Menu
RSS
A+ A A-

Le pétrole finit en baisse à 48,45 dollars le baril à New York

prix du petrole New YorkNew York: Le pétrole a poursuivi sa chute jeudi à New York, un mouvement de fond baissier prenant le dessus sur un repli du dollar qui aurait pu soutenir les cours, laissant entrevoir la possibilité de nouveaux plus bas pour l'année.
Le cours du baril de light sweet crude (WTI) pour livraison en septembre a perdu 74 cents à 48,45 dollars sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), clôturant sous la barre des 49 dollars pour la première fois depuis le 31 mars, pour une baisse dépassant les 21% depuis le plus haut de l'année le 10 juin.

A Londres, le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en septembre a reculé de 86 cents à 55,27 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE).

Le marché n'a pas pu rester sur la hausse du début de séance, a souligné Kyle Cooper chez IAF Advisors.

On aurait pu penser qu'avec le dollar plus bas le pétrole serait allé plus haut, mais cela n'a pas été le cas, ça pousse encore à la baisse, a-t-il ajouté.

Les échanges de brut étant libellés en dollar, souvent la baisse du dollar est liée à une hausse du baril, ce qui n'a pas été le cas jeudi.

Désormais, le niveau le plus bas de l'année, atteint en mars à 43,46 dollars en clôture pour le WTI, est une cible technique qui semble très plausible, a encore déclaré M. Cooper.

En effet globalement l'équilibre entre l'offre et la demande n'apporte aucun soutien maintenant qu'on a franchi (à la baisse, mercredi) le seuil des 50 dollars, et que la saison des déplacements en voiture aux Etats-Unis n'en a plus que pour quelques semaines.

Du côté de l'offre, on ne voit aucun signe de déclin, avec une nouvelle augmentation des stocks aux Etats-Unis annoncée mercredi, et une production toujours très forte dans l'Opep comme aux Etats-Unis, tandis que du côté de la demande on s'inquiète du ralentissement économique en Chine, selon M. Cooper.

A l'ouverture des échanges, le baril de WTI était orienté à la hausse, conduisant Gene McGillian, chez Tradition Energy, à s'interroger sur la direction du marché.

La clé c'est de savoir si on se stabilise ou si le marché reprend juste son souffle avant de baisser encore, disait alors M. McGillian.

Le plus probable selon lui est que l'on voie le WTI osciller dans une marge d'un ou deux dollars autour des 50 dollars jusqu'à ce que le marché trouve une nouvelle raison de bouger - ou jusqu'à ce que le pétrole iranien déferle sur le marché après une éventuelle levée effective des sanctions visant la République islamique.



(c) AFP

Les dernières actualités des prix du pétrole

jeudi 16 août 2018 à 12:12

Le pétrole remonte, le marché digère la hausse des stocks am…

Londres: Les prix du pétrole rebondissaient légèrement jeudi en cours d'échanges européens dans un marché peinant à se ressaisir après les pertes...

jeudi 16 août 2018 à 11:59

Norvège: la production pétrolière augmente moins qu'attendu …

Oslo: La production pétrolière de la Norvège, plus gros producteur d'Europe de l'Ouest, a augmenté en juillet, sans toutefois combler les attentes...

jeudi 16 août 2018 à 06:25

Le pétrole remonte en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la hausse, jeudi en Asie, après le plongeon enregistré la veille en raison du...

mercredi 15 août 2018 à 21:56

Le pétrole sous la pression de stocks abondants et d'un doll…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole, déjà sous la pression d'une hausse du dollar depuis plusieurs séances, ont plongé mercredi après...

mercredi 15 août 2018 à 18:17

USA: les stocks de brut bondissent, le cours chute

New York: Les stocks de pétrole brut aux Etats-Unis ont bondi la semaine dernière à la surprise des analystes, selon les chiffres...

mercredi 15 août 2018 à 16:21

Le pétrole recule avant les stocks américains

Londres: Les cours du pétrole reculaient mercredi en cours d'échanges européens avant la publication des données officielles sur les réserves américaines, alors...

mercredi 15 août 2018 à 13:24

Le pétrole baisse, pénalisé par les stocks américains et la …

Londres: Les prix du pétrole baissaient mercredi en cours d'échanges européens, après la hausse surprise des stocks américains, selon la fédération professionnelle...

mardi 14 août 2018 à 22:04

Le pétrole, affecté par la flambée du dollar, recule

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont légèrement baissé mardi dans un marché influencé par un dollar au plus haut depuis...

mardi 14 août 2018 à 16:10

Le pétrole remonte dans un marché plus confiant

Londres: Les cours du pétrole rebondissaient mardi en cours d'échanges européens alors qu'une accalmie de la crise turque redonnait le goût du...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En avril 2018, le prix du pétrole accélère vivement

Le jeudi 24 mai 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En avril 2018, le prix du pétrole en euros accélère vivement (+9,8 % après +1,4 % en mars). Les prix en euros des autres matières premières importées rebondissent légèrement (+0,3 % après −1,4 %). Le prix du pétrole accélère En avril 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros accélère fortement (+9,8 % après +1,4 % en février), à 59 € en moyenne par baril, sous l'effet d'une demande vigoureuse et de tensions géopolitiques. La hausse d'avril est un peu moins marquée en dollars (+9,0 % après +1,3...

Lire la suite

En mars 2018, le prix du pétrole augmente un peu

Le jeudi 10 mai 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mars 2018, le prix du pétrole en euros augmente modérément (+1,4 % après −6,6 % en février). Les prix en euros des autres matières premières importées se replient (−1,4 % après +0,3 %). Le prix du pétrole augmente modérément En mars 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente un peu (+1,4 % après −6,6 % en février), à 54 € en moyenne par baril. La hausse de mars est à peine moins marquée en dollars (+1,3 % après −5,4 %). Cours du pétrole mars 2018 (Brent)

Lire la suite

Perspectives du prix du pétrole

Le mardi 24 avril 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

Le graphique montre les prix du pétrole brut (Brent et WTI) auxquels les acheteurs et les vendeurs du New York Mercantile Exchange ont convenu d'acheter ou de vendre du pétrole à un moment donné dans le futur. Ce sont les soi-disant contrats à terme et reflètent les attentes des participants au marché.

Lire la suite