Menu
A+ A A-

Le pétrole monte un peu, achats à bon compte et baisse du dollar

prix du petrole LondresLondres: Les cours du pétrole montaient un peu jeudi en fin d'échanges européens, sur fond d'achats à bon compte, et aidés par une petite faiblesse du dollar après la publication des chiffres des créations d'emplois pour juin aux États-Unis.
Vers 16H30 GMT (18H30 à Paris), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en août valait 62,90 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en hausse de 47 cents par rapport à la clôture de mercredi.

Sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de light sweet crude (WTI) pour la même échéance gagnait 50 cents à 57,46 dollars.

Il semble que les opérateurs de marché ont profité du calme sur les marchés pour effectuer quelques achats à bon compte étant donné qu'il n'y a pas de facteurs clairs ayant soutenus les prix ce mercredi, expliquait Fawad Razaqzada, analyste chez Forex.com.

Les cours du pétrole trouvaient également un peu de soutien dans le léger accès de faiblesse du dollar lesté par des chiffres des créations d'emplois pour juin aux États-Unis un peu plus faibles qu'attendu, selon plusieurs analystes.

La baisse du billet vert tend à rendre plus attractifs les achats de pétrole, libellés en dollar, car moins onéreux pour les investisseurs munis d'autres devises.

Par ailleurs, la chute des prix du pétrole mercredi à cause de la hausse inattendue des stocks américains de brut, après deux mois de baisse continue, a été un peu exagérée, notait Robert Montefusco de Sucden. Le Brent a perdu près de 2,5% de sa valeur mercredi, et le WTI près de 4%.

Les marchés se sont focalisés sur la hausse des stocks de brut, mais une fois les statistiques officielles décortiquées, l'augmentation de la demande des raffineries américaines s'est avéré être un facteur plutôt haussier pour les cours.

Les raffineries américaines ont fonctionné à 95% de leur capacité la semaine dernière, contre 94% la semaine précédente, un plus haut depuis début décembre 2014, constataient les analystes de Petromatrix.

Mais les perspectives à court et moyen terme pour le marché du pétrole restent mitigées, alors que les tractations entre l'Iran et les ministres des pays du P5+1 s'intensifient.

Les investisseurs pariant sur une baisse des cours espèrent que l'augmentation de la production de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) et la hausse des réserves américaines de brut après la saison des déplacements automobiles va permettre aux prix de baisser, expliquait Ole Hansen, analyste chez Saxo Bank.

La production de l'Opep n'a en effet cessé d'augmenter ces derniers mois et dépasse les objectifs officiels du cartel fixé à 30 millions de barils par jour.

Par ailleurs, les investisseurs surveilleront le décompte des puits de forage aux États-Unis de la société de services pétroliers Baker Hughes. Il sera publié ce jeudi et non vendredi pour cause de jour férié aux États-Unis.



(c) AFP


Commenter Le pétrole monte un peu, achats à bon compte et baisse du dollar


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    lundi 19 novembre 2018 à 09:47

    Nouveaux rassemblements de "gilets jaunes", des dé…

    Paris: Plusieurs rassemblements de "gilets jaunes", qui souhaitent pérenniser leur mouvement contre la hausse des taxes contre les carburants, perturbaient à nouveau...

    lundi 19 novembre 2018 à 04:24

    Le pétrole en hausse en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole étaient en hausse lundi en Asie, portés par les espoirs que l'Opep et ses partenaires vont agir...

    dimanche 18 novembre 2018 à 17:54

    Bulgarie: blocage des routes contre la hausse du prix des ca…

    Sofia: Des milliers de Bulgares ont bloqué dimanche les principaux axes routiers et les postes-frontière entre la Bulgarie et la Turquie et...

    dimanche 18 novembre 2018 à 16:36

    Sulzer: le prix du pétrole n'inquiète pas le CEO, Vekselberg…

    Zurich: Le directeur général (CEO) de Sulzer, Greg Poux-Guillaume, affirme que malgré les récentes turbulences autour du prix du pétrole, son groupe...

    dimanche 18 novembre 2018 à 14:45

    Le gouvernement entend le "ras-le-bol fiscal", mai…

    Paris: Le gouvernement entend le "ras-le-bol fiscal" mais son "devoir" est de transformer l'économie pour la rendre moins dépendante du pétrole, a...

    samedi 17 novembre 2018 à 19:40

    Burkina: appel à une grève générale contre la hausse de l'es…

    Ouagadougou: Des syndicats et organisations de la société civile burkinabè ont appelé samedi à une grève générale et une journée de protestation...

    vendredi 16 novembre 2018 à 21:52

    Le pétrole chute pour la sixième semaine de suite

    NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en ordre dispersé vendredi, n'empêchant toutefois pas une sixième chute hebdomadaire de suite...

    vendredi 16 novembre 2018 à 16:14

    Le pétrole monte sans effacer ses pertes sur la semaine

    Londres: Les cours du pétrole montaient vendredi en cours d'échanges européens pour leur troisième séance d'affilée mais restaient en baisse sur la...

    vendredi 16 novembre 2018 à 14:45

    Bagdad et les Kurdes vont reprendre l'exportation en Turquie…

    Kirkouk (irak): Le gouvernement fédéral et le Kurdistan irakiens se sont mis d'accord pour reprendre l'exportation vers la Turquie du pétrole de...

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Carburants en France: des grognes récurrentes contre la hausse des prix

    Le jeudi 15 novembre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    Paris: La grogne contre la hausse des prix à la pompe n'est pas un phénomène nouveau: ces 20 dernières années la France a vécu plusieurs vagues de protestations contre le pétrole cher.

    Lire la suite

    En septembre 2018, le prix du pétrole rebondit vivement

    Le dimanche 28 octobre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    En septembre 2018, les prix du pétrole rebondissent nettement. Le prix du pétrole rebondit En septembre 2018, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros rebondit vivement (+7,8 % après -1,2 % en août), à 67,7 € en moyenne par baril de Brent. La hausse de septembre est un peu plus marquée en dollars (+8,8 % après -2,3 %). La moyenne des cours du pétrole brent en dollars est fixé à 78,9 $ par baril.  Cours du pétrole Brent - septembre 2018

    Lire la suite

    Pourquoi le prix du baril de pétrole à 100 dollars fait-il trembler ?

    Le mercredi 10 octobre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    Le prix du baril de pétrole a presque triplé depuis le début 2016 et s'approche dangereusement du seuil symbolique des 100 dollars. Résultat, le président américain s'attaque à l'Opep et les industriels se plaignent des tensions politiques. Tour d'horizon des enjeux de cette montée des cours de l'or noir...

    Lire la suite