Menu
A+ A A-

Somalie: une compagnie pétrolière britannique inquiétée pour corruption

prix du petrole nairobiNairobi: Une compagnie pétrolière britannique, présidée par un ancien dirigeant du parti conservateur au pouvoir en Grande-Bretagne, est inquiétée pour corruption présumée en Somalie, une allégation que l'entreprise réfute et qualifie de diffamatoire.
Soma Oil and Gas, une compagnie privée dirigée par Lord Michael Howard, a démenti lundi avoir payé plus d'un demi-milliard de dollars à des responsables du gouvernement pour protéger un accord d'exploration pétrolière signé en 2013.

Le Serious Fraud Office (SFO), l'office britannique de lutte contre la délinquance financière, a déclaré vendredi avoir ouvert une enquête criminelle sur Soma suite aux allégations de corruption en Somalie.

Ces allégations découlent d'enquêtes menées par le Groupe de contrôle des Nations unies en Somalie et en Erythrée, chargé du suivi des violations des embargos qui pèsent sur ces deux pays, et sont rassemblée dans un rapport de 28 pages soumis lundi au comité des sanctions du Conseil de sécurité de l'ONU.

Les enquêteurs ont déclaré suspects quelque 690.000 dollars (630.000 euros) de paiements. Ils estiment qu'au moins 580.000 dollars (530.000 euros) payés depuis juin 2014 pourraient être des pots-de-vin versés à des responsables somaliens.

Dans une lettre adressée au ministre du Pétrole somalien en avril 2014, Soma assure qu'elle paierait les salaires et les équipements pour soutenir le programme d'exploration à hauteur de 400.000 dollars (365.000 euros). L'accord a été prolongé en avril 2015. Depuis, 90.000 dollars (80.000 euros) supplémentaires auraient été versés.

100.000 dollars (90.000 euros) supplémentaires ont été payés pour une data room, destinée à stocker et analyser les données sismiques, qui n'a pas encore été construite, toujours selon ce rapport.

La compagnie pétrolière Soma a déclaré dans un communiqué que les enquêteurs de l'ONU avaient fondamentalement mal compris la nature, l'objet et la destination des paiements.

Toute suggestion selon laquelle l'un des paiements serait inapproprié, illégal ou donnerait lieu à un conflit d'intérêts est erronée et diffamatoire, a déclaré la compagnie.

Le gouvernement somalien a déclaré qu'il coopérerait avec le SFO.

Michael Howard devrait être entendu par le SFO dans le cadre de l'enquête. Le Premier ministre britannique David Cameron lui a succédé à la tête des Tories en 2005.

M. Cameron a accueilli deux conférences sur le futur de la Somalie à Londres, en 2012 et 2013. La compagnie Soma a été fondée quelques semaines avant la deuxième conférence, et l'accord d'exploration pétrolière avec le gouvernement somalien signé quelques mois plus tard.



(c) AFP

Commenter Somalie: une compagnie pétrolière britannique inquiétée pour corruption


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 16 novembre 2018 à 21:52

    Le pétrole chute pour la sixième semaine de suite

    NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en ordre dispersé vendredi, n'empêchant toutefois pas une sixième chute hebdomadaire de suite...

    vendredi 16 novembre 2018 à 16:14

    Le pétrole monte sans effacer ses pertes sur la semaine

    Londres: Les cours du pétrole montaient vendredi en cours d'échanges européens pour leur troisième séance d'affilée mais restaient en baisse sur la...

    vendredi 16 novembre 2018 à 14:45

    Bagdad et les Kurdes vont reprendre l'exportation en Turquie…

    Kirkouk (irak): Le gouvernement fédéral et le Kurdistan irakiens se sont mis d'accord pour reprendre l'exportation vers la Turquie du pétrole de...

    vendredi 16 novembre 2018 à 14:37

    Allemagne : les interdictions de diesel relèvent de l'"…

    Berlin: Les interdictions de circulation en Allemagne de véhicules diesel trop polluants, en particulier sur l'autoroute, relèvent de "l'autodestruction" de la prospérité...

    vendredi 16 novembre 2018 à 12:32

    Le pétrole monte encore mais reste en baisse sur la semaine

    Londres: Les prix du pétrole montaient vendredi en cours d'échanges européens pour leur troisième séance d'affilée mais restaient en baisse sur la...

    vendredi 16 novembre 2018 à 12:26

    Niger: nouvelle découverte de pétrole à la frontière avec l…

    Niamey: Le Niger a confirmé jeudi soir la découverte par la société algérienne Sonatrach d'un nouveau bassin pétrolier à Kafra, à la...

    vendredi 16 novembre 2018 à 10:26

    "Gilets jaunes": une "manifestation de solida…

    Paris: La députée Delphine Batho, nouvelle présidente de Génération écologie, a considéré vendredi que manifester avec les "gilets jaunes" contre les taxes...

    vendredi 16 novembre 2018 à 04:58

    GNL: Total espère finaliser en 2019 un accord sur un projet …

    Port moresby: Total espère finaliser au début 2019 un accord pour le développement d'un projet de gaz naturel liquéfié (GNL) en Papouasie-Nouvelle-Guinée...

    vendredi 16 novembre 2018 à 04:40

    Le pétrole continue de monter en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole poursuivaient leur hausse en Asie vendredi après avoir dégringolé pendant un moment mais restaient sous pression du...

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Carburants en France: des grognes récurrentes contre la hausse des prix

    Le jeudi 15 novembre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    Paris: La grogne contre la hausse des prix à la pompe n'est pas un phénomène nouveau: ces 20 dernières années la France a vécu plusieurs vagues de protestations contre le pétrole cher.

    Lire la suite

    En septembre 2018, le prix du pétrole rebondit vivement

    Le dimanche 28 octobre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    En septembre 2018, les prix du pétrole rebondissent nettement. Le prix du pétrole rebondit En septembre 2018, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros rebondit vivement (+7,8 % après -1,2 % en août), à 67,7 € en moyenne par baril de Brent. La hausse de septembre est un peu plus marquée en dollars (+8,8 % après -2,3 %). La moyenne des cours du pétrole brent en dollars est fixé à 78,9 $ par baril.  Cours du pétrole Brent - septembre 2018

    Lire la suite

    Pourquoi le prix du baril de pétrole à 100 dollars fait-il trembler ?

    Le mercredi 10 octobre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    Le prix du baril de pétrole a presque triplé depuis le début 2016 et s'approche dangereusement du seuil symbolique des 100 dollars. Résultat, le président américain s'attaque à l'Opep et les industriels se plaignent des tensions politiques. Tour d'horizon des enjeux de cette montée des cours de l'or noir...

    Lire la suite