Menu
RSS
A+ A A-

Le pétrole ouvre en baisse à New York face aux déséquilibres du marché

prix du petrole New YorkNew York: Les cours du pétrole ont ouvert en baisse vendredi à New York, le marché ne trouvant aucune raison de sortir des marges étroites dans lesquelles il évolue depuis la fin avril, vu le déséquilibre persistant de l'offre et de la demande.
Vers 13H15 GMT, le cours du baril de light sweet crude (WTI) pour livraison en août perdait 84 cents à 58,86 dollars sur le New York Mercantile Exchange (Nymex).

Nous n'avons vu aucune baisse du niveau de production, c'est ce qui semble peser sur le marché, a déclaré Gene McGillian, chez Tradition Energy.

Je ne suis pas sûr que nous ayons aucune indication que les choses soient en train de changer dans les données fondamentales du marché, a-t-il ajouté. Il se peut qu'il y ait un peu de prises de bénéfices avant le weekend, mais globalement je crois que nous ne voyons toujours pas de signal pour soit passer sous les 57 dollars le baril, soit aller au delà des 62 dollars, en ce qui concerne le WTI, a ajouté M. McGillian.

Les chiffres du ministère américain de l'Energie (DoE) publiés mercredi ont montré que, durant la semaine achevée le 19 juin, la production américaine de brut avait encore un peu progressé pour atteindre 9,60 millions de baril par jour.

Même si on voit une reprise de la demande, on ne voit rien du côté de l'offre et c'est cela qui semble avoir empêché la reprise des cours (entamée à la mi-mars) de se poursuivre, a ajouté M. McGillian, évoquant également la production record venant d'Irak et d'Arabie Saoudite et aussi de Russie.

Du côté de la demande, elle est en augmentation à hauteur de 800.000 barils par jour par rapport à l'an dernier, a-t-il précisé, tirée par les prix toujours bas par rapport aux plus de 100 dollars de juin dernier.

Les analystes de Commerzbank se sont référés pour leur part à un nouveau rapport du DoE pour remarquer que, tout comme le marché, (le gouvernement américain) est convaincu que la surabondance de l'offre est en train d'être progressivement réduite, partiellement grâce à une demande en hausse.

Mais si le déclin de production ne se matérialise pas - notamment en raison des prix plus élevés, alors l'optimisme du marché pourrait se révéler prématuré, ont-ils averti.

Enfin plusieurs analyste, dont M. McGillian, ont noté que le marché continuait à suivre de près l'évolution des négociations sur la dette grecque d'un côté, et sur le nucléaire iranien de l'autre.



(c) AFP


Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 17 août 2018 à 21:52

Le pétrole regagne du terrain mais finit la semaine en retra…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole, aidés par deux dossiers commerciaux impliquant les Etats-Unis, la Chine et le Mexique, ont progressé...

vendredi 17 août 2018 à 16:19

Le pétrole regagne du terrain mais reste en repli hebdomadai…

Londres: Les cours du pétrole montaient encore vendredi en cours d'échanges européens sans parvenir à effacer les baisses marquées du début de...

vendredi 17 août 2018 à 12:13

Le pétrole monte encore mais reste en baisse sur la semaine

Londres: Les prix du pétrole montaient encore vendredi en cours d'échanges européens sans parvenir à effacer les baisses marquées du début de...

vendredi 17 août 2018 à 07:57

Le pétrole à la baisse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés en légère baisse, vendredi en Asie, les investisseurs demeurant prudents quant à la perspective de...

jeudi 16 août 2018 à 22:05

Le pétrole se remet modestement d'une lourde chute

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole sont un peu remontés jeudi, dans un marché peinant à se ressaisir après des pertes...

jeudi 16 août 2018 à 16:08

Le pétrole efface une partie de ses pertes dues aux réserves…

Londres: Les cours du pétrole remontaient jeudi en cours d'échanges européens dans un marché peinant à se ressaisir après les pertes marquées...

jeudi 16 août 2018 à 12:12

Le pétrole remonte, le marché digère la hausse des stocks am…

Londres: Les prix du pétrole rebondissaient légèrement jeudi en cours d'échanges européens dans un marché peinant à se ressaisir après les pertes...

jeudi 16 août 2018 à 11:59

Norvège: la production pétrolière augmente moins qu'attendu …

Oslo: La production pétrolière de la Norvège, plus gros producteur d'Europe de l'Ouest, a augmenté en juillet, sans toutefois combler les attentes...

jeudi 16 août 2018 à 06:25

Le pétrole remonte en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la hausse, jeudi en Asie, après le plongeon enregistré la veille en raison du...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En avril 2018, le prix du pétrole accélère vivement

Le jeudi 24 mai 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En avril 2018, le prix du pétrole en euros accélère vivement (+9,8 % après +1,4 % en mars). Les prix en euros des autres matières premières importées rebondissent légèrement (+0,3 % après −1,4 %). Le prix du pétrole accélère En avril 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros accélère fortement (+9,8 % après +1,4 % en février), à 59 € en moyenne par baril, sous l'effet d'une demande vigoureuse et de tensions géopolitiques. La hausse d'avril est un peu moins marquée en dollars (+9,0 % après +1,3...

Lire la suite

En mars 2018, le prix du pétrole augmente un peu

Le jeudi 10 mai 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mars 2018, le prix du pétrole en euros augmente modérément (+1,4 % après −6,6 % en février). Les prix en euros des autres matières premières importées se replient (−1,4 % après +0,3 %). Le prix du pétrole augmente modérément En mars 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente un peu (+1,4 % après −6,6 % en février), à 54 € en moyenne par baril. La hausse de mars est à peine moins marquée en dollars (+1,3 % après −5,4 %). Cours du pétrole mars 2018 (Brent)

Lire la suite

Perspectives du prix du pétrole

Le mardi 24 avril 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

Le graphique montre les prix du pétrole brut (Brent et WTI) auxquels les acheteurs et les vendeurs du New York Mercantile Exchange ont convenu d'acheter ou de vendre du pétrole à un moment donné dans le futur. Ce sont les soi-disant contrats à terme et reflètent les attentes des participants au marché.

Lire la suite