Menu
RSS
A+ A A-

Toujours sous pression, le pétrole observe un petit rebond technique

prix du petrole New YorkNew York: Les cours du pétrole ont un peu rebondi mardi à New York, profitant de rééquilibrages techniques après leur chute des dernières séances, mais restaient freinés par une surabondance d'offre toujours aussi perceptible.
Le cours du baril de light sweet crude (WTI) pour livraison en septembre, qui avait perdu près de quatre dollars lors de trois précédentes séances, a monté de 57 cents à 45,74 dollars sur le New York Mercantile Exchange (Nymex).

A Londres, le prix du baril de Brent, la référence européenne du brut reprenait 47 cents à 49,99 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE).

On a vu des achats à bon compte après la forte baisse de lundi, à l'issue de laquelle le prix du WTI avait perdu près de deux dollars le baril, a noté Tim Evans, de Citi.

Toutefois, les cours ont nettement ralenti leur hausse en fin de séance, après avoir gagné plus d'un dollar, aucune actualité n'étant de nature à relancer l'optimisme des investisseurs.

On est retombés après des prises de bénéfice, et tous les éléments défavorables continuent à être en place sur le marché, a résumé John Kilduff, d'Again Capital.

Le marché a rechuté au début du mois dernier, après une période de stabilisation pendant le printemps, et il est désormais tout proche de ses plus bas niveaux depuis six ans.

Les perspectives du marché du pétrole restent moroses alors que l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) produit à des niveaux records et que la baisse de la production américaine reste limitée, ont souligné les analystes d'Energy Aspects.

A ce titre, les investisseurs vont désormais surveiller les statistiques hebdomadaires sur l'état des réserves américaines, avec, d'abord, les estimations de la fédération American Petroleum Institute (API) mardi après la clôture, puis, surtout, les chiffres officiels du gouvernement américain, mercredi à 10H30 GMT.

Sur un autre plan, le ralentissement des cours, en fin de séance, a semblé accompagner un renforcement soudain du dollar, dont la solidité tend à peser sur le marché pétrolier où les cours sont libellés en monnaie américaine.

Le marché est manifestement très sensible au dollar en ce moment, a reconnu M. Kilduff, prévenant que des chiffres mensuels sur l'emploi américain, prévus vendredi, pourraient fortement affecter les cours.

Si ces chiffres sont bons, cela devrait stimuler le dollar, ce qui tirerait vers le bas les prix des matières premières, a-t-il conclu.



(c) AFP

Les dernières actualités des prix du pétrole

mardi 21 août 2018 à 12:12

Le pétrole monte, les Etats-Unis vendent une part de leurs r…

Londres: Les prix du pétrole montaient légèrement mardi en cours d'échanges européens alors que les Etats-Unis s'apprêtent à vendre une partie de...

mardi 21 août 2018 à 05:29

Les cours du pétrole à la hausse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la hausse, mardi en Asie, dans l'attente de d'informations clé sur le niveau des...

lundi 20 août 2018 à 22:07

Le pétrole monte, profitant d'un apaisement des tensions géo…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont avancé lundi, profitant d'un apaisement des tensions entre Pékin et Washington et d'une accalmie...

lundi 20 août 2018 à 16:05

Le pétrole monte mais le marché reste prudent

Londres: Les cours du pétrole montaient légèrement lundi en cours d'échanges européens mais la tendance à la baisse des prix depuis début...

lundi 20 août 2018 à 15:52

Les prix des carburants en ordre dispersé

Paris: Les prix des carburants routiers vendus dans les stations-service françaises ont évolué en ordre dispersé la semaine dernière, le gazole progressant...

lundi 20 août 2018 à 12:12

Le pétrole monte un peu dans un marché inquiet

Londres: Les prix du pétrole montaient légèrement lundi en cours d'échanges européens mais la tendance à la baisse des prix depuis début...

lundi 20 août 2018 à 11:58

Sanctions américaines: le géant pétrolier Total s'est offici…

Téhéran: Le géant pétrolier français Total s'est officiellement désengagé de ses projets d'investissements de plusieurs milliards de dollars en Iran, une conséquence...

lundi 20 août 2018 à 06:36

Le pétrole orienté à la baisse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la baisse, lundi, après avoir bouclé vendredi une septième semaine d'affilée dans le rouge...

vendredi 17 août 2018 à 21:52

Le pétrole regagne du terrain mais finit la semaine en retra…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole, aidés par deux dossiers commerciaux impliquant les Etats-Unis, la Chine et le Mexique, ont progressé...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En avril 2018, le prix du pétrole accélère vivement

Le jeudi 24 mai 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En avril 2018, le prix du pétrole en euros accélère vivement (+9,8 % après +1,4 % en mars). Les prix en euros des autres matières premières importées rebondissent légèrement (+0,3 % après −1,4 %). Le prix du pétrole accélère En avril 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros accélère fortement (+9,8 % après +1,4 % en février), à 59 € en moyenne par baril, sous l'effet d'une demande vigoureuse et de tensions géopolitiques. La hausse d'avril est un peu moins marquée en dollars (+9,0 % après +1,3...

Lire la suite

En mars 2018, le prix du pétrole augmente un peu

Le jeudi 10 mai 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mars 2018, le prix du pétrole en euros augmente modérément (+1,4 % après −6,6 % en février). Les prix en euros des autres matières premières importées se replient (−1,4 % après +0,3 %). Le prix du pétrole augmente modérément En mars 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente un peu (+1,4 % après −6,6 % en février), à 54 € en moyenne par baril. La hausse de mars est à peine moins marquée en dollars (+1,3 % après −5,4 %). Cours du pétrole mars 2018 (Brent)

Lire la suite

Perspectives du prix du pétrole

Le mardi 24 avril 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

Le graphique montre les prix du pétrole brut (Brent et WTI) auxquels les acheteurs et les vendeurs du New York Mercantile Exchange ont convenu d'acheter ou de vendre du pétrole à un moment donné dans le futur. Ce sont les soi-disant contrats à terme et reflètent les attentes des participants au marché.

Lire la suite