Menu
A+ A A-

Rencontre à Genève entre les présidents de la Côte d'Ivoire et du Ghana sur un litige pétrolier

prix-du-petrole abidjanabidjan: Les présidents de la Côte d'Ivoire et du Ghana se sont rencontrés lundi à Genève, pour discuter de leur différend frontalier, dans une zone de production pétrolière offshore que les deux pays se disputent depuis 2010, selon un communiqué publié mardi.
Dans le cadre d'une médiation de l'ex-secrétaire général de l'ONU, Kofi Annan, les présidents ivoirien Alassane Ouattara et ghanéen John Dramani Mahama ont discuté du différend relatif à la délimitation de la frontière maritime entre leurs deux pays, a annoncé mardi un communiqué conjoint, sans qu'il n'y ait eu d'avancée notable.

Le Ghana et la Côte d'Ivoire, respectivement deuxième et troisième économies d'Afrique de l'ouest, se divisent sur le tracé de leur frontière maritime, qui traverse un gisement de pétrole offshore que les deux voisins souhaitent exploiter.

Le communiqué précise que la délimitation de la frontière maritime demeure un objectif des deux pays.

Le litige entre ces deux pays est lié à la découverte du pétrole dans cette zone, en 2010, a expliqué un expert pétrolier Dominique Gnangoin, évoquant la malédiction de l'or noir.

Plusieurs compagnies pétrolières internationales, notamment, le géant pétrolier français Total, le numéro deux russe du pétrole, Loukoïl et la compagnie pétrolière britannique Tullow Oil, ont annoncé ces dernières années, de découvertes importantes dans cette zone litigieuse, où elles disposent de plusieurs permis de recherches.

Le Ghana a commencé l'exploitation (...) il faut lui accorder une période pour rentrer dans ses fonds et envisager ensuite un partage commun a souhaité Ernest Yao Yao, un autre expert pétrolier ivoirien.

Le Ghana a commencé dès 2010 à exploiter ses ressources pétrolières dans les champs offshore de l'Ouest, à la limite avec la Côte d'Ivoire, qui produisent environ 100.000 barils par jour.

La Côte d'Ivoire produit de son côté 40.000 barils par jour et encourage les compagnies pétrolières à prospecter dans ses eaux dans l'espoir qu'elles y découvrent des réserves aussi riches que celles trouvées au large du Ghana.

Ce litige devrait pouvoir se régler par la négociation, a estimé mardi, le roi du Sanwi, Amon N'Douffou V, dont le royaume de 8.000 kilomètres carrés englobe la zone offshore litigieuse, au-delà des frontières.

C'est un simple malentendu à régler par le truchement de la chefferie et la diplomatie traditionnelle africaine, a réagi le roi, auprès de l'AFP, à travers son porte-parole Me Olivier Kattié.

La Côte d'Ivoire a réclamé, le 2 mars dernier, auprès du Tribunal international du droit de la mer (TIDM), la suspension par le Ghana de toutes opérations d'exploration et d'exploitation pétrolières dans une zone offshore que les deux pays se disputent.

Le TIDM a ordonné le 25 avril au Ghana de limiter son activité pétrolière dans une zone offshore dans l'attente d'un jugement sur le fond.

pjt/jhd-ck/pid/zl

TOTAL

LOUKOIL

TULLOW OIL PLC



(c) AFP

Commenter Rencontre à Genève entre les présidents de la Côte d'Ivoire et du Ghana sur un litige pétrolier


    La Compagnie pétrolière française Total

    Total: rejet d'une résolution climatique portée par des investisseurs

    vendredi 29 mai 2020

    Paris: Une résolution portée par onze investisseurs pour contraindre Total à des objectifs climatiques plus ambitieux, mais combattue par la direction, a été rejetée par les actionnaires vendredi lors de l'assemblée générale du groupe pétrolier et gazier.


    -Voir les actualités de la compagnie pétrolière Total

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    samedi 06 juin 2020 à 16:44

    L'Opep+ se penche sur les coupes dans la production de pétro…

    Vienne: Les membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep), réunis en visioconférence, ont commencé samedi à débattre des suites de...

    vendredi 05 juin 2020 à 21:36

    L'Opep+ se penche dès samedi sur la baisse de la production

    Vienne: L'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) et ses partenaires, dont la Russie, vont se retrouver dès samedi afin de donner...

    vendredi 05 juin 2020 à 19:22

    Mexico écarte toute nouvelle baisse de sa production, avant …

    Mexico: Le Mexique a écarté vendredi toute nouvelle baisse de sa production de pétrole à la veille de la réunion de l'Opep...

    vendredi 05 juin 2020 à 13:42

    L'Opep+ avance sa vidéoconférence ministérielle à samedi

    Vienne: L'Opep et ses principaux partenaires, dont la Russie, ont décidé d'avancer à samedi leur réunion par visioconférence, prévue la semaine prochaine...

    vendredi 05 juin 2020 à 12:14

    Le pétrole en hausse, les investisseurs attendent l'Opep+

    Londres: Les cours du pétrole s'appréciaient vendredi, les investisseurs étant optimistes malgré le flou qui entoure les discussions et le calendrier de...

    jeudi 04 juin 2020 à 21:28

    Le pétrole stable en attendant l'Opep+

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont fini proches de l'équilibre jeudi dans un marché s'interrogeant sur les négociations entre les...

    jeudi 04 juin 2020 à 12:11

    Le pétrole perd du terrain devant les atermoiements de l'Ope…

    Londres: Les cours du pétrole cédaient du terrain jeudi face aux incertitudes qui entourent les discussions des membres de l'Opep et de...

    mercredi 03 juin 2020 à 21:20

    Le pétrole progresse dans un marché attendant une décision d…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole sont montés mercredi après une séance volatile marquée par des rumeurs sur une entente a...

    mercredi 03 juin 2020 à 17:25

    🛢️ USA: les stocks de brut reculent, ceux de produits distil…

    New York: Les stocks de pétrole brut aux Etats-Unis sont repartis à la baisse la semaine dernière, surprenant le marché, tandis que...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Jeudi 4 juin 2020 Selon les calculs du cabinet Kpler, l'OPEP+ a réduit sa production d'environ 8,6 millions de barils par jour (mbj MBJ Abréviation de Million(s) de Barils (de pétrole brut) par Jour, sachant qu'un baril équivaut environ à 159 litres soit 42 gallons américains.) en mai, soit moins que les 9,7 millions auxquels il s'était engagé le 12 avril. Parmi les mauvais élèves "du cartel OPEP élargi" figurent le Nigeria et l'Irak.

    Cours du pétrole: le pire est-il passé?

    Le mercredi 20 mai 2020 - L'actualité des prix du pétrole

    Londres: Le pire est-il passé pour le marché pétrolier? Les cours s'étaient effondrés en mars et avril, la pandémie de coronavirus minant la demande d'or noir alors que l'offre surabondante faisait presque déborder les réserves à travers la planète.

    Lire la suite

    Le prix du pétrole peut-il rester bas pour longtemps ?

    Le jeudi 30 avril 2020 - Analyses des prix du pétrole

    Le prix du pétrole a beaucoup reculé à cause du coronavirus, alors que les efforts des producteurs pour stabiliser le marché sont restés vains. Le cours du pétrole peut-il rester bas longtemps ?

    Lire la suite

    Six semaines de descente aux enfers des cours du pétrole

    Le lundi 20 avril 2020 - Analyses des prix du pétrole

    Analyse: Les cours du baril de pétrole américain, le WTI, sont tombés en territoire négatif lundi, du jamais vu, entre des réserves mondiales qui arrivent à saturation et une demande anéantie par la pandémie de coronavirus.

    Lire la suite