Menu
A+ A A-

Le pétrole progresse, aidé par un accès de faiblesse du dollar

prix-du-petrole LondresLondres: Les prix du pétrole repartaient en légère hausse mardi en cours d'échanges européens, aidés par un accès de faiblesse du dollar, dans un marché tout de même toujours lesté par l'abondance de l'offre.
Vers 10H20 GMT (12H20 à Paris), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en juin valait 66,33 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en hausse de 1,42 dollar par rapport à la clôture de lundi.

Dans les échanges électroniques sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de light sweet crude (WTI) pour la même échéance prenait 1,09 dollar, à 60,34 dollars.

Les cours du brut rebondissaient fortement mardi, soutenus par un dollar plus faible, commentait Myrto Sokou, analyste chez Sucden.

Un dollar plus faible rend plus attrayant, car moins onéreux, les achats de pétrole, libellés dans la monnaie américaine, pour les investisseurs munis d'autres devises.

En outre, les investisseurs espéraient voir les stocks de brut aux États-Unis avoir baissé pour la deuxième semaine consécutive.

Selon les analystes interrogés par l'agence Bloomberg, le département américain de l'Énergie (DoE) pourrait ainsi faire état mercredi d'une baisse de 500,000 barils des stocks américains de brut lors de la semaine achevée le 8 mai. La baisse des stocks de brut tend à soutenir les cours car elle peut être interprétée comme la conséquence d'une hausse de la demande énergétique dans le pays.

Dans le même temps, les réserves d'essence devraient être restées stables et celles de produits distillés (dont le gazole et le fioul de chauffage) avoir augmenté d'un million de barils.

Mais les cours restaient tout de même lestés par la surabondance de l'offre, alors notamment que la baisse du nombre de puits de forage aux États-Unis a ralenti la semaine dernière. Certaines régions, comme le riche bassin de schiste de Bakken (nord des États-Unis), ont même vu le nombre de puits en activité augmenter pour la première fois de l'année.

En outre, l'ex-ministre qatari du pétrole Abdallah al-Attiyah a mis en garde lundi les membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) contre une réduction unilatérale de leur production pétrolière, ajoutant que l'idée d'un cours du baril à 100 dollars devait être oubliée.

Les 12 membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole avaient décidé en novembre de maintenir leurs niveaux de production en dépit de la dégringolade des cours. Et l'Arabie saoudite, chef de file d'un cartel qui produit 30% de l'or noir mondial, avait même baissé ses prix afin de conserver voire tenter d'accroître ses parts de marché.



(c) AFP


Commenter Le pétrole progresse, aidé par un accès de faiblesse du dollar


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mercredi 14 novembre 2018 à 04:30

    Le pétrole poursuit sa chute en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole continuaient de dégringoler en Asie mercredi du fait des inquiétudes sur un trop plein d'offre sur le...

    mardi 13 novembre 2018 à 22:18

    L'Opep s'inquiète d'un pétrole trop abondant et fait déraper…

    Paris: L'Opep s'est inquiétée mardi d'une offre excédentaire de brut sur le marché, avec une demande plus faible que prévu, entraînant une...

    mardi 13 novembre 2018 à 21:50

    Venezuela: la production de pétrole poursuit sa chute en oct…

    Caracas: La production de brut au Venezuela a poursuivi sa chute en octobre, avec 1,17 million de barils par jour (mbj), soit...

    mardi 13 novembre 2018 à 21:15

    Le prix du baril de brut new-yorkais accuse sa pire chute de…

    NYC/Cours de clôture: Les prix des barils de pétrole brut cotés à New York et Londres ont plongé mardi à la clôture...

    mardi 13 novembre 2018 à 16:22

    Le pétrole baisse, inquiété par Trump et les prévisions de l…

    Londres: Les cours du pétrole reculaient mardi en cours d'échanges européens alors que Donald Trump a demandé à l'Opep de ne pas...

    mardi 13 novembre 2018 à 14:12

    Le marché du pétrole trop dépendant du schiste américain, se…

    Londres: Le marché de l'or noir va être de plus en plus dépendant de la production de schiste des Etats-Unis, faute d'investissements...

    mardi 13 novembre 2018 à 12:23

    L'Opep revoit la demande de pétrole en baisse, s'inquiète d…

    Paris: L'Opep s'est inquiétée mardi d'une offre excédentaire de brut sur le marché, avec une demande plus faible que prévu, alors que...

    mardi 13 novembre 2018 à 12:20

    Le pétrole en nette baisse après des propos de Trump contre …

    Londres: Les prix du pétrole baissaient nettement mardi en cours d'échanges européens, après que Donald Trump a demandé la veille de ne...

    mardi 13 novembre 2018 à 12:02

    Pour le Foll, le "gouvernement doit reculer" sur l…

    Paris: Le maire du Mans Stéphane Le Foll (PS) a appelé le gouvernement à "reculer" sur la taxation des carburants et à...

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    En septembre 2018, le prix du pétrole rebondit vivement

    Le dimanche 28 octobre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    En septembre 2018, les prix du pétrole rebondissent nettement. Le prix du pétrole rebondit En septembre 2018, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros rebondit vivement (+7,8 % après -1,2 % en août), à 67,7 € en moyenne par baril de Brent. La hausse de septembre est un peu plus marquée en dollars (+8,8 % après -2,3 %). La moyenne des cours du pétrole brent en dollars est fixé à 78,9 $ par baril.  Cours du pétrole Brent - septembre 2018

    Lire la suite

    Le Petro, nouvelle crypto-monnaie du Venezuela indexée sur le pétrole, a-t-il un futur ?

    Le lundi 15 octobre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    Connu depuis l’antiquité, le pétrole a soutenu, avec ses dérivés gaziers notamment, la révolution industrielle du 19e siècle pour s’imposer au milieu du 20e siècle comme la première source énergétique devant le charbon. La très grosse industrie des hydrocarbures sur laquelle reposent l’économie de pays entiers et des entreprises parmi les plus florissantes du monde est difficile de transformations.

    Lire la suite

    Pourquoi le prix du baril de pétrole à 100 dollars fait-il trembler ?

    Le mercredi 10 octobre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    Le prix du baril de pétrole a presque triplé depuis le début 2016 et s'approche dangereusement du seuil symbolique des 100 dollars. Résultat, le président américain s'attaque à l'Opep et les industriels se plaignent des tensions politiques. Tour d'horizon des enjeux de cette montée des cours de l'or noir...

    Lire la suite