Menu
A+ A A-

Le pétrole recule sous la pression du dollar

prix-du-petrole LondresLondres: Les prix du pétrole baissaient en cours d'échanges européens, sous la pression d'un dollar fort dans un marché calme après un jour férié lundi aux États-Unis et dans plusieurs pays européens, alors que l'offre d'or noir demeure surabondante.
Vers 10H40 GMT (12H40 à Paris), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en juillet valait 65,08 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en baisse de 67 cents par rapport à la clôture de vendredi.

Dans les échanges électroniques sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de light sweet crude (WTI) pour la même échéance perdait 36 cents à 59,36 dollars.

Les cours du brut restaient sous la pression du dollar qui continue de se renforcer, notait Myrto Sokou, analyste chez Sucden.

Un dollar plus fort rend en effet moins attrayants, car plus onéreux, les achats de pétrole libellés dans la monnaie américaine, pour les investisseurs munis d'autres devises.

Par ailleurs, les marchés digéraient toujours le résultat du décompte hebdomadaire de puits de forage en activité aux États-Unis donné vendredi par le groupe de services pétroliers Baker Hughes à la veille d'un long week-end aux États-Unis et en Europe.

En recul de plus de moitié depuis l'automne dernier, ce que certains analystes interprétaient comme le signe annonciateur d'un déclin de la production américaine, il n'a baissé la semaine dernière que d'une unité, par rapport à la semaine précédente.

Cela confirme que le déclin du nombre de puits en activité pourrait toucher à sa fin, constataient les analyste de JBC Energy.

Ces dernières semaines de nombreux analystes s'inquiétaient d'ailleurs du fait que la hausse récente des prix pourrait conduire certains producteurs américains à redémarrer leurs projets, et ainsi retarder une reprise durable des cours.

À un peu plus d'une semaine de la réunion de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) sur le maintien ou non de ses quotas de production, le niveau élevé de l'offre de brut venant du cartel, mais aussi des États-Unis, qui pèse sur les cours depuis le mois depuis près d'un an, continue d'inquiéter les marchés.

cv/acd/jpr

BAKER HUGHES



(c) AFP


Commenter Le pétrole recule sous la pression du dollar



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    lundi 24 juin 2024 à 22:25

    Le pétrole en hausse, entre espoir d'une meilleure demande e…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont grimpé lundi, portés par les espoirs d'une meilleure demande aux États-Unis qui misent sur une...

    lundi 24 juin 2024 à 16:00

    ⛽️ Les prix des carburants augmentent après 2 mois de baisse…

    Carburants: Les prix des carburants repartaient à la hausse, après 8 semaines consécutives de baisse. Pour sa part, la moyenne des cours de clôture du pétrole...

    lundi 24 juin 2024 à 11:50

    Le pétrole monte un peu, entre spéculations et risque géopol…

    Londres: Les cours du pétrole montaient légèrement lundi, poussés à la fois par des positionnements spéculatifs d'investisseurs qui parient sur une baisse...

    vendredi 21 juin 2024 à 21:30

    Le pétrole se replie avant le week-end devant un dollar fort

    Cours de clôture: Les cours du pétrole se sont repliés vendredi, refroidis par un dollar fort et un affaiblissement de l'activité en...

    vendredi 21 juin 2024 à 12:15

    Le pétrole stable, les investisseurs surveillent le risque g…

    Londres: Les cours du pétrole se maintiennent vendredi, consolidant leurs gains de la semaine, alors que les investisseurs surveillent avec attention le...

    vendredi 21 juin 2024 à 11:00

    📉 En mai 2024, le prix du pétrole se replie nettement

    En mai 2024, le prix du pétrole en euros se replie nettement (‑9,8 % sur un mois après +6,7 % en avril)...

    jeudi 20 juin 2024 à 21:10

    Le pétrole reste ferme, aidé par le regain de la demande amé…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont encore pris un peu de hauteur, jeudi, incités par un bond de la demande...

    jeudi 20 juin 2024 à 17:55

    🛢️ USA: baisse des stocks de pétrole brut, la demande bondit

    New York: Les stocks commerciaux de pétrole brut se sont contractés de 2,5 millions de barils la semaine dernière aux Etats-Unis, selon...

    jeudi 20 juin 2024 à 13:25

    Le pétrole se maintient avec le retour du risque géopolitiqu…

    Londres: Les prix du pétrole se stabilisaient en terrain positif jeudi, avec retour de la prime de risque géopolitique sur le marché...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    📉 Le pétrole restera volatil en 2024, selon BofA

    Le vendredi 05 janvier 2024

    New York: Les compagnies pétrolières et les raffineurs américains devraient être confrontés à une nouvelle période difficile en 2024, ont écrit les analystes de Bank of America (BofA) dans une note vendredi, qui s'attendent à ce que le baril de Brent atteigne 80 dollars en moyenne cette année.

    Lire la suite

    🛢️ L'Opep+ prolonge ses coupes mais se prépare à rouvrir les vannes

    Le dimanche 02 juin 2024

    Vienne: Les pays de l'Opep+ se sont accordés dimanche sur l'extension de leurs coupes actuelles de production pour soutenir les cours de pétrole, à un moment de grandes incertitudes économiques et géopolitiques, tout en se préparant à rouvrir le robinet d'or noir.

    Lire la suite

    🇨🇳 Augmentation de la demande de pétrole chinoise et future hausse du prix du baril

    Le jeudi 23 mars 2023

    New York: Les analystes de Goldman Sachs ont prédit une augmentation des prix du pétrole dans les 12 prochains mois en raison de l'augmentation de la demande en Chine, qui devrait atteindre plus de 16 millions de barils par jour au cours de cette période.

    Lire la suite