Menu
A+ A A-

Pétrole: la faiblesse des prix constitue une aubaine pour les transporteurs

prix du petrole genève (awp)Genève (awp): L'industrie du fret maritime profite actuellement de cours du brut remarquablement bas, pour lesquels les experts réunis jeudi à Genève pour le Marine Money Geneva Forum n'anticipent pas de rebond sensible à court et moyen terme.
Armateurs et propriétaires de navires bénéficient de frais opérationnels allégés par de moindre coûts des carburants.

"L'Agence internationale de l'énergie (AIE) table pour la fin de l'année sur une offre toujours excédentaire par rapport à la demande", illustre Rouben Indjikian, professeur en négoce de matières premières à la Webster University.


Le marché reste marqué d'une part par l'abandon l'an dernier par l'Arabie Saoudite de son rôle de garant des prix, sur fond de pertes de parts de marché. D'autre part, les Etats-Unis se sont octroyé la place de premier producteur de brut au monde, grâce à l'exploitation non-conventionnelle de leurs ressources. De nouveaux acteurs se profilent en outre comme de sérieux concurrents dans un avenir proche.


"Les investissements massifs au Canada laissent augurer de nouveaux flux importants, qui s'écouleront nécessairement sur le marché", indique Giacomo Luciani, professeur au Graduate Institut de Genève.


PROBLÈMES AU NIVEAU DE LA RÉGULATION


De nombreux obstacles entravent de plus la réduction de l'offre. "Rosneft par exemple a conclu de nombreux contrats prépayés en Chine et doit en conséquence extraire et exporter les volumes commandés afin d'honorer ses engagements", expose M. Luciani. S'il reste difficile d'évaluer l'évolution des prix à plus longue échéance, nombre d'acteurs ont tendance à accélérer à court terme leur distribution en période de prix faibles, afin de s'assurer des revenus constants.


D'autres enjeux de taille se profilent en revanche pour l'industrie du transport maritime des matières premières, prévient Stéphane Graber, secrétaire général de la Swiss Trading and Shipping Association (STSA). Sur le front des régulations notamment, les normes négociées ou adoptées en Europe comme en Suisse tendent à décourager les banques de s'engager dans un segment toujours pus exigeant. "Les autorités suisses se montrent toutefois très pragmatiques dans leur approche de la question", assure le lobbyiste.


Des pressions s'exercent par ailleurs, comme sur l'ensemble de la chaîne de production et de distribution des matières premières, pour une transparence accrue et un impact moindre sur l'environnement. Le nombre élevé de transporteurs exacerbe enfin la pression sur les marges.


Selon les derniers chiffres du STSA, plus d'un cinquième de l'ensemble des mouvements de matières premières sont gérés depuis la Suisse.


(c) AFP

Commenter Pétrole: la faiblesse des prix constitue une aubaine pour les transporteurs


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mardi 13 novembre 2018 à 22:18

    L'Opep s'inquiète d'un pétrole trop abondant et fait déraper…

    Paris: L'Opep s'est inquiétée mardi d'une offre excédentaire de brut sur le marché, avec une demande plus faible que prévu, entraînant une...

    mardi 13 novembre 2018 à 21:50

    Venezuela: la production de pétrole poursuit sa chute en oct…

    Caracas: La production de brut au Venezuela a poursuivi sa chute en octobre, avec 1,17 million de barils par jour (mbj), soit...

    mardi 13 novembre 2018 à 21:15

    Le prix du baril de brut new-yorkais accuse sa pire chute de…

    NYC/Cours de clôture: Les prix des barils de pétrole brut cotés à New York et Londres ont plongé mardi à la clôture...

    mardi 13 novembre 2018 à 16:22

    Le pétrole baisse, inquiété par Trump et les prévisions de l…

    Londres: Les cours du pétrole reculaient mardi en cours d'échanges européens alors que Donald Trump a demandé à l'Opep de ne pas...

    mardi 13 novembre 2018 à 14:12

    Le marché du pétrole trop dépendant du schiste américain, se…

    Londres: Le marché de l'or noir va être de plus en plus dépendant de la production de schiste des Etats-Unis, faute d'investissements...

    mardi 13 novembre 2018 à 12:23

    L'Opep revoit la demande de pétrole en baisse, s'inquiète d…

    Paris: L'Opep s'est inquiétée mardi d'une offre excédentaire de brut sur le marché, avec une demande plus faible que prévu, alors que...

    mardi 13 novembre 2018 à 12:20

    Le pétrole en nette baisse après des propos de Trump contre …

    Londres: Les prix du pétrole baissaient nettement mardi en cours d'échanges européens, après que Donald Trump a demandé la veille de ne...

    mardi 13 novembre 2018 à 12:02

    Pour le Foll, le "gouvernement doit reculer" sur l…

    Paris: Le maire du Mans Stéphane Le Foll (PS) a appelé le gouvernement à "reculer" sur la taxation des carburants et à...

    mardi 13 novembre 2018 à 09:24

    Au large de l'Angola, un espoir pétrolier nommé Kaombo

    Au large de l'angola: La longue torchère qui s'échappe de sa proue éclaire la nuit à des milles nautiques à la ronde.Depuis...

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    En septembre 2018, le prix du pétrole rebondit vivement

    Le dimanche 28 octobre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    En septembre 2018, les prix du pétrole rebondissent nettement. Le prix du pétrole rebondit En septembre 2018, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros rebondit vivement (+7,8 % après -1,2 % en août), à 67,7 € en moyenne par baril de Brent. La hausse de septembre est un peu plus marquée en dollars (+8,8 % après -2,3 %). La moyenne des cours du pétrole brent en dollars est fixé à 78,9 $ par baril.  Cours du pétrole Brent - septembre 2018

    Lire la suite

    Le Petro, nouvelle crypto-monnaie du Venezuela indexée sur le pétrole, a-t-il un futur ?

    Le lundi 15 octobre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    Connu depuis l’antiquité, le pétrole a soutenu, avec ses dérivés gaziers notamment, la révolution industrielle du 19e siècle pour s’imposer au milieu du 20e siècle comme la première source énergétique devant le charbon. La très grosse industrie des hydrocarbures sur laquelle reposent l’économie de pays entiers et des entreprises parmi les plus florissantes du monde est difficile de transformations.

    Lire la suite

    Pourquoi le prix du baril de pétrole à 100 dollars fait-il trembler ?

    Le mercredi 10 octobre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    Le prix du baril de pétrole a presque triplé depuis le début 2016 et s'approche dangereusement du seuil symbolique des 100 dollars. Résultat, le président américain s'attaque à l'Opep et les industriels se plaignent des tensions politiques. Tour d'horizon des enjeux de cette montée des cours de l'or noir...

    Lire la suite