Menu
A+ A A-

Le pétrole finit en hausse à New York, le marché mettant l'Iran de côté

prix du petrole New YorkNew York: Les cours du pétrole ont monté mardi à New York, les investisseurs se montrant désireux de tourner la page après l'annonce d'un accord historique sur le nucléaire iranien, dont la perspective pesait de longue date sur le marché.
Le cours du baril de light sweet crude (WTI) pour livraison en août, qui baisse nettement depuis le début du mois, a repris 84 cents à 53,04 dollars sur le New York Mercantile Exchange (Nymex).

L'actualité pétrolière de mardi se résumait presque entièrement à l'accord conclu à Vienne entre Téhéran et les grandes puissances sur le programme nucléaire iranien, afin de solder un dossier qui empoisonne les relations internationales depuis douze ans.

Je ne vois rien d'autre aujourd'hui, a reconnu Mike Lynch,de Strategic Energy & Economic Research. C'est ce qui occupe tous les cerveaux.

En effet, le marché pétrolier appréhendait depuis plusieurs semaines un tel accord, car, en ouvrant la voie à une levée des sanctions contre la République islamique, il laisse craindre une reprise de ses exportations d'or noir dans un marché mondial déjà trop approvisionné.

Pourtant, les cours, qui ont nettement baissé à l'annonce de l'accord, se sont vite repris pour finir dans le vert.

Cela peut sembler contre-intuitif, mais les gens étaient déjà passés à la vente dans la perspective de cet accord, a jugé M. Lynch. Etant donnée la nette baisse des prix la semaine dernière, il est très logique que, maintenant que cette annonce est faite, elle ne plombe plus les prix.

Les cours, qui étaient parvenus à se stabiliser autour de 60 dollars le baril à New York depuis la fin avril, ont en effet rechuté début juillet, perdant notamment plus de quatre dollars lors d'une seule séance.

Plusieurs analystes notent que le marché, en plus d'avoir anticipé l'accord lors des précédentes séances, accueille avec un certain soulagement le détail de ses termes, qui semblent écarter le risque immédiat d'un afflux de pétrole iranien.

Les investisseurs ont réalisé que l'accord ne deviendrait pas une réalité avant décembre, a expliqué Matt Smith, de ClipperData. Les sanctions devraient alors être levées, quand l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA), qui dépend des Nations Unies, aura prouvé que l'Iran respecte ce qui a été décidé aujourd'hui.

A part l'Iran, le marché pétrolier digère un mauvais chiffre sur les ventes de détail aux Etats-Unis, de mauvaise augure pour la demande, l'annonce par le département de l'Energie d'une nette baisse de la production de pétrole (de schiste) le mois prochain aux Etats-Unis, a énuméré M. Smith.

Enfin, le marché tient son habituelle veille hebdomadaire sur l'état des réserves américaines, a rappelé Tim Evans, de Citi.

La fédération American Petroleum Institute publiera ses chiffres sur le sujet à 20H30 GMT, et, surtout, le gouvernement américain donnera ses chiffres officiels mercredi à 14H30 GMT.



(c) AFP

Commenter Le pétrole finit en hausse à New York, le marché mettant l'Iran de côté


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    dimanche 18 novembre 2018 à 14:45

    Le gouvernement entend le "ras-le-bol fiscal", mai…

    Paris: Le gouvernement entend le "ras-le-bol fiscal" mais son "devoir" est de transformer l'économie pour la rendre moins dépendante du pétrole, a...

    samedi 17 novembre 2018 à 19:40

    Burkina: appel à une grève générale contre la hausse de l'es…

    Ouagadougou: Des syndicats et organisations de la société civile burkinabè ont appelé samedi à une grève générale et une journée de protestation...

    vendredi 16 novembre 2018 à 21:52

    Le pétrole chute pour la sixième semaine de suite

    NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en ordre dispersé vendredi, n'empêchant toutefois pas une sixième chute hebdomadaire de suite...

    vendredi 16 novembre 2018 à 16:14

    Le pétrole monte sans effacer ses pertes sur la semaine

    Londres: Les cours du pétrole montaient vendredi en cours d'échanges européens pour leur troisième séance d'affilée mais restaient en baisse sur la...

    vendredi 16 novembre 2018 à 14:45

    Bagdad et les Kurdes vont reprendre l'exportation en Turquie…

    Kirkouk (irak): Le gouvernement fédéral et le Kurdistan irakiens se sont mis d'accord pour reprendre l'exportation vers la Turquie du pétrole de...

    vendredi 16 novembre 2018 à 14:37

    Allemagne : les interdictions de diesel relèvent de l'"…

    Berlin: Les interdictions de circulation en Allemagne de véhicules diesel trop polluants, en particulier sur l'autoroute, relèvent de "l'autodestruction" de la prospérité...

    vendredi 16 novembre 2018 à 12:32

    Le pétrole monte encore mais reste en baisse sur la semaine

    Londres: Les prix du pétrole montaient vendredi en cours d'échanges européens pour leur troisième séance d'affilée mais restaient en baisse sur la...

    vendredi 16 novembre 2018 à 12:26

    Niger: nouvelle découverte de pétrole à la frontière avec l…

    Niamey: Le Niger a confirmé jeudi soir la découverte par la société algérienne Sonatrach d'un nouveau bassin pétrolier à Kafra, à la...

    vendredi 16 novembre 2018 à 10:26

    "Gilets jaunes": une "manifestation de solida…

    Paris: La députée Delphine Batho, nouvelle présidente de Génération écologie, a considéré vendredi que manifester avec les "gilets jaunes" contre les taxes...

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Carburants en France: des grognes récurrentes contre la hausse des prix

    Le jeudi 15 novembre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    Paris: La grogne contre la hausse des prix à la pompe n'est pas un phénomène nouveau: ces 20 dernières années la France a vécu plusieurs vagues de protestations contre le pétrole cher.

    Lire la suite

    En septembre 2018, le prix du pétrole rebondit vivement

    Le dimanche 28 octobre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    En septembre 2018, les prix du pétrole rebondissent nettement. Le prix du pétrole rebondit En septembre 2018, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros rebondit vivement (+7,8 % après -1,2 % en août), à 67,7 € en moyenne par baril de Brent. La hausse de septembre est un peu plus marquée en dollars (+8,8 % après -2,3 %). La moyenne des cours du pétrole brent en dollars est fixé à 78,9 $ par baril.  Cours du pétrole Brent - septembre 2018

    Lire la suite

    Pourquoi le prix du baril de pétrole à 100 dollars fait-il trembler ?

    Le mercredi 10 octobre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    Le prix du baril de pétrole a presque triplé depuis le début 2016 et s'approche dangereusement du seuil symbolique des 100 dollars. Résultat, le président américain s'attaque à l'Opep et les industriels se plaignent des tensions politiques. Tour d'horizon des enjeux de cette montée des cours de l'or noir...

    Lire la suite