Menu
RSS
A+ A A-

Le pétrole termine en baisse à New York, à 60,50 dollars le baril

prix-du-petrole New YorkNew York: Le pétrole a terminé en baisse mercredi à New York, le marché se montrant blasé face à une nouvelle baisse des stocks de brut aux Etats-Unis et s'inquiétant plutôt de voir les raffineries ralentir la cadence.
Le prix du baril de light sweet crude (WTI) pour livraison en juin a perdu 25 cents à 60,50 dollars sur le New York Mercantile Exchange (Nymex).

Le marché avait pu anticiper la baisse de 2,2 millions de barils des stocks de brut en une semaine annoncée par le ministère de l'Energie (DoE) en matinée, même si elle dépassait largement les attentes des experts interrogés par l'agence Bloomberg. En effet l'association professionnelle API avait donné une estimation proche dès mardi soir (-2 M).

En revanche, selon Bob Yawger, chez Mizuho Securities USA, les investisseurs ne s'attendaient pas à la baisse de cadence des raffineries, passées de 93% d'utilisation à 91,2% en une semaine.

En fin de journée, c'est cela qui a fini par dominer les échanges, a déclaré M. Yawger, car cela montre que les raffineurs ne croient pas qu'il y a beaucoup de demande, alors même qu'on est à quelques jours de Memorial Day, le dernier lundi de mai, férié en l'honneur des soldats morts au champ d'honneur.

Traditionnellement cette date donne le coup d'envoi de la saison estivale marquée par de nombreux déplacements en voiture, censés accroître la demande en essence.

M. Yawger a toutefois précisé qu'au moins une raffinerie de la côte du Golfe du Mexique avait dû fermer pour des travaux de maintenance imprévus, ce qui pourrait contribuer à expliquer le ralentissement de cadence général.

Enfin, les chiffres hebdomadaires du DoE ont révélé que la production américaine de pétrole avait augmenté à hauteur de 5.000 barils par jour, durant la semaine achevée le 8 mai, décevant les espoirs de ceux qui comptent sur un déclin de la production nationale pour amorcer un mouvement de décrue de l'offre mondiale de pétrole, actuellement surabondante.

L'Agence internationale de l'énergie (AIE) a encore averti mercredi que les fondamentaux à court terme du marché semblent toujours relativement peu solides.

La production des membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) continue à progresser, à 31,2 millions de barils par jour (mbj) en avril, au-delà du plafond théorique de l'organisation de 30 mbj, tandis que du côté des pays non-Opep, d'autre sources sont prêtes à pallier le ralentissement de la production de pétrole de schiste aux États-Unis, a expliqué l'organisation dans un rapport mensuel.

chr/jld/zl

MIZUHO FINANCIAL GROUP



(c) AFP


Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 17 août 2018 à 21:52

Le pétrole regagne du terrain mais finit la semaine en retra…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole, aidés par deux dossiers commerciaux impliquant les Etats-Unis, la Chine et le Mexique, ont progressé...

vendredi 17 août 2018 à 16:19

Le pétrole regagne du terrain mais reste en repli hebdomadai…

Londres: Les cours du pétrole montaient encore vendredi en cours d'échanges européens sans parvenir à effacer les baisses marquées du début de...

vendredi 17 août 2018 à 12:13

Le pétrole monte encore mais reste en baisse sur la semaine

Londres: Les prix du pétrole montaient encore vendredi en cours d'échanges européens sans parvenir à effacer les baisses marquées du début de...

vendredi 17 août 2018 à 07:57

Le pétrole à la baisse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés en légère baisse, vendredi en Asie, les investisseurs demeurant prudents quant à la perspective de...

jeudi 16 août 2018 à 22:05

Le pétrole se remet modestement d'une lourde chute

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole sont un peu remontés jeudi, dans un marché peinant à se ressaisir après des pertes...

jeudi 16 août 2018 à 16:08

Le pétrole efface une partie de ses pertes dues aux réserves…

Londres: Les cours du pétrole remontaient jeudi en cours d'échanges européens dans un marché peinant à se ressaisir après les pertes marquées...

jeudi 16 août 2018 à 12:12

Le pétrole remonte, le marché digère la hausse des stocks am…

Londres: Les prix du pétrole rebondissaient légèrement jeudi en cours d'échanges européens dans un marché peinant à se ressaisir après les pertes...

jeudi 16 août 2018 à 11:59

Norvège: la production pétrolière augmente moins qu'attendu …

Oslo: La production pétrolière de la Norvège, plus gros producteur d'Europe de l'Ouest, a augmenté en juillet, sans toutefois combler les attentes...

jeudi 16 août 2018 à 06:25

Le pétrole remonte en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la hausse, jeudi en Asie, après le plongeon enregistré la veille en raison du...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En avril 2018, le prix du pétrole accélère vivement

Le jeudi 24 mai 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En avril 2018, le prix du pétrole en euros accélère vivement (+9,8 % après +1,4 % en mars). Les prix en euros des autres matières premières importées rebondissent légèrement (+0,3 % après −1,4 %). Le prix du pétrole accélère En avril 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros accélère fortement (+9,8 % après +1,4 % en février), à 59 € en moyenne par baril, sous l'effet d'une demande vigoureuse et de tensions géopolitiques. La hausse d'avril est un peu moins marquée en dollars (+9,0 % après +1,3...

Lire la suite

En mars 2018, le prix du pétrole augmente un peu

Le jeudi 10 mai 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mars 2018, le prix du pétrole en euros augmente modérément (+1,4 % après −6,6 % en février). Les prix en euros des autres matières premières importées se replient (−1,4 % après +0,3 %). Le prix du pétrole augmente modérément En mars 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente un peu (+1,4 % après −6,6 % en février), à 54 € en moyenne par baril. La hausse de mars est à peine moins marquée en dollars (+1,3 % après −5,4 %). Cours du pétrole mars 2018 (Brent)

Lire la suite

Perspectives du prix du pétrole

Le mardi 24 avril 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

Le graphique montre les prix du pétrole brut (Brent et WTI) auxquels les acheteurs et les vendeurs du New York Mercantile Exchange ont convenu d'acheter ou de vendre du pétrole à un moment donné dans le futur. Ce sont les soi-disant contrats à terme et reflètent les attentes des participants au marché.

Lire la suite