Menu
A+ A A-

Les cours du pétrole montent en Asie

prix-du-petrole SingapourSingapour: Les cours du pétrole montaient mardi en Asie sous l'effet de la baisse du nombre de puits de forage en activité aux États-Unis et les commentaires du ministre du Pétrole du Koweït.
Au lendemain d'un jour férié aux Etats-Unis, le baril de light sweet crude (WTI) pour livraison en mars s'appréciait de 27 cents dans les échanges électroniques, à 53,05 dollars.

Le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en avril prenait 56 cents, à 61,96 dollars.

Les cours du pétrole se sont émiettés depuis juin 2014 en raison d'une surabondance de l'offre et d'une demande atone dans une conjoncture macroéconomique difficile, atteignant des plus bas historiques autour de 50 dollars le baril.

Mais ces dernières semaines le marché a placé ses espoirs dans une réduction de la croissance de la production américaine. Celle-ci a atteint la semaine dernière de nouveaux records depuis au moins 1983, mais la baisse du nombre de puits de forage en activité aux États-Unis laisse entrevoir un resserrement production/stocks/consommation salutaire pour les cours.

Selon le décompte publié vendredi par le groupe parapétrolier Baker Hughes, très attendu des opérateurs de marché ces dernières semaines, il y avait 84 plateformes en activité de moins la semaine dernière aux États-Unis, portant le nombre total d'unités en fonction à 1.056.

Le ministre koweïtien du Pétrole, Ali al-Omair, s'est fait l'écho de ces attentes en estimant lundi que le prix du pétrole s'était amélioré plus rapidement que prévu.

Je pense que l'amélioration va durer (...) Les prix commencent à se consolider et on espère de meilleurs prix au deuxième semestre de 2015, a-t-il dit lors d'une conférence sur le pétrole et l'environnement.

L'annonce de la baisse des investissements dans le secteur pétrolier mondial continuait également de soutenir les cours du pétrole.

Côté demande, le marché continue de suivre la reprise économique encore trop faible dans la zone euro et les négociations entre Bruxelles et Athènes sur la dette grecque.

La zone euro a lancé lundi un ultimatum à la Grèce pour accepter d'ici vendredi l'extension de son programme de redressement, le ministre grec se disant lui malgré tout confiant sur la possibilité de trouver un accord sous 48 heures.

Le prochain rendez-vous est fixé à mardi matin, avec une réunion des ministres des Finances de l'ensemble de l'Union européenne, prévue de longue date mais où la Grèce risque une nouvelle fois d'être au centre des discussions.

Si aucun accord n'est trouvé, une autre réunion d'urgence pourrait se tenir jeudi, avance le cabinet londonien Capital Economics.

Lundi, le baril de light sweet crude (WTI) avait grignoté 26 cents à 53,04 dollars en fin de séance en Europe. Le baril de Brent valait au même moment 61,84 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en hausse de 32 cents.

bjp/mba/dan/gab/mf

BAKER HUGHES

CHEVRON

TOTAL

BP

ROYAL DUTCH SHELL PLC

INTERCONTINENTALEXCHANGE GROUP







Commenter Les cours du pétrole montent en Asie


    Le pétrole en Asie

    vendredi 22 mars 2019

    Le pétrole orienté à la baisse en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la baisse, vendredi en Asie, en raison de prises de bénéfice, mais aussi d'inquiétudes...

    mercredi 20 mars 2019

    Le pétrole orienté à la baisse en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la baisse, mercredi en Asie, en raison des incertitudes qui se prolongent quant à...

    mardi 19 mars 2019

    Le pétrole étale en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole étaient plutôt stables en Asie mardi, les marchés marquant une pause après des pics récents pour peser...

      Voir toutes les nouvelles du pétrole en Asie

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 22 mars 2019 à 20:40

    Le pétrole chute à cause des inquiétudes sur la croissance e…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont chuté vendredi après que de mauvais indicateurs en Europe ont ravivé les craintes du...

    vendredi 22 mars 2019 à 16:12

    Le pétrole efface ses gains sur la semaine

    Londres: Les cours du pétrole effaçaient vendredi en cours d'échanges européens leurs gains de la semaine alors qu'un mauvais indicateur allemand a...

    vendredi 22 mars 2019 à 12:05

    Le pétrole recule, retour des craintes sur la croissance mon…

    Londres: Les prix du pétrole effaçaient vendredi en cours d'échanges européens leurs gains de la semaine en Europe alors qu'un mauvais indicateur...

    vendredi 22 mars 2019 à 04:55

    Le pétrole orienté à la baisse en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la baisse, vendredi en Asie, en raison de prises de bénéfice, mais aussi d'inquiétudes...

    jeudi 21 mars 2019 à 19:49

    Le pétrole s'éloigne un peu de ses récents sommets

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont reculé jeudi mais sont restés proches de leurs plus hauts en quatre mois, au...

    jeudi 21 mars 2019 à 12:20

    Le pétrole recule un peu mais s'accroche à ses récents somme…

    Londres: Les prix du pétrole reculaient jeudi en cours d'échanges européens mais restaient proches de leurs plus hauts en quatre mois atteints...

    mercredi 20 mars 2019 à 19:49

    Le pétrole termine en hausse après une chute brutale des sto…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont nettement avancé mercredi après la dégringolade des stocks de brut américain, le cours du...

    mercredi 20 mars 2019 à 17:53

    Le prix du pétrole dépasse 60 dollars à New York, une premiè…

    New York: Le prix du baril de pétrole coté à New York a dépassé mercredi la barre des 60 dollars en séance...

    mercredi 20 mars 2019 à 16:37

    Le pétrole monte après une chute brutale des stocks américai…

    Londres: Les cours du pétrole approchaient mercredi de leurs plus hauts en quatre mois en cours d'échanges européens après une baisse inattendue...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Jeudi 21 mars 2019 Vers 15H00 GMT (16H00 HEC), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en mai valait 68,26 dollars à Londres, en baisse de 24 cents par rapport à la clôture de mercredi. A New York, le baril de WTI pour la même échéance, dont c'est le premier jour d'utilisation comme contrat de référence, cédait 6 cents à 60,17 dollars une heure après son ouverture.

    En février 2019, le prix du pétrole accélère

    Le mercredi 20 mars 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En février 2019, le prix du pétrole en euros augmente plus qu’en janvier (+8,3 % après +4,3 % en janvier). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) accélèrent également (+4,0 % après +0,9 %) : en effet les prix des matières premières industrielles repartent nettement à la hausse (+8,2 % après −0,1 %). La hausse du prix du pétrole s’accentue En février 2019, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros accélère (+8,3 % après +4,3 %), à 56,4 € en moyenne par baril. La hausse est moins...

    Lire la suite

    En janvier 2019, le prix du pétrole se redresse

    Le lundi 25 février 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En janvier 2019, le prix du pétrole en euros se redresse (+4,3 % après -12 % en décembre). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) se redressent également (+0,9 % après −2,3 %), à l’instar de ceux des matières alimentaires (+1,7 % après −2,1 %). Les prix des matières industrielles sont quasi stables (−0,1 % après −2,6 %). Le prix du pétrole se redresse En janvier 2019, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros se redresse (+4,3 % après -12,0 %), à 52 € en moyenne par baril...

    Lire la suite

    Quel géant pétrolier génère le plus d'argent?

    Le mardi 12 février 2019 - Analyses des prix du pétrole

    Alors que les super-majors du secteur pétrolier dépassaient les estimations avec des résultats solides pour le quatrième trimestre et l'année 2018, Shell a battu Exxon (pour la deuxième année consécutive), pour s’affirmer comme le plus important générateur de flux de trésorerie des compagnies pétrolières.

    Lire la suite