Menu
A+ A A-

Le pétrole ouvre en baisse, victime du dollar fort

prix-du-petrole New YorkNew York: Les cours du pétrole restaient en repli mardi à l'ouverture à New York, les investisseurs s'inquiétant de l'impact du regain du dollar sur les matières premières, à leur retour d'un week-end prolongé.
Vers 13H20 GMT, le cours du baril de light sweet crude (WTI) pour livraison en juillet cédait 85 cents à 58,87 dollars sur le New York Mercantile Exchange (Nymex).

Le principal facteur qui pèse sur les prix est l'appréciation notable du dollar, ont commenté les analystes de Commerzbank.

Le dollar domine les échanges, et s'il reste élevé cela va mettre les matières premières sous pression, surtout le brut, a aussi souligné Bill Baruch chez iiTrader.com.

M. Baruch a ajouté que c'était déjà le dollar qui avait fait se replier les cours vendredi, alors que pourtant le marché avait toutes les raisons de se reprendre après les chiffres sur les stocks américains. Le département américain de l'Energie avait en effet annoncé la semaine dernière que les stocks de brut avaient baissé pour la troisième semaine d'affilée, tout comme la production, et que la demande en essence était solide.

Matt Smith lui aussi énumérait les raisons rationnelles qu'auraient les cours de se redresser, avec le début de la saison des déplacements automobiles pour le week-end, notant que les raffineries augmenteraient la demande en brut pour répondre à la demande en essence. En outre les tensions géopolitiques persistent dans plusieurs zones du Proche-Orient, y compris en Iran en Arabie Saoudite et au Yémen et rendent les marchés nerveux. Mais pour le moment, le dollar est fort et le brut est faible.

Les analystes de Commerzbank relevaient un autre facteur de baisse: le fait qu'un seul puits de pétrole ait fermé au total la semaine dernière, selon le décompte de la société Baker Hughes publié vendredi. Il semblerait que le prix du WTI est revenu à un niveau où la production de pétrole de schiste redevient attractive.

Du coup cela va probablement empêcher le déclin de la production américaine attendu par beaucoup d'investisseurs, signifiant qu'ils pourraient de nouveau se retirer du marché du pétrole, ajoutaient ces analystes.

À un peu plus d'une semaine de la réunion de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) sur le maintien ou non de ses quotas de production, le niveau élevé de l'offre de brut venant du cartel, mais aussi des États-Unis, continue en effet d'inquiéter les marchés car il confirme la surabondance actuelle des stocks mondiaux.



(c) AFP


Commenter Le pétrole ouvre en baisse, victime du dollar fort



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    lundi 15 avril 2024 à 22:00

    Le pétrole baisse après une attaque iranienne sur Israël lar…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont légèrement baissé lundi après une attaque de l'Iran contre Israël largement déjouée avec l'aide...

    lundi 15 avril 2024 à 11:25

    Le pétrole en baisse, le marché croit à la désescalade malgr…

    Londres: Les prix du pétrole baissaient lundi, malgré l'attaque de l'Iran contre Israël pendant le weekend, le marché tablant sur une désescalade...

    vendredi 12 avril 2024 à 21:40

    Le pétrole à un sommet de plus de cinq mois, le Moyen-Orient…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole sont montés vendredi à un sommet de plus de cinq mois, dopés par la perspective...

    vendredi 12 avril 2024 à 16:57

    Le pétrole au plus haut depuis octobre, le marché scrute les…

    Londres: Les prix du pétrole grimpaient vendredi, soutenus par le risque géopolitique, les investisseurs craignant des perturbations de l'approvisionnement mondial si le...

    vendredi 12 avril 2024 à 12:47

    Le pétrole soutenu par le risque géopolitique, le marché scr…

    Londres: Les prix du pétrole montaient vendredi, soutenus par le risque géopolitique, les investisseurs craignant des perturbations de l'approvisionnement mondial si le conflit...

    vendredi 12 avril 2024 à 11:21

    La croissance de la demande de pétrole continue de "s'e…

    Paris: L'appétit du monde pour le pétrole "continue de s'essouffler" sous l'effet de l'électrification du parc automobile et de la fin du...

    jeudi 11 avril 2024 à 16:10

    L'Opep maintient ses prévisions de progression de la demande…

    Vienne: L'appétit pour les transports, notamment aériens, devrait continuer à soutenir la demande mondiale d'or noir en 2024, indique jeudi l'Opep dans...

    jeudi 11 avril 2024 à 15:00

    Le pétrole oscille, entre le risque géopolitique et les stoc…

    New York: Les prix du pétrole hésitaient jeudi, pris entre les feux croisés de facteurs baissiers, comme la hausse des stocks hebdomadaires...

    jeudi 11 avril 2024 à 12:05

    Le pétrole grimpe avec le risque géopolitique malgré les sto…

    Londres: Les prix du pétrole progressaient jeudi, les investisseurs ayant les yeux rivés sur les possibles perturbations de l'approvisionnement en raison de...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Jeudi 28 mars 2024 La banque internationale Standard Chartered estime que le resserrement des marchés pétroliers continuera à alimenter la hausse des prix du pétrole et prévoit que le Brent atteindra une moyenne de 94 dollars le baril au cours du deuxième trimestre 2024.

    🔎 Le Pic pétrolier approche: comment éviter le chaos d'une pénurie mondiale de pétrole ?

    Le mercredi 08 mars 2023

    Le pic pétrolier est un sujet d'une importance cruciale pour notre avenir énergétique. Il se réfère au moment où la production de pétrole mondiale atteint son sommet avant de décliner de manière irréversible. La question de savoir si nous sommes en train de manquer de pétrole est étroitement liée à ce concept.

    Lire la suite

    🔎 Qu'est-ce que l'OPEP+ et quel est son impact sur les prix du pétrole ?

    Le lundi 20 novembre 2023

    Paris: L'OPEP+, coalition entre les membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) et d'autres producteurs majeurs tels que la Russie, exerce une influence majeure sur les marchés pétroliers mondiaux. Explorons le rôle de l'OPEP+ et analysons son impact significatif sur les fluctuations des prix du pétrole.

    Lire la suite

    📈 Le prix du baril dépassera-t-il les 100$ ? Il l'a déjà fait dans certains marchés

    Le mardi 19 septembre 2023

    Londres: Alors que les opérateurs de marché se focalisent sur la hausse du prix du Brent, qui se rapproche des 100 dollars le baril, certaines références de brut se négocient déjà au-dessus de ce seuil, illustrant les inquiétudes sur le manque d'offre de pétrole.

    Lire la suite