Menu
A+ A A-

Rubis: l'activité recule, pénalisée par les prix des produits pétroliers

prix-du-petrole ParisParis: Le groupe français Rubis, spécialisé dans le stockage et la distribution de produits pétroliers, a vu son chiffre d'affaires reculer de 5% au premier trimestre, sous l'effet de la chute des prix des produits pétroliers.
Sur les trois premiers mois de l'année, le chiffre d'affaires a atteint 634,2 millions d'euros. A périmètre constant (hors acquisitions au Portugal et en Suisse) le recul est encore plus important à -11%, a détaillé Rubis dans un communiqué.

Le groupe estime toutefois avoir réalisé une bonne performance avec une croissance de son activité en volume de 18% sur le trimestre, par rapport à la même période de l'an dernier.

L'activité de la branche Energie, dédiée à la distribution de carburants, a reculé de 4% à 562,8 millions d'euros.

Les volumes ont crû de 22%, intégrant l'accroissement de périmètre après la reprise des activités de distribution de GPL (gaz de pétrole liquéfié) du pétrolier français Total en Suisse et du britannique BP au Portugal.

Ils ont aussi bénéficié d'une base de comparaison favorable par rapport au premier trimestre 2014 qui avait été affecté par un climat doux.

La division Terminal, spécialisée dans la gestion de terminaux de stockage, a vu son chiffre d'affaires reculer de 9%, notamment sous l'effet de la chute des cotations des produits pétroliers.

Une baisse des prix qui est sans impact significatif sur les résultats, a nuancé Rubis.

Cette division a aussi été pénalisée par l'arrivée à terme de certains contrats en chimie et produits lourds et d'une situation structurelle défavorable en oléagineux (biocarburants) en France, ainsi que par l'arrêt d'un contrat de fioul lourd fin 2014 à Rotterdam, remplacé par un nouveau client mais sur une base tarifaire inférieure, a expliqué le groupe.

Rubis précise toutefois que le démarrage d'un nouveau contrat en juin 2015 permettra de compenser le retard du premier semestre.

mhc/cb/els

RUBIS



(c) AFP

Commenter Rubis: l'activité recule, pénalisée par les prix des produits pétroliers


    Le pétrole en France

    mercredi 14 novembre 2018

    Prix des carburants: hausse de taxe maintenue, mais des mesu…

    Paris: Elargissement du chèque énergie, super prime à la conversion pour les ménages modestes, le Premier ministre Edouard Philippe a dévoilé mercredi...

    mardi 13 novembre 2018

    Pour le Foll, le "gouvernement doit reculer" sur l…

    Paris: Le maire du Mans Stéphane Le Foll (PS) a appelé le gouvernement à "reculer" sur la taxation des carburants et à...

    lundi 12 novembre 2018

    Les prix des carburants baissent fortement en France

    Paris: Les prix des carburants automobiles vendus dans les stations-service françaises ont tous fortement baissé la semaine dernière, dans le sillage des...

      Toutes les nouvelles du pétrole en France

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mercredi 14 novembre 2018 à 21:39

    Le pétrole rebondit après une série noire

    NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole cotés à New York et Londres ont rebondi mercredi après avoir cumulé plusieurs séances de...

    mercredi 14 novembre 2018 à 16:17

    Le pétrole remonte mais les prévisions d'une offre abondante…

    Londres: Les cours du pétrole rebondissaient mercredi en cours d'échanges européens après leur chute de la veille, alors que l'offre abondante a...

    mercredi 14 novembre 2018 à 12:26

    Le pétrole en légère hausse, la surabondance de l'offre inqu…

    Londres: Les prix du pétrole remontaient légèrement mercredi en cours d'échanges européens mais les investisseurs se focalisaient sur le déséquilibre du marché...

    mercredi 14 novembre 2018 à 11:42

    Pétrole: l'AIE voit la progression des stocks d'un bon oeil …

    Paris: L'Agence internationale de l'énergie (AIE) a confirmé mercredi ses prévisions de croissance de la demande de pétrole et jugé favorablement la...

    mercredi 14 novembre 2018 à 11:30

    Prix des carburants: hausse de taxe maintenue, mais des mesu…

    Paris: Elargissement du chèque énergie, super prime à la conversion pour les ménages modestes, le Premier ministre Edouard Philippe a dévoilé mercredi...

    mercredi 14 novembre 2018 à 04:30

    Le pétrole poursuit sa chute en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole continuaient de dégringoler en Asie mercredi du fait des inquiétudes sur un trop plein d'offre sur le...

    mardi 13 novembre 2018 à 22:18

    L'Opep s'inquiète d'un pétrole trop abondant et fait déraper…

    Paris: L'Opep s'est inquiétée mardi d'une offre excédentaire de brut sur le marché, avec une demande plus faible que prévu, entraînant une...

    mardi 13 novembre 2018 à 21:50

    Venezuela: la production de pétrole poursuit sa chute en oct…

    Caracas: La production de brut au Venezuela a poursuivi sa chute en octobre, avec 1,17 million de barils par jour (mbj), soit...

    mardi 13 novembre 2018 à 21:15

    Le prix du baril de brut new-yorkais accuse sa pire chute de…

    NYC/Cours de clôture: Les prix des barils de pétrole brut cotés à New York et Londres ont plongé mardi à la clôture...

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    En septembre 2018, le prix du pétrole rebondit vivement

    Le dimanche 28 octobre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    En septembre 2018, les prix du pétrole rebondissent nettement. Le prix du pétrole rebondit En septembre 2018, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros rebondit vivement (+7,8 % après -1,2 % en août), à 67,7 € en moyenne par baril de Brent. La hausse de septembre est un peu plus marquée en dollars (+8,8 % après -2,3 %). La moyenne des cours du pétrole brent en dollars est fixé à 78,9 $ par baril.  Cours du pétrole Brent - septembre 2018

    Lire la suite

    Le Petro, nouvelle crypto-monnaie du Venezuela indexée sur le pétrole, a-t-il un futur ?

    Le lundi 15 octobre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    Connu depuis l’antiquité, le pétrole a soutenu, avec ses dérivés gaziers notamment, la révolution industrielle du 19e siècle pour s’imposer au milieu du 20e siècle comme la première source énergétique devant le charbon. La très grosse industrie des hydrocarbures sur laquelle reposent l’économie de pays entiers et des entreprises parmi les plus florissantes du monde est difficile de transformations.

    Lire la suite

    Pourquoi le prix du baril de pétrole à 100 dollars fait-il trembler ?

    Le mercredi 10 octobre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    Le prix du baril de pétrole a presque triplé depuis le début 2016 et s'approche dangereusement du seuil symbolique des 100 dollars. Résultat, le président américain s'attaque à l'Opep et les industriels se plaignent des tensions politiques. Tour d'horizon des enjeux de cette montée des cours de l'or noir...

    Lire la suite