Menu
A+ A A-

Les pays du Golfe membres de l'Opep pour le maintien du plafond inchangé

prix-du-petrole koweïtkoweït: Le ministre koweïtien du Pétrole, Ali al-Omair, s'est dit convaincu du fait que les pays du Golfe membres de l'Opep étaient favorables au maintien du plafond de production inchangé à l'occasion d'une réunion du cartel cette semaine.
Les 12 membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep), qui produisent environ 30% du pétrole mondial, se réunissent vendredi à Vienne. La majorité des observateurs s'attend à ce que le cartel conserve sa stratégie actuelle d'offre abondante, afin de protéger ses parts de marchés.

Nous ne devrions pas prendre de décision qui pourrait avoir un impact négatif sur le marché, et les options dont dispose l'Opep sont, soit le maintien soit l'augmentation du plafond de production, a affirmé M. Omair, dans des déclarations à son arrivée, dans la nuit de mardi à mercredi à Vienne, à l'agence officielle Kuna à son arrivée à Vienne.

Le ministre koweïtien a affirmé que les pays du Golfe membres de l'Opep (Koweït, Arabie saoudite, Emirats arabes unis et Qatar) doivent tenir des discussions avant la réunion.

Ensemble, ces quatre pays pompent près de 17 millions de barils par jour (mbj) soit 55% des 31 mbj produits actuellement. L'Arabie saoudite pompe à elle seule 10,3 mbj.

Le ministre saoudien du Pétrole, Ali al-Nouaïmi, avait estimé lundi que la stratégie du cartel de ne pas réduire sa production fonctionnait. La demande augmente. L'offre ralentit. C'est un fait. Le marché se stabilise, avait-il dit.

D'autres membres, comme le Venezuela et l'Iran, ont appelé à une réduction de la production pour soutenir les prix.

M. Omair a attribué la hausse relative des prix du pétrole au ralentissement de la production très coûteuse de pétrole de schiste, en particulier aux Etats-Unis et eu Canada, et à une amélioration de la croissance économique mondiale.

Il a dit s'attendre à une nouvelle hausse des prix du pétrole d'ici la fin de l'année.

Les prix du pétrole ont chuté de près de moitié depuis juin 2014, quand le Brent atteignait les 115 dollars et le New York crude s'élevait à près de 108 USD le baril.

Les cours du pétrole baissaient mercredi en Asie alors qu'ils avaient bondi mardi sous l'effet d'une baisse du dollar qui rend plus attractif les achats de pétrole libellés dans cette monnaie.

Le prix du baril de light sweet crude (WTI) pour livraison en juillet perdait 35 cents à 60,91 dollars, le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison à même échéance cédant 27 cents à 65,22 dollars.



(c) AFP

Commenter Les pays du Golfe membres de l'Opep pour le maintien du plafond inchangé


    Le pétrole en Arabie Saoudite

    - Toutes les actualités du pétrole en Arabie Saoudite

    dimanche 31 juillet 2022

    Matières premières : Le PIB de l'Arabie saoudite continue de…

    Ryad: Le PIB de l'Arabie saoudite a augmenté de près de 12% au deuxième trimestre 2022, grâce à la hausse des prix...

    jeudi 28 juillet 2022

    Pétrole et Iran au menu du dîner entre Macron et "MBS…

    Paris: Emmanuel Macron rencontre ce jeudi soir à Paris le prince héritier saoudien Mohammed ben Salmane, alors que les dirigeants occidentaux cherchent...

    jeudi 28 juillet 2022

    Les prix du brut saoudien vers l'Asie pourraient atteindre d…

    Ryad: Le principal exportateur de pétrole, l'Arabie Saoudite, pourrait augmenter les prix du brut de septembre pour les clients en Asie pour...

    Le pétrole aux Emirats arabes unis

    Voir toutes les nouvelles du pétrole aux Emirats arabes unis

    dimanche 05 juin 2022

    La France discute avec les Emirats arabes unis pour remplace…

    Paris: La France mène actuellement des discussions avec les Emirats arabes unis pour trouver une alternative au pétrole russe dans le contexte...

    lundi 28 mars 2022

    Les Emirats réaffirment leur attachement à l'Opep+ et taclen…

    Dubaï: Les Emirats arabes unis ont appelé lundi les Occidentaux à être "raisonnables" dans leurs attentes, en réaffirmant leur attachement à l'alliance...

    mercredi 09 mars 2022

    Les Emirats vont appeler l'Opep à augmenter sa production de…

    Dubaï: Les Emirats arabes unis, pays membre de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep), ont affirmé mercredi qu'ils oeuvreraient auprès de...

    Le pétrole au Koweït

    Voir toutes les nouvelles du pétrole au Koweït

    jeudi 21 mai 2020

    Koweït et Arabie saoudite cessent la production de pétrole d…

    Koweït: Le Koweït et l'Arabie saoudite ont décidé d'arrêter en juin l'extraction de pétrole dans une zone neutre partagée, alors que les...

    dimanche 12 avril 2020

    OPEP(+): Accord "historique" sur une baisse de la …

    Londres: Les principaux pays producteurs de pétrole se sont mis d'accord sur une baisse de la production de pétrole de près de...

    jeudi 09 avril 2020

    Pétrole: réduction de 10 à 15 millions de barils par jour en…

    Koweït: Les pays pétroliers, qui tiennent jeudi une réunion destinée à stabiliser le marché, envisagent de réduire la production de 10 à...

    Le pétrole au Qatar

    -Voir toutes les nouvelles du pétrole au Qatar

    jeudi 24 février 2022

    L'Europe lorgne sur les hydrocarbures du Golfe pour s'affran…

    Dubaï: L'Europe lorgne sur le gaz et le pétrole du Golfe en quête d'alternatives aux hydrocarbures russes face à l'escalade militaire de...

    lundi 03 décembre 2018

    Pétrole: le Qatar anonce son départ de l'Opep, cartel dominé…

    Doha: Le Qatar a annoncé lundi qu'il quitterait le mois prochain l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep), afin de se concentrer...

    mardi 13 novembre 2018

    Les économies du Golfe se redressent mais restent sujettes à…

    Dubaï: La croissance dans le Golfe se redressera en 2018 après une contraction l'an dernier, mais restera vulnérable en raison de la...

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 19 août 2022 à 22:15

    Le pétrole en petite hausse, stimulé par la crise du gaz eur…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont accroché une troisième hausse consécutive vendredi, en raison de l'aggravation de la crise du...

    vendredi 19 août 2022 à 12:17

    Le pétrole recule, le gaz européen continue de flamber

    Londres: Les cours du pétrole interrompaient vendredi leur rebond entamé deux séances plus tôt, le marché restant focalisé sur les perspectives de...

    jeudi 18 août 2022 à 21:07

    Le pétrole poursuit son rebond, l'enthousiasme se calme sur …

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont enchaîné une seconde séance de hausse marquée jeudi, stimulés par des achats d'opportunité, de...

    jeudi 18 août 2022 à 16:55

    Le pétrole flanche mais l'inflation ne faiblit pas

    Londres: Les cours du pétrole ont fondu d'un quart depuis mi-juin et cette retombée fracassante pourrait se poursuivre, surtout en cas d'accord...

    jeudi 18 août 2022 à 12:41

    Nouvelle diminution des réserves de pétrole en Suisse

    Berne: Les difficultés d'approvisionnement par le Rhin et par les voies de chemins de fer étrangers entravent à nouveau le ravitaillement en...

    jeudi 18 août 2022 à 11:45

    Le pétrole rebondit, la demande américaine persiste

    Londres: Les cours du pétrole montaient jeudi, portés par la baisse des stocks commerciaux américains, preuve d'une demande vigoureuse aux Etats-Unis.

    mercredi 17 août 2022 à 17:13

    🛢️USA: forte chute inattendue des stocks de pétrole brut

    NYC / Stocks aux USA: Les réserves commerciales de pétrole brut américain, comme celles d'essence, ont fortement chuté la semaine dernière, surprenant...

    mercredi 17 août 2022 à 11:58

    Le pétrole reprend son souffle, l'accord sur le nucléaire da…

    Londres: Les prix du pétrole évoluaient peu mercredi, le marché guettant de nouvelles informations au sujet de l'accord sur le nucléaire iranien...

    mardi 16 août 2022 à 22:16

    Le pétrole WTI clôture au plus bas depuis près de 7 mois, av…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont de nouveau brutalement reculé mardi, écrasés par le ralentissement économique en Chine mais surtout...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Mercredi 17 aoüt 2022 Le géant pétrolier Aramco, principale source de revenus de l'Etat saoudien, a annoncé un bénéfice net record de 48,4 milliards de dollars au deuxième trimestre, soit une hausse de 90% en glissement annuel.

    📈 En mai 2022, le prix du pétrole rebondit

    Le mercredi 22 juin 2022 - Analyses des prix du pétrole

    En mai 2022, le prix du pétrole en euros repart à la hausse (+10,6 % après −9,2 % en avril).Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) se replient pour la première fois depuis novembre 2021 (−3,7 % après +1,7 %), sous l'effet du net recul de ceux des matières premières industrielles (−9,1 % après −1,7 %). Les prix des matières premières alimentaires, pour leur part, ralentissent (+1,1 % après +5,1 %). Le augmente à nouveau très fortement En mai 2022, le prix en dollars du baril de pétrole brut de la mer du Nord...

    Lire la suite

    📊 Historique des prix du pétrole

    Le vendredi 17 juin 2022 - Analyses des prix du pétrole

    Dans le cadre de l'invasion de l'Ukraine par la Russie le prix du pétrole, corrigé de l'inflation, a atteint son plus haut niveau depuis sept ans. La Russie est l'un des plus grands producteurs de pétrole brut au monde, et de nombreux pays ont annoncé une interdiction des importations de pétrole russe dans le cadre de la guerre. Cela a entraîné des incertitudes en matière d'approvisionnement et, par conséquent, une hausse des prix. Comment la hausse des prix se compare-t-elle aux événements politiques et économiques précédents ? Examinons les prix historiques...

    Lire la suite

    📅 Les dates qui ont vu le pétrole flamber à plus de 100 dollars

    Le jeudi 24 février 2022 - Analyses des prix du pétrole

    Le prix du baril de pétrole a dépassé les 100 dollars jeudi pour la première fois en plus de sept ans, après que le président russe Vladimir Poutine a annoncé une "opération militaire" en Ukraine. Retour sur les précédents épisodes lors desquels le baril a franchi le seuil symbolique des 100 dollars.

    Lire la suite