Menu
A+ A A-

Rencontre à Genève entre les présidents de la Côte d'Ivoire et du Ghana sur un litige pétrolier

prix-du-petrole abidjanabidjan: Les présidents de la Côte d'Ivoire et du Ghana se sont rencontrés lundi à Genève, pour discuter de leur différend frontalier, dans une zone de production pétrolière offshore que les deux pays se disputent depuis 2010, selon un communiqué publié mardi.
Dans le cadre d'une médiation de l'ex-secrétaire général de l'ONU, Kofi Annan, les présidents ivoirien Alassane Ouattara et ghanéen John Dramani Mahama ont discuté du différend relatif à la délimitation de la frontière maritime entre leurs deux pays, a annoncé mardi un communiqué conjoint, sans qu'il n'y ait eu d'avancée notable.

Le Ghana et la Côte d'Ivoire, respectivement deuxième et troisième économies d'Afrique de l'ouest, se divisent sur le tracé de leur frontière maritime, qui traverse un gisement de pétrole offshore que les deux voisins souhaitent exploiter.

Le communiqué précise que la délimitation de la frontière maritime demeure un objectif des deux pays.

Le litige entre ces deux pays est lié à la découverte du pétrole dans cette zone, en 2010, a expliqué un expert pétrolier Dominique Gnangoin, évoquant la malédiction de l'or noir.

Plusieurs compagnies pétrolières internationales, notamment, le géant pétrolier français Total, le numéro deux russe du pétrole, Loukoïl et la compagnie pétrolière britannique Tullow Oil, ont annoncé ces dernières années, de découvertes importantes dans cette zone litigieuse, où elles disposent de plusieurs permis de recherches.

Le Ghana a commencé l'exploitation (...) il faut lui accorder une période pour rentrer dans ses fonds et envisager ensuite un partage commun a souhaité Ernest Yao Yao, un autre expert pétrolier ivoirien.

Le Ghana a commencé dès 2010 à exploiter ses ressources pétrolières dans les champs offshore de l'Ouest, à la limite avec la Côte d'Ivoire, qui produisent environ 100.000 barils par jour.

La Côte d'Ivoire produit de son côté 40.000 barils par jour et encourage les compagnies pétrolières à prospecter dans ses eaux dans l'espoir qu'elles y découvrent des réserves aussi riches que celles trouvées au large du Ghana.

Ce litige devrait pouvoir se régler par la négociation, a estimé mardi, le roi du Sanwi, Amon N'Douffou V, dont le royaume de 8.000 kilomètres carrés englobe la zone offshore litigieuse, au-delà des frontières.

C'est un simple malentendu à régler par le truchement de la chefferie et la diplomatie traditionnelle africaine, a réagi le roi, auprès de l'AFP, à travers son porte-parole Me Olivier Kattié.

La Côte d'Ivoire a réclamé, le 2 mars dernier, auprès du Tribunal international du droit de la mer (TIDM), la suspension par le Ghana de toutes opérations d'exploration et d'exploitation pétrolières dans une zone offshore que les deux pays se disputent.

Le TIDM a ordonné le 25 avril au Ghana de limiter son activité pétrolière dans une zone offshore dans l'attente d'un jugement sur le fond.

pjt/jhd-ck/pid/zl

TOTAL

LOUKOIL

TULLOW OIL PLC



(c) AFP

Commenter Rencontre à Genève entre les présidents de la Côte d'Ivoire et du Ghana sur un litige pétrolier



    Communauté prix du baril


    La Compagnie pétrolière française Total

    Totalenergies: plainte pour complicité de crimes de guerre en Ukraine éca…

    mercredi 10 avril 2024

    Paris: Un front judiciaire refermé, au moins temporairement, pour Totalenergies: la justice française a déclaré irrecevable, pour des raisons de procédure, une plainte de deux associations visant le groupe pétrolier pour complicité de crimes de guerre russes en Ukraine.


    -Toute l'actualité de la compagnie pétrolière TotalEnergies

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    lundi 15 avril 2024 à 22:00

    Le pétrole baisse après une attaque iranienne sur Israël lar…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont légèrement baissé lundi après une attaque de l'Iran contre Israël largement déjouée avec l'aide...

    lundi 15 avril 2024 à 11:25

    Le pétrole en baisse, le marché croit à la désescalade malgr…

    Londres: Les prix du pétrole baissaient lundi, malgré l'attaque de l'Iran contre Israël pendant le weekend, le marché tablant sur une désescalade...

    vendredi 12 avril 2024 à 21:40

    Le pétrole à un sommet de plus de cinq mois, le Moyen-Orient…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole sont montés vendredi à un sommet de plus de cinq mois, dopés par la perspective...

    vendredi 12 avril 2024 à 16:57

    Le pétrole au plus haut depuis octobre, le marché scrute les…

    Londres: Les prix du pétrole grimpaient vendredi, soutenus par le risque géopolitique, les investisseurs craignant des perturbations de l'approvisionnement mondial si le...

    vendredi 12 avril 2024 à 12:47

    Le pétrole soutenu par le risque géopolitique, le marché scr…

    Londres: Les prix du pétrole montaient vendredi, soutenus par le risque géopolitique, les investisseurs craignant des perturbations de l'approvisionnement mondial si le conflit...

    vendredi 12 avril 2024 à 11:21

    La croissance de la demande de pétrole continue de "s'e…

    Paris: L'appétit du monde pour le pétrole "continue de s'essouffler" sous l'effet de l'électrification du parc automobile et de la fin du...

    jeudi 11 avril 2024 à 16:10

    L'Opep maintient ses prévisions de progression de la demande…

    Vienne: L'appétit pour les transports, notamment aériens, devrait continuer à soutenir la demande mondiale d'or noir en 2024, indique jeudi l'Opep dans...

    jeudi 11 avril 2024 à 15:00

    Le pétrole oscille, entre le risque géopolitique et les stoc…

    New York: Les prix du pétrole hésitaient jeudi, pris entre les feux croisés de facteurs baissiers, comme la hausse des stocks hebdomadaires...

    jeudi 11 avril 2024 à 12:05

    Le pétrole grimpe avec le risque géopolitique malgré les sto…

    Londres: Les prix du pétrole progressaient jeudi, les investisseurs ayant les yeux rivés sur les possibles perturbations de l'approvisionnement en raison de...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Jeudi 28 mars 2024 La banque internationale Standard Chartered estime que le resserrement des marchés pétroliers continuera à alimenter la hausse des prix du pétrole et prévoit que le Brent atteindra une moyenne de 94 dollars le baril au cours du deuxième trimestre 2024.

    📈 Le conflit au Proche-Orient peut entraîner un choc sur les matières premières

    Le lundi 30 octobre 2023

    Washington: La guerre entre Israël et le Hamas, déclenchée par l'attaque sans précédent du mouvement islamiste palestinien le 7 octobre, pourrait provoquer un nouveau choc de prix sur les matières premières, a alerté lundi la Banque mondiale (BM), dans son dernier rapport qui y est consacré.

    Lire la suite

    💶 Les plus grandes transactions dans le secteur du pétrole et du gaz depuis le début du siècle

    Le mercredi 11 octobre 2023

    Paris: La major américaine de l'énergie Exxon Mobil a déclaré qu'elle allait acquérir Pioneer Natural Resources dans le cadre d'une opération évaluée à 59,5 milliards de dollars, afin de plus que doubler sa présence dans le bassin permien, la plus grande zone de schiste des États-Unis.  Une fois l'opération réalisée, il s'agirait de la plus importante acquisition d'Exxon depuis celle de Mobil en 1998, qui s'élevait à 81 milliards de dollars. Voici les principales opérations réalisées dans le secteur mondial du pétrole et du gaz depuis les années 2000.

    Lire la suite

    🔥 Proche-Orient : choc pétrolier possible si la situation venait à se dégrader

    Le mardi 24 octobre 2023

    Paris: Un nouveau choc pétrolier pourrait se produire en cas de dégradation de la situation au Proche-Orient, d'où proviennent un tiers des exportations mondiales d'or noir, a souligné mardi le directeur de l'Agence internationale de l'énergie (AIE), Fatih Birol.

    Lire la suite