Menu
RSS
A+ A A-

Le pétrole baisse dans un marché prudent en attendant l'Opep

prix-du-petrole LondresLondres: Les prix du pétrole baissaient lundi en fin d'échanges européens, sur fond de prises de bénéfices et dans un marché toujours lesté par un surplus d'offre d'or noir et prudent avant une réunion de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) vendredi.
Vers 16H00 GMT (18H00 à Paris), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en juillet valait 64,72 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en baisse de 84 cents par rapport à la clôture de vendredi.

Sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de light sweet crude (WTI) pour la même échéance perdait 58 cents à 59,72 dollars.

Les cours du pétrole se sont appréciés de près de 5% vendredi, aidés par une légère accélération du déclin du nombre de puits de forage en activité aux États-Unis la semaine dernière, et les analystes de Commerzbank attribuaient la baisse des prix de ce début de semaine à des prises de bénéfices.

Selon un décompte de la société de service pétroliers Baker Hughes, 13 puits de forage ont été fermés la semaine dernière aux États-Unis, contre un seulement la semaine précédente.

La faible baisse de la semaine précédente avait nourri les spéculations sur la fin d'un cycle de fermetures des puits alimenté par le rebond des cours du pétrole depuis le mois de mars.

Mais à quatre jours de la réunion semestrielle de l'Opep, la surabondance d'offre qui plombe les marchés depuis un an et a fait baisser les cours de moitié continue d'inquiéter les investisseurs.

D'autant que la production du cartel ne montre aucun signe d'essoufflement, et ce malgré les tensions géopolitiques en Libye, en Irak et au Yémen.

Ainsi l'Opep continue de produire bien au-dessus de ses objectifs de production officiels de 30 millions de barils par jour (mbj), et bien plus que les 29,2 mbj estimés par l'Agence internationale de l'énergie (AIE) pour 2015, commentait Carsten Fritsch de Commerzbank.

De nombreux analystes s'accordent à dire que le cartel devrait reconduire son plafond de production afin de continuer à protéger ses parts de marché lors de sa réunion vendredi.

S'il devait se passer quelque chose, le risque serait plutôt que l'Opep augmente son quota si l'on considère que le cartel produit déjà aux alentours de 31 mbj, notait-on chez Morgan Stanley.

Dans ce contexte, les prix du pétrole devraient rester plutôt orientés à la baisse en attendant la conclusion de la réunion de l'Opep vendredi, estimait Jasper Lawler, analyste chez CMC Markets.



(c) AFP


Les dernières actualités des prix du pétrole

mercredi 15 août 2018 à 18:17

USA: les stocks de brut bondissent, le cours chute

New York: Les stocks de pétrole brut aux Etats-Unis ont bondi la semaine dernière à la surprise des analystes, selon les chiffres...

mercredi 15 août 2018 à 16:21

Le pétrole recule avant les stocks américains

Londres: Les cours du pétrole reculaient mercredi en cours d'échanges européens avant la publication des données officielles sur les réserves américaines, alors...

mercredi 15 août 2018 à 13:24

Le pétrole baisse, pénalisé par les stocks américains et la …

Londres: Les prix du pétrole baissaient mercredi en cours d'échanges européens, après la hausse surprise des stocks américains, selon la fédération professionnelle...

mardi 14 août 2018 à 22:04

Le pétrole, affecté par la flambée du dollar, recule

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont légèrement baissé mardi dans un marché influencé par un dollar au plus haut depuis...

mardi 14 août 2018 à 16:10

Le pétrole remonte dans un marché plus confiant

Londres: Les cours du pétrole rebondissaient mardi en cours d'échanges européens alors qu'une accalmie de la crise turque redonnait le goût du...

mardi 14 août 2018 à 12:55

Le pétrole profite d'une accalmie de la crise turque

Londres: Les prix du pétrole rebondissaient mardi en cours d'échanges européens alors qu'une accalmie de la crise turque redonnait le goût du...

mardi 14 août 2018 à 07:52

Le pétrole orienté à la hausse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la hausse, mardi, du fait d'achats à bon compte, mais les investisseurs demeuraient globalement...

lundi 13 août 2018 à 23:53

Le pétrole recule dans un marché inquiet de la demande mondi…

New York: Les cours du pétrole ont baissé lundi alors qu'une potentielle contagion de la crise turque et ses conséquences sur la...

lundi 13 août 2018 à 13:45

Pétrole: la production de l'Opep a légèrement augmenté en ju…

Paris: La production de brut des pays de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) a légèrement augmenté en juillet, tirée par...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En avril 2018, le prix du pétrole accélère vivement

Le jeudi 24 mai 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En avril 2018, le prix du pétrole en euros accélère vivement (+9,8 % après +1,4 % en mars). Les prix en euros des autres matières premières importées rebondissent légèrement (+0,3 % après −1,4 %). Le prix du pétrole accélère En avril 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros accélère fortement (+9,8 % après +1,4 % en février), à 59 € en moyenne par baril, sous l'effet d'une demande vigoureuse et de tensions géopolitiques. La hausse d'avril est un peu moins marquée en dollars (+9,0 % après +1,3...

Lire la suite

En mars 2018, le prix du pétrole augmente un peu

Le jeudi 10 mai 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mars 2018, le prix du pétrole en euros augmente modérément (+1,4 % après −6,6 % en février). Les prix en euros des autres matières premières importées se replient (−1,4 % après +0,3 %). Le prix du pétrole augmente modérément En mars 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente un peu (+1,4 % après −6,6 % en février), à 54 € en moyenne par baril. La hausse de mars est à peine moins marquée en dollars (+1,3 % après −5,4 %). Cours du pétrole mars 2018 (Brent)

Lire la suite

Perspectives du prix du pétrole

Le mardi 24 avril 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

Le graphique montre les prix du pétrole brut (Brent et WTI) auxquels les acheteurs et les vendeurs du New York Mercantile Exchange ont convenu d'acheter ou de vendre du pétrole à un moment donné dans le futur. Ce sont les soi-disant contrats à terme et reflètent les attentes des participants au marché.

Lire la suite