Menu
RSS
A+ A A-

Le pétrole ouvre en petite baisse à New York, se rééquilibrant après un bond

prix-du-petrole New YorkNew York: Les cours du pétrole baissaient légèrement lundi après l'ouverture à New York, certains investisseurs récupérant leurs bénéfices après un bond de plusieurs dollars du prix du baril lors de la séance précédente, dans un marché où l'actualité immédiate était réduite.
Vers 13H15 GMT, le cours du baril de light sweet crude (WTI) pour livraison en juillet perdait 26 cents à 60,04 dollars sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), après avoir pris plus de 2,5 dollars vendredi.

Il n'y a rien de particulier à noter lundi, a jugé Andy Lipow de Lipow Oil Associates. Peut-être assiste-t-on à quelques prises de bénéfices après la flambée de vendredi, mais la baisse reste limitée.

Les cours avaient fortement monté à la suite du déclin persistant du nombre de puits en activité (aux Etats-Unis), qui laisse attendre à terme un déclin de la production américaine, a-t-il rappelé.

Dans son décompte hebdomadaire, établi le vendredi, le groupe Baker Hughes a fait état d'un déclin de 13 unités, alors que certains observateurs s'inquiétaient d'un possible rebond.

Désormais, plus la semaine va avancer, plus on va se concentrer sur la réunion que tiendra vendredi l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep), a prévu M. Lipow. On s'attend à ce qu'elle ne change pas de plan d'action, et à ce qu'elle continue à approvisionner le marché autant qu'elle le peut, afin de défendre sa part.

En s'abstenant d'abaisser son plafond de production, l'Opep a largement contribué à la chute enregistrée l'an dernier par les prix du pétrole, qui ont baissé de plus de moitié entre juin 2014 et janvier dernier. Depuis la mi-mars, ils ont néanmoins rebondi et semblent désormais se stabiliser autour de 60 dollars le baril à New York

Pour le moment, la production de l'Opep dépasse même son objectif officiel de 30 millions de barils par jour, ont noté les experts de Commerzbank.

Selon plusieurs études, dont une de l'agence Bloomberg News, l'Arabie Saoudite maintient sa production à des niveaux proches de ses records, tandis qu'une accélération de la production en Angola et en Irak a plus que compensé une chute en Libye et au Nigeria, ont-ils précisé. En d'autres termes on ne peut toujours pas dire qu'il y ait des signes de rééquilibrage entre l'offre et la demande sur le marché.

jdy/chr/nas

BAKER HUGHES



(c) AFP


Les dernières actualités des prix du pétrole

mardi 21 août 2018 à 12:12

Le pétrole monte, les Etats-Unis vendent une part de leurs r…

Londres: Les prix du pétrole montaient légèrement mardi en cours d'échanges européens alors que les Etats-Unis s'apprêtent à vendre une partie de...

mardi 21 août 2018 à 05:29

Les cours du pétrole à la hausse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la hausse, mardi en Asie, dans l'attente de d'informations clé sur le niveau des...

lundi 20 août 2018 à 22:07

Le pétrole monte, profitant d'un apaisement des tensions géo…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont avancé lundi, profitant d'un apaisement des tensions entre Pékin et Washington et d'une accalmie...

lundi 20 août 2018 à 16:05

Le pétrole monte mais le marché reste prudent

Londres: Les cours du pétrole montaient légèrement lundi en cours d'échanges européens mais la tendance à la baisse des prix depuis début...

lundi 20 août 2018 à 15:52

Les prix des carburants en ordre dispersé

Paris: Les prix des carburants routiers vendus dans les stations-service françaises ont évolué en ordre dispersé la semaine dernière, le gazole progressant...

lundi 20 août 2018 à 12:12

Le pétrole monte un peu dans un marché inquiet

Londres: Les prix du pétrole montaient légèrement lundi en cours d'échanges européens mais la tendance à la baisse des prix depuis début...

lundi 20 août 2018 à 11:58

Sanctions américaines: le géant pétrolier Total s'est offici…

Téhéran: Le géant pétrolier français Total s'est officiellement désengagé de ses projets d'investissements de plusieurs milliards de dollars en Iran, une conséquence...

lundi 20 août 2018 à 06:36

Le pétrole orienté à la baisse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la baisse, lundi, après avoir bouclé vendredi une septième semaine d'affilée dans le rouge...

vendredi 17 août 2018 à 21:52

Le pétrole regagne du terrain mais finit la semaine en retra…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole, aidés par deux dossiers commerciaux impliquant les Etats-Unis, la Chine et le Mexique, ont progressé...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En avril 2018, le prix du pétrole accélère vivement

Le jeudi 24 mai 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En avril 2018, le prix du pétrole en euros accélère vivement (+9,8 % après +1,4 % en mars). Les prix en euros des autres matières premières importées rebondissent légèrement (+0,3 % après −1,4 %). Le prix du pétrole accélère En avril 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros accélère fortement (+9,8 % après +1,4 % en février), à 59 € en moyenne par baril, sous l'effet d'une demande vigoureuse et de tensions géopolitiques. La hausse d'avril est un peu moins marquée en dollars (+9,0 % après +1,3...

Lire la suite

En mars 2018, le prix du pétrole augmente un peu

Le jeudi 10 mai 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mars 2018, le prix du pétrole en euros augmente modérément (+1,4 % après −6,6 % en février). Les prix en euros des autres matières premières importées se replient (−1,4 % après +0,3 %). Le prix du pétrole augmente modérément En mars 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente un peu (+1,4 % après −6,6 % en février), à 54 € en moyenne par baril. La hausse de mars est à peine moins marquée en dollars (+1,3 % après −5,4 %). Cours du pétrole mars 2018 (Brent)

Lire la suite

Perspectives du prix du pétrole

Le mardi 24 avril 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

Le graphique montre les prix du pétrole brut (Brent et WTI) auxquels les acheteurs et les vendeurs du New York Mercantile Exchange ont convenu d'acheter ou de vendre du pétrole à un moment donné dans le futur. Ce sont les soi-disant contrats à terme et reflètent les attentes des participants au marché.

Lire la suite