Menu
RSS
A+ A A-

Le pétrole finit en légère baisse à New York, à 59,25 dollars le baril

prix-du-petrole New YorkNew York: Les cours du pétrole ont un peu baissé lundi à New York, le marché restant prudent alors qu'il se demande si la production américaine risque de se maintenir ou même de se redresser à la faveur de la récente hausse des prix.
Le prix du baril de light sweet crude (WTI) pour livraison en juin a cédé 14 cents à 59,25 dollars sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), au terme d'une journée calme et sans grande direction.

Il y a eu un peu de prises de bénéfices, a commenté Carl Larry, chez Frost & Sullivan, tandis que, chez Price Futures Group, Dan Flynn estimait que les investisseurs restent prudents avant la publication, mardi soir et mercredi, de nouveaux chiffres sur les stocks de brut et la production aux Etats-Unis.

Au total, les prix ont reflué à cause des inquiétudes sur le fait que la production américaine de pétrole pourrait se maintenir ou même augmenter, vu comme les prix ont monté, a expliqué M. Larry.

En effet, selon les analystes de Commerzbank, le rebond des prix observé ces dernières semaines a fait considérablement ralentir le rythme de la baisse de l'activité de forage aux États-Unis.

Selon un décompte publié vendredi par le groupe parapétrolier Baker Hughes, le recul du nombre de puits en activité dans le pays a nettement ralenti la semaine dernière, avec 11 fermetures nettes de puits.

En outre, dans certaines régions, comme le riche bassin de schiste de Bakken (nord des États-Unis), le nombre de puits de forage a augmenté pour la première fois de l'année, notaient les experts de Commerzbank.

Les cours ont bondi de quelque 40% entre la mi-mars et début mai, jusqu'à atteindre 60,93 dollars le baril de WTI le 6 mai, approchant ce que plusieurs experts estiment être le seuil de rentabilité pour les puits de pétrole de schiste américains.

Or l'élan pris par les marchés depuis mars a en grande partie été dû au fait que de nombreux investisseurs spéculatifs tablaient sur une baisse de la production américaine, qui a semblé s'amorcer ces dernières semaines selon les chiffres du ministère de l'Energie (DoE), atténuant les inquiétudes suscitées par la surabondance de l'offre.

Si la production repart à la hausse, les cours risquent de se trouver de nouveau sous pression, estimait-on chez Commerzbank.



(c) AFP


Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 17 août 2018 à 21:52

Le pétrole regagne du terrain mais finit la semaine en retra…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole, aidés par deux dossiers commerciaux impliquant les Etats-Unis, la Chine et le Mexique, ont progressé...

vendredi 17 août 2018 à 16:19

Le pétrole regagne du terrain mais reste en repli hebdomadai…

Londres: Les cours du pétrole montaient encore vendredi en cours d'échanges européens sans parvenir à effacer les baisses marquées du début de...

vendredi 17 août 2018 à 12:13

Le pétrole monte encore mais reste en baisse sur la semaine

Londres: Les prix du pétrole montaient encore vendredi en cours d'échanges européens sans parvenir à effacer les baisses marquées du début de...

vendredi 17 août 2018 à 07:57

Le pétrole à la baisse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés en légère baisse, vendredi en Asie, les investisseurs demeurant prudents quant à la perspective de...

jeudi 16 août 2018 à 22:05

Le pétrole se remet modestement d'une lourde chute

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole sont un peu remontés jeudi, dans un marché peinant à se ressaisir après des pertes...

jeudi 16 août 2018 à 16:08

Le pétrole efface une partie de ses pertes dues aux réserves…

Londres: Les cours du pétrole remontaient jeudi en cours d'échanges européens dans un marché peinant à se ressaisir après les pertes marquées...

jeudi 16 août 2018 à 12:12

Le pétrole remonte, le marché digère la hausse des stocks am…

Londres: Les prix du pétrole rebondissaient légèrement jeudi en cours d'échanges européens dans un marché peinant à se ressaisir après les pertes...

jeudi 16 août 2018 à 11:59

Norvège: la production pétrolière augmente moins qu'attendu …

Oslo: La production pétrolière de la Norvège, plus gros producteur d'Europe de l'Ouest, a augmenté en juillet, sans toutefois combler les attentes...

jeudi 16 août 2018 à 06:25

Le pétrole remonte en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la hausse, jeudi en Asie, après le plongeon enregistré la veille en raison du...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En avril 2018, le prix du pétrole accélère vivement

Le jeudi 24 mai 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En avril 2018, le prix du pétrole en euros accélère vivement (+9,8 % après +1,4 % en mars). Les prix en euros des autres matières premières importées rebondissent légèrement (+0,3 % après −1,4 %). Le prix du pétrole accélère En avril 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros accélère fortement (+9,8 % après +1,4 % en février), à 59 € en moyenne par baril, sous l'effet d'une demande vigoureuse et de tensions géopolitiques. La hausse d'avril est un peu moins marquée en dollars (+9,0 % après +1,3...

Lire la suite

En mars 2018, le prix du pétrole augmente un peu

Le jeudi 10 mai 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mars 2018, le prix du pétrole en euros augmente modérément (+1,4 % après −6,6 % en février). Les prix en euros des autres matières premières importées se replient (−1,4 % après +0,3 %). Le prix du pétrole augmente modérément En mars 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente un peu (+1,4 % après −6,6 % en février), à 54 € en moyenne par baril. La hausse de mars est à peine moins marquée en dollars (+1,3 % après −5,4 %). Cours du pétrole mars 2018 (Brent)

Lire la suite

Perspectives du prix du pétrole

Le mardi 24 avril 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

Le graphique montre les prix du pétrole brut (Brent et WTI) auxquels les acheteurs et les vendeurs du New York Mercantile Exchange ont convenu d'acheter ou de vendre du pétrole à un moment donné dans le futur. Ce sont les soi-disant contrats à terme et reflètent les attentes des participants au marché.

Lire la suite