Menu
A+ A A-

Somalie: une compagnie pétrolière britannique inquiétée pour corruption

prix du petrole nairobiNairobi: Une compagnie pétrolière britannique, présidée par un ancien dirigeant du parti conservateur au pouvoir en Grande-Bretagne, est inquiétée pour corruption présumée en Somalie, une allégation que l'entreprise réfute et qualifie de diffamatoire.
Soma Oil and Gas, une compagnie privée dirigée par Lord Michael Howard, a démenti lundi avoir payé plus d'un demi-milliard de dollars à des responsables du gouvernement pour protéger un accord d'exploration pétrolière signé en 2013.

Le Serious Fraud Office (SFO), l'office britannique de lutte contre la délinquance financière, a déclaré vendredi avoir ouvert une enquête criminelle sur Soma suite aux allégations de corruption en Somalie.

Ces allégations découlent d'enquêtes menées par le Groupe de contrôle des Nations unies en Somalie et en Erythrée, chargé du suivi des violations des embargos qui pèsent sur ces deux pays, et sont rassemblée dans un rapport de 28 pages soumis lundi au comité des sanctions du Conseil de sécurité de l'ONU.

Les enquêteurs ont déclaré suspects quelque 690.000 dollars (630.000 euros) de paiements. Ils estiment qu'au moins 580.000 dollars (530.000 euros) payés depuis juin 2014 pourraient être des pots-de-vin versés à des responsables somaliens.

Dans une lettre adressée au ministre du Pétrole somalien en avril 2014, Soma assure qu'elle paierait les salaires et les équipements pour soutenir le programme d'exploration à hauteur de 400.000 dollars (365.000 euros). L'accord a été prolongé en avril 2015. Depuis, 90.000 dollars (80.000 euros) supplémentaires auraient été versés.

100.000 dollars (90.000 euros) supplémentaires ont été payés pour une data room, destinée à stocker et analyser les données sismiques, qui n'a pas encore été construite, toujours selon ce rapport.

La compagnie pétrolière Soma a déclaré dans un communiqué que les enquêteurs de l'ONU avaient fondamentalement mal compris la nature, l'objet et la destination des paiements.

Toute suggestion selon laquelle l'un des paiements serait inapproprié, illégal ou donnerait lieu à un conflit d'intérêts est erronée et diffamatoire, a déclaré la compagnie.

Le gouvernement somalien a déclaré qu'il coopérerait avec le SFO.

Michael Howard devrait être entendu par le SFO dans le cadre de l'enquête. Le Premier ministre britannique David Cameron lui a succédé à la tête des Tories en 2005.

M. Cameron a accueilli deux conférences sur le futur de la Somalie à Londres, en 2012 et 2013. La compagnie Soma a été fondée quelques semaines avant la deuxième conférence, et l'accord d'exploration pétrolière avec le gouvernement somalien signé quelques mois plus tard.



(c) AFP

Commenter Somalie: une compagnie pétrolière britannique inquiétée pour corruption


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 22 février 2019 à 22:06

    Les cours du pétrole touchent un pic de trois mois, le comme…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont avancé vendredi dans le sillage d'espoirs d'amélioration des relations commerciales entre les Etats-Unis et...

    vendredi 22 février 2019 à 12:08

    Le pétrole rebondit, pris entre l'Opep et les Etats-Unis

    Londres: Les prix du pétrole remontaient vendredi en cours d'échanges européens alors que le marché peinait à trouver un équilibre entre une...

    vendredi 22 février 2019 à 04:38

    Le pétrole continue de reculer en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole continuaient de reculer vendredi en Asie, plombés par une hausse plus forte que prévue des réserves américaines...

    jeudi 21 février 2019 à 21:32

    Le pétrole recule légèrement, la production américaine à un …

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont légèrement reculé jeudi, dans le sillage d'un rapport américain montrant que la production a...

    jeudi 21 février 2019 à 17:43

    USA: la production américaine de brut atteint un nouveau rec…

    New York: La production américaine de pétrole brut a atteint un nouveau record à 12 millions de barils par jour, et les...

    jeudi 21 février 2019 à 15:39

    OPEP+ respecte des coupes de production pétrolière à 83% en …

    OPEP: Un Comité technique qui surveille la mise en œuvre des coupes de production OPEP/non-OPEP a constaté que les alliés ont obtenu...

    jeudi 21 février 2019 à 12:31

    Le pétrole en légère hausse avant les stocks américains

    Londres: Les prix du pétrole montaient un peu jeudi en cours d'échanges européens avant la publication hebdomadaire des réserves américaines, dans un...

    mercredi 20 février 2019 à 21:40

    Le pétrole grimpe avec la perspective d'une baisse de l'offr…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont atteint un nouveau plus haut en trois mois mercredi au moment où l'offre mondiale...

    mercredi 20 février 2019 à 15:40

    TransCanada relance Keystone

    Oléoduc: TransCanada a redémarré une section de son oléoduc Keystone qui avait été fermée après une fuite d'environ 43 barils de brut...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Mardi 19 février 2019 Le prix du pétrole Brent devrait se négocier entre 50 et 70 dollars le baril d'ici 2024, avec des prix "ancrés" autour de 60 dollars, selon un nouveau rapport de la Banque américaine Merrill Lynch..

    Quel géant pétrolier génère le plus d'argent?

    Le mardi 12 février 2019 - Analyses des prix du pétrole

    Alors que les super-majors du secteur pétrolier dépassaient les estimations avec des résultats solides pour le quatrième trimestre et l'année 2018, Shell a battu Exxon (pour la deuxième année consécutive), pour s’affirmer comme le plus important générateur de flux de trésorerie des compagnies pétrolières.

    Lire la suite

    Prix journaliers du pétrole WTI et Brent en dollars - Année 2018

    Le mardi 29 janvier 2019 - Analyses des prix du pétrole

    Calendrier des prix spots du pétrole Brent & WTI en 2018.

    Lire la suite

    En décembre 2018, le prix du pétrole chute de nouveau

    Le jeudi 24 janvier 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En décembre 2018, le prix du pétrole en euros chute de nouveau (−12,0 % après -19,3 % en novembre). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) se replient (−2,3 % après +0,0 %), à l’instar de ceux des matières industrielles (−2,6 % après −0,5 %) et des matières alimentaires (−2,1 % après +0,6 %). Le prix du pétrole diminue En décembre 2018, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit sa chute (−12,0 % après -19,3 %), à 50,1 € en moyenne par baril. La baisse est...

    Lire la suite