Menu
A+ A A-

Le marché pétrolier devrait s'équilibrer

prix-du-petrole koweïtKoweït: Le marché pétrolier est en passe de revenir à l'équilibre au second semestre de 2015 après des signes d'une croissance de la demande et d'une baisse de la production à coûts élevés, a annoncé lundi une responsable de l'Opep.
On s'attend à une sorte d'équilibre sur le marché pétrolier au second semestre de 2015, ce qui va soutenir les cours, a déclaré aux journalistes Nawal al-Fuzai, représentante du Koweït à l'Opep.

Les prix s'améliorent, la croissance des livraisons hors Opep --notamment le pétrole de schiste-- est plus faible qu'auparavant et la demande se reprend, a-t-elle ajouté.

Cela a amené l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) et l'Agence internationale de l'Energie (AIE) à revoir à la hausse leurs prévisions pour la demande sur le pétrole, a-t-elle poursuivi.

Mme Fuzai a indiqué qu'il était trop tôt pour prédire toute décision que prendrait l'Opep lors de sa prochaine réunion en juin, bien que de nombreux analystes s'attendent à un maintien du plafond de production du cartel.

En novembre, les 12 membres de l'Opep avaient décidé de ne pas réduire leur production, provoquant une chute de 60% des cours. Ces derniers ont rebondi ces dernières semaines mais restent loin du prix de 100 dollars le baril.

L'objectif de l'Opep était d'entraver la croissance rapide de la production de pétole de schiste aux Etats-Unis.

Mme Fuzai a indiqué ne pas s'attendre à ce que les prix du brut baissent encore cette année, à moins d'événements majeurs, comme un plongeon soudain et inattendu de la demande.

Mais elle a prévenu qu'un accord entre l'Iran, membre de l'Opep, et les puissances occidentales sur le programme nucléaire de la République islamique pourrait accentuer les pressions sur les prix du pétrole bien que Téhéran ne risque pas de reprendre rapidement ses exportations.

Les cours du pétrole restaient presque stables lundi peu après l'ouverture à New York, l'excès d'offre restant bien présent sur le marché même si certains investisseurs profitaient de nouveaux troubles en Irak et au Yémen pour parier sur des problèmes d'approvisionnement.

Vers 13H30 GMT, le cours du baril de référence (WTI) pour livraison en juin perdait un cent à 59,68 dollars le baril sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), se repliant après avoir ouvert dans le vert.



(c) AFP

Commenter Le marché pétrolier devrait s'équilibrer


    Le pétrole au Koweït

    Voir toutes les nouvelles du pétrole au Koweït

    mardi 13 novembre 2018

    Les économies du Golfe se redressent mais restent sujettes à…

    Dubaï: La croissance dans le Golfe se redressera en 2018 après une contraction l'an dernier, mais restera vulnérable en raison de la...

    jeudi 26 avril 2018

    L'Irak autorise l'exploration pétrolière près des frontières…

    Bagdad: Le ministère irakien du Pétrole a accordé jeudi trois permis d'exploration pétrolière près de sa frontière avec l'Iran, pour la première...

    lundi 16 avril 2018

    Pétrole: Oman et Koweït exhortent à poursuivre la coopératio…

    Koweït: Le Koweït et Oman ont appelé lundi les pays membres et non-membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) à...

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mercredi 14 novembre 2018 à 21:39

    Le pétrole rebondit après une série noire

    NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole cotés à New York et Londres ont rebondi mercredi après avoir cumulé plusieurs séances de...

    mercredi 14 novembre 2018 à 16:17

    Le pétrole remonte mais les prévisions d'une offre abondante…

    Londres: Les cours du pétrole rebondissaient mercredi en cours d'échanges européens après leur chute de la veille, alors que l'offre abondante a...

    mercredi 14 novembre 2018 à 12:26

    Le pétrole en légère hausse, la surabondance de l'offre inqu…

    Londres: Les prix du pétrole remontaient légèrement mercredi en cours d'échanges européens mais les investisseurs se focalisaient sur le déséquilibre du marché...

    mercredi 14 novembre 2018 à 11:42

    Pétrole: l'AIE voit la progression des stocks d'un bon oeil …

    Paris: L'Agence internationale de l'énergie (AIE) a confirmé mercredi ses prévisions de croissance de la demande de pétrole et jugé favorablement la...

    mercredi 14 novembre 2018 à 11:30

    Prix des carburants: hausse de taxe maintenue, mais des mesu…

    Paris: Elargissement du chèque énergie, super prime à la conversion pour les ménages modestes, le Premier ministre Edouard Philippe a dévoilé mercredi...

    mercredi 14 novembre 2018 à 04:30

    Le pétrole poursuit sa chute en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole continuaient de dégringoler en Asie mercredi du fait des inquiétudes sur un trop plein d'offre sur le...

    mardi 13 novembre 2018 à 22:18

    L'Opep s'inquiète d'un pétrole trop abondant et fait déraper…

    Paris: L'Opep s'est inquiétée mardi d'une offre excédentaire de brut sur le marché, avec une demande plus faible que prévu, entraînant une...

    mardi 13 novembre 2018 à 21:50

    Venezuela: la production de pétrole poursuit sa chute en oct…

    Caracas: La production de brut au Venezuela a poursuivi sa chute en octobre, avec 1,17 million de barils par jour (mbj), soit...

    mardi 13 novembre 2018 à 21:15

    Le prix du baril de brut new-yorkais accuse sa pire chute de…

    NYC/Cours de clôture: Les prix des barils de pétrole brut cotés à New York et Londres ont plongé mardi à la clôture...

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    En septembre 2018, le prix du pétrole rebondit vivement

    Le dimanche 28 octobre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    En septembre 2018, les prix du pétrole rebondissent nettement. Le prix du pétrole rebondit En septembre 2018, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros rebondit vivement (+7,8 % après -1,2 % en août), à 67,7 € en moyenne par baril de Brent. La hausse de septembre est un peu plus marquée en dollars (+8,8 % après -2,3 %). La moyenne des cours du pétrole brent en dollars est fixé à 78,9 $ par baril.  Cours du pétrole Brent - septembre 2018

    Lire la suite

    Le Petro, nouvelle crypto-monnaie du Venezuela indexée sur le pétrole, a-t-il un futur ?

    Le lundi 15 octobre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    Connu depuis l’antiquité, le pétrole a soutenu, avec ses dérivés gaziers notamment, la révolution industrielle du 19e siècle pour s’imposer au milieu du 20e siècle comme la première source énergétique devant le charbon. La très grosse industrie des hydrocarbures sur laquelle reposent l’économie de pays entiers et des entreprises parmi les plus florissantes du monde est difficile de transformations.

    Lire la suite

    Pourquoi le prix du baril de pétrole à 100 dollars fait-il trembler ?

    Le mercredi 10 octobre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    Le prix du baril de pétrole a presque triplé depuis le début 2016 et s'approche dangereusement du seuil symbolique des 100 dollars. Résultat, le président américain s'attaque à l'Opep et les industriels se plaignent des tensions politiques. Tour d'horizon des enjeux de cette montée des cours de l'or noir...

    Lire la suite