Menu
RSS
A+ A A-

Le pétrole tente une remontée à l'ouverture à New York

prix du petrole New YorkNew York: Les cours du pétrole ont ouvert en hausse vendredi à New York, le marché semblant une nouvelle fois chercher à se stabiliser après avoir chuté de 21% en six semaines.
Vers 13H10 GMT, le cours du baril de light sweet crude (WTI) pour livraison en septembre prenait 43 cents à 48,88 dollars sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), au lendemain de sa première clôture sous le seuil des 49 dollars depuis la fin mars.

On a beaucoup baissé récemment, donc nous allons probablement planer autour du niveau actuel, a estimé Bart Melek, chez TD Securities, se gardant bien toutefois de tabler sur un réel rebond, vu l'absence d'actualité, et le déséquilibre persistant entre une offre surabondante et une demande incertaine.

Le WTI, qui a chuté mercredi à l'annonce d'une augmentation des stocks américains de brut et d'un maintien à un niveau très élevé de la production nationale, avait déjà tenté un rebond à l'ouverture de jeudi, avant de vite déchanter.

Pour M. Melek, les cours du pétrole sont sans doute partis pour se diriger vers les niveaux les plus bas de l'année, c'est à dire en ce qui concerne le WTI les 43,46 dollars de la clôture du 17 mars.

Je ne sais pas combien de temps ça prendra, a-t-il indiqué. Tant que la saison des déplacements automobiles estivaux bat son plein les raffineries vont puiser dans les stocks, mais une fois que cela ralentira je crois que les gens vont commencer à réagir, ce qui pourrait arriver vers la fin de l'été, a-t-il dit.

Le Brent coté sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres était orienté à la hausse plus modérément, plus sensible que le WTI à de mauvaises statistiques chinoise qui font craindre pour la demande.

La production manufacturière chinoise s'est contractée en juillet, atteignant son niveau le plus bas depuis 15 mois, selon une étude indépendante qui confirme les difficultés de la deuxième économie mondiale à relancer son activité.

Globalement, un mélange d'offre abondante et d'inquiétudes sur la demande met les prix sous pression, commentaient les analystes de Commerzbank.

L'Opep (Organisation des pays exportateurs de pétrole) ne fait toujours pas d'efforts pour restreindre sa production tandis que les inquiétudes sur la demande, qui ont récemment émergé, ont été renforcées par les données chinoises publiées vendredi, expliquait-on encore chez Commerzbank.



(c) AFP


Les dernières actualités des prix du pétrole

mardi 14 août 2018 à 22:04

Le pétrole, affecté par la flambée du dollar, recule

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont légèrement baissé mardi dans un marché influencé par un dollar au plus haut depuis...

mardi 14 août 2018 à 16:10

Le pétrole remonte dans un marché plus confiant

Londres: Les cours du pétrole rebondissaient mardi en cours d'échanges européens alors qu'une accalmie de la crise turque redonnait le goût du...

mardi 14 août 2018 à 12:55

Le pétrole profite d'une accalmie de la crise turque

Londres: Les prix du pétrole rebondissaient mardi en cours d'échanges européens alors qu'une accalmie de la crise turque redonnait le goût du...

mardi 14 août 2018 à 07:52

Le pétrole orienté à la hausse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la hausse, mardi, du fait d'achats à bon compte, mais les investisseurs demeuraient globalement...

lundi 13 août 2018 à 23:53

Le pétrole recule dans un marché inquiet de la demande mondi…

New York: Les cours du pétrole ont baissé lundi alors qu'une potentielle contagion de la crise turque et ses conséquences sur la...

lundi 13 août 2018 à 13:45

Pétrole: la production de l'Opep a légèrement augmenté en ju…

Paris: La production de brut des pays de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) a légèrement augmenté en juillet, tirée par...

lundi 13 août 2018 à 12:57

L'Iran va baisser ses prix du pétrole pour ses clients asiat…

Téhéran: L'Iran va baisser le prix de ses hydrocarbures à destination de ses clients asiatiques en prévision du rétablissement des sanctions américaines...

lundi 13 août 2018 à 12:27

Le pétrole monte un peu avant le rapport de l'Opep

Londres: Les prix du pétrole montaient légèrement lundi en cours d'échanges européens alors que le rapport mensuel de l'Opep pourrait confirmer les...

lundi 13 août 2018 à 07:39

Le pétrole en ordre dispersé en Asie

Singapour: Les cours du pétrole évoluaient en ordre dispersé, lundi en Asie, le Brent étant notamment lesté par les craintes quant aux...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En avril 2018, le prix du pétrole accélère vivement

Le jeudi 24 mai 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En avril 2018, le prix du pétrole en euros accélère vivement (+9,8 % après +1,4 % en mars). Les prix en euros des autres matières premières importées rebondissent légèrement (+0,3 % après −1,4 %). Le prix du pétrole accélère En avril 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros accélère fortement (+9,8 % après +1,4 % en février), à 59 € en moyenne par baril, sous l'effet d'une demande vigoureuse et de tensions géopolitiques. La hausse d'avril est un peu moins marquée en dollars (+9,0 % après +1,3...

Lire la suite

En mars 2018, le prix du pétrole augmente un peu

Le jeudi 10 mai 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mars 2018, le prix du pétrole en euros augmente modérément (+1,4 % après −6,6 % en février). Les prix en euros des autres matières premières importées se replient (−1,4 % après +0,3 %). Le prix du pétrole augmente modérément En mars 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente un peu (+1,4 % après −6,6 % en février), à 54 € en moyenne par baril. La hausse de mars est à peine moins marquée en dollars (+1,3 % après −5,4 %). Cours du pétrole mars 2018 (Brent)

Lire la suite

Perspectives du prix du pétrole

Le mardi 24 avril 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

Le graphique montre les prix du pétrole brut (Brent et WTI) auxquels les acheteurs et les vendeurs du New York Mercantile Exchange ont convenu d'acheter ou de vendre du pétrole à un moment donné dans le futur. Ce sont les soi-disant contrats à terme et reflètent les attentes des participants au marché.

Lire la suite