Menu
A+ A A-

Les cours du pétrole reculent en Asie à cause de la Grèce et de l'Iran

prix du petrole SingapourSingapour: Les cours du pétrole s'affichaient en repli lundi en Asie dans un marché préoccupé par la perspective d'un retour du pétrole iranien et d'un défaut de paiement de la Grèce.
Le prix du baril de light sweet crude (WTI) pour livraison en juillet perdait 20 cents, à 59,76 dollars. Le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison à même échéance reculait de 37 cents, à 63,50 dollars.

Le marché observe avec attention la crise de la dette grecque et les négociations en cours entre l'Iran et les six puissances, notait Sanjeev Gupta, responsable des hydrocarbures pour l'Asie-Pacifique au cabinet de conseil EY.

Les discussions entre la Grèce et ses créanciers, UE et FMI, se sont soldées par un nouvel échec dimanche sur la poursuite du financement du pays, qui se rapproche inexorablement d'un défaut de paiement.

Les consultations se sont conclues au bout de 45 minutes seulement, sans l'ombre d'un accord, en raison de divergences importantes qui subsistent entre les deux parties.

La Grèce doit rembourser le 30 juin 1,6 milliard d'euros de prêts du FMI, et risque fort de ne pouvoir honorer cette échéance sans le versement de 7,2 milliards d'euros, suspendu depuis l'été dernier et lié à un accord avec les créanciers sur une série de réformes.

Les Européens se refusent à envisager un allègement de la dette grecque, réclamé par Athènes, et se concentrent uniquement dans l'immédiat sur les réformes censées ramener le pays sur les rails.

Les rencontres reprendront jeudi dans le cadre de l'Eurogroupe, le cénacle des ministres des Finances de la zone euro, en présence de la directrice générale du FMI, Christine Lagarde.

Conséquence de cet échec: un regain d'appétit des investisseurs pour le dollar au détriment de l'euro, ce qui entraîne mécaniquement un renchérissement du billet vert. Or un dollar cher rend moins attractifs les achats d'or noir libellés dans cette monnaie.

Le marché scrute également les négociations entre Téhéran et les pays du groupe 5+1 (Etats-Unis, Russie, Chine, Royaume-Uni, France et l'Allemagne), actuellement réunis à Vienne pour tenter de faire progresser les négociations sur le nucléaire iranien.

L'objectif est d'aboutir d'ici au 30 juin à un accord final sur le programme nucléaire de Téhéran, qui doit garantir le caractère strictement pacifique de ce programme, en échange d'une levée complète des sanctions internationales pesant sur l'Iran.

Si ces négociations aboutissent et que les sanctions internationales contre l'Iran étaient levées, le pays pourrait produire un million de barils de pétrole par jour supplémentaires dans les six à sept mois qui suivent.

Un afflux de brut qui contribuerait à gonfler davantage la production mondiale déjà excédentaire.

Vendredi, le prix du baril de light sweet crude était repassé en fin de séance sous le seuil des 60 dollars, 59,96 dollars, perdant 81 cents sur le New York Mercantile Exchange (Nymex). A Londres, le Brent avait fini à 63,87 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE), en baisse de 1,24 dollar.

bjp/gab/plh

INTERCONTINENTALEXCHANGE GROUP



(c) AFP

Commenter Les cours du pétrole reculent en Asie à cause de la Grèce et de l'Iran


    Le pétrole en Asie

    mercredi 14 novembre 2018

    Le pétrole poursuit sa chute en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole continuaient de dégringoler en Asie mercredi du fait des inquiétudes sur un trop plein d'offre sur le...

    mardi 13 novembre 2018

    Le pétrole chute en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole dégringolaient mardi en Asie après des déclarations du président Donald Trump réclamant des cours plus bas au...

    lundi 12 novembre 2018

    Le pétrole orienté à la hausse en Asie après l'annonce saoud…

    Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la hausse, lundi en Asie, après l'annonce saoudienne d'une baisse de production de 500.000...

      Voir toutes les nouvelles du pétrole en Asie

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mercredi 14 novembre 2018 à 21:39

    Le pétrole rebondit après une série noire

    NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole cotés à New York et Londres ont rebondi mercredi après avoir cumulé plusieurs séances de...

    mercredi 14 novembre 2018 à 16:17

    Le pétrole remonte mais les prévisions d'une offre abondante…

    Londres: Les cours du pétrole rebondissaient mercredi en cours d'échanges européens après leur chute de la veille, alors que l'offre abondante a...

    mercredi 14 novembre 2018 à 12:26

    Le pétrole en légère hausse, la surabondance de l'offre inqu…

    Londres: Les prix du pétrole remontaient légèrement mercredi en cours d'échanges européens mais les investisseurs se focalisaient sur le déséquilibre du marché...

    mercredi 14 novembre 2018 à 11:42

    Pétrole: l'AIE voit la progression des stocks d'un bon oeil …

    Paris: L'Agence internationale de l'énergie (AIE) a confirmé mercredi ses prévisions de croissance de la demande de pétrole et jugé favorablement la...

    mercredi 14 novembre 2018 à 11:30

    Prix des carburants: hausse de taxe maintenue, mais des mesu…

    Paris: Elargissement du chèque énergie, super prime à la conversion pour les ménages modestes, le Premier ministre Edouard Philippe a dévoilé mercredi...

    mercredi 14 novembre 2018 à 04:30

    Le pétrole poursuit sa chute en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole continuaient de dégringoler en Asie mercredi du fait des inquiétudes sur un trop plein d'offre sur le...

    mardi 13 novembre 2018 à 22:18

    L'Opep s'inquiète d'un pétrole trop abondant et fait déraper…

    Paris: L'Opep s'est inquiétée mardi d'une offre excédentaire de brut sur le marché, avec une demande plus faible que prévu, entraînant une...

    mardi 13 novembre 2018 à 21:50

    Venezuela: la production de pétrole poursuit sa chute en oct…

    Caracas: La production de brut au Venezuela a poursuivi sa chute en octobre, avec 1,17 million de barils par jour (mbj), soit...

    mardi 13 novembre 2018 à 21:15

    Le prix du baril de brut new-yorkais accuse sa pire chute de…

    NYC/Cours de clôture: Les prix des barils de pétrole brut cotés à New York et Londres ont plongé mardi à la clôture...

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    En septembre 2018, le prix du pétrole rebondit vivement

    Le dimanche 28 octobre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    En septembre 2018, les prix du pétrole rebondissent nettement. Le prix du pétrole rebondit En septembre 2018, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros rebondit vivement (+7,8 % après -1,2 % en août), à 67,7 € en moyenne par baril de Brent. La hausse de septembre est un peu plus marquée en dollars (+8,8 % après -2,3 %). La moyenne des cours du pétrole brent en dollars est fixé à 78,9 $ par baril.  Cours du pétrole Brent - septembre 2018

    Lire la suite

    Le Petro, nouvelle crypto-monnaie du Venezuela indexée sur le pétrole, a-t-il un futur ?

    Le lundi 15 octobre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    Connu depuis l’antiquité, le pétrole a soutenu, avec ses dérivés gaziers notamment, la révolution industrielle du 19e siècle pour s’imposer au milieu du 20e siècle comme la première source énergétique devant le charbon. La très grosse industrie des hydrocarbures sur laquelle reposent l’économie de pays entiers et des entreprises parmi les plus florissantes du monde est difficile de transformations.

    Lire la suite

    Pourquoi le prix du baril de pétrole à 100 dollars fait-il trembler ?

    Le mercredi 10 octobre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    Le prix du baril de pétrole a presque triplé depuis le début 2016 et s'approche dangereusement du seuil symbolique des 100 dollars. Résultat, le président américain s'attaque à l'Opep et les industriels se plaignent des tensions politiques. Tour d'horizon des enjeux de cette montée des cours de l'or noir...

    Lire la suite