Menu
A+ A A-

Pétrole: fermeture d'un gisement exploité par le Koweït et l'Arabie saoudite

prix-du-petrole koweïtKoweït: L'Arabie saoudite et le Koweït ont décidé lundi de fermer un gisement pétrolier exploité en commun, réduisant de 500.000 barils par jour la production de leur zone neutre.
La décision a été prise ce jour d'arrêter pendant deux semaines la production du champ de Wafra (...) pour des besoins de maintenance, a déclaré à l'AFP le chef du syndicat des employés de la Kuwait Gulf Oil Co.(KGOC), Fadgoush al-Ajmi.

La KGOC exploite avec la Saudi Arabian Chevron ce champ qui produit actuellement 184.000 barils par jour, a précisé M. Ajmi. La production avait atteint à certains moments 220.000 barils par jour, selon lui.

En octobre, les deux pays avaient annoncé, selon la presse koweïtienne, leur intention de procéder à cette fermeture en raison d'une dispute administrative.

Le quotidien koweïtien Al-Qabas avait alors indiqué que la Saudi Arabian Chevron, qui assure la production du champ pétrolier de Wafra, avait informé la KGOC que la production allait être arrêtée le 13 mai.

Selon la Saudi Arabian Chevron, la partie koweïtienne a cessé d'accorder à ses employés des permis de séjour, ce qui l'empêche de poursuivre l'exploitation du gisement.

En octobre, l'Arabie saoudite avait stoppé la production du gisement offshore de Khafji (300.000 barils par jour) exploité à égalité avec le Koweït en invoquant des craintes pour l'environnement.

La cessation de la production du champ de Wafra signifie que les deux pays vont perdre 500.000 barils par jour de production de la zone neutre, exploitée conjointement. Au total cette zone assurait avant les décisions saoudiennes quelque 700.000 barils par jour divisés à part égale entre les deux pays.

Les deux pays, membres du Conseil de coopération du Golfe (CCG) qui comprend quatre autres monarchies arabes, sont des partenaires au sein de la coalition engagée dans des raids aériens contre les rebelles chiites des Houthis au Yémen.

Le Koweït avait minimisé en octobre le différend sur l'exploitation du champ de Khafji, en assurant vouloir le régler par la dialogue.

En raison d'une forte capacité de production, l'Arabie saoudite, premier exportateur de pétrole au monde, peut facilement compenser la production de la zone neutre, ce qui n'est pas le cas pour le Koweït.

L'accord sur l'exploitation du pétrole de cette zone avait été signé par les deux pays il y a 50 ans.



(c) AFP

Commenter Pétrole: fermeture d'un gisement exploité par le Koweït et l'Arabie saoudite


    Le pétrole en Arabie Saoudite

    - Toutes les actualités du pétrole en Arabie Saoudite

    jeudi 21 mai 2020

    Koweït et Arabie saoudite cessent la production de pétrole d…

    Koweït: Le Koweït et l'Arabie saoudite ont décidé d'arrêter en juin l'extraction de pétrole dans une zone neutre partagée, alors que les...

    mardi 12 mai 2020

    Aramco: bénéfice net amputé d'un quart au 1er trimestre

    Ryad: Le géant pétrolier saoudien Aramco a annoncé mardi une baisse de 25% de son bénéfice net au premier trimestre en raison...

    lundi 11 mai 2020

    Ryad va réduire en juin sa production de pétrole d'1 million…

    Ryad: Le ministère saoudien de l'Energie a indiqué lundi avoir demandé à l'entreprise d'Etat Aramco de réduire sa production d'un million de...

    La Compagnie pétrolière américaine Chevron

    Première perte d'ExxonMobil depuis 32 ans, Chevron ferme les vannes

    vendredi 01 mai 2020

    New York: ExxonMobil et Chevron ont dévoilé vendredi l'ampleur des premiers dégâts causés par l'effondrement des prix du pétrole et la pandémie de coronavirus, qui paralyse l'économie mondiale, et ont prévenu que le pire était à venir.

    Le pétrole au Koweït

    Voir toutes les nouvelles du pétrole au Koweït

    jeudi 21 mai 2020

    Koweït et Arabie saoudite cessent la production de pétrole d…

    Koweït: Le Koweït et l'Arabie saoudite ont décidé d'arrêter en juin l'extraction de pétrole dans une zone neutre partagée, alors que les...

    dimanche 12 avril 2020

    OPEP(+): Accord "historique" sur une baisse de la …

    Londres: Les principaux pays producteurs de pétrole se sont mis d'accord sur une baisse de la production de pétrole de près de...

    jeudi 09 avril 2020

    Pétrole: réduction de 10 à 15 millions de barils par jour en…

    Koweït: Les pays pétroliers, qui tiennent jeudi une réunion destinée à stabiliser le marché, envisagent de réduire la production de 10 à...

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 05 juin 2020 à 13:42

    L'Opep+ avance sa vidéoconférence ministérielle à samedi

    Vienne: L'Opep et ses principaux partenaires, dont la Russie, ont décidé d'avancer à samedi leur réunion par visioconférence, prévue la semaine prochaine...

    vendredi 05 juin 2020 à 12:14

    Le pétrole en hausse, les investisseurs attendent l'Opep+

    Londres: Les cours du pétrole s'appréciaient vendredi, les investisseurs étant optimistes malgré le flou qui entoure les discussions et le calendrier de...

    jeudi 04 juin 2020 à 21:28

    Le pétrole stable en attendant l'Opep+

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont fini proches de l'équilibre jeudi dans un marché s'interrogeant sur les négociations entre les...

    jeudi 04 juin 2020 à 12:11

    Le pétrole perd du terrain devant les atermoiements de l'Ope…

    Londres: Les cours du pétrole cédaient du terrain jeudi face aux incertitudes qui entourent les discussions des membres de l'Opep et de...

    mercredi 03 juin 2020 à 21:20

    Le pétrole progresse dans un marché attendant une décision d…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole sont montés mercredi après une séance volatile marquée par des rumeurs sur une entente a...

    mercredi 03 juin 2020 à 17:25

    🛢️ USA: les stocks de brut reculent, ceux de produits distil…

    New York: Les stocks de pétrole brut aux Etats-Unis sont repartis à la baisse la semaine dernière, surprenant le marché, tandis que...

    mercredi 03 juin 2020 à 15:53

    Le pétrole cale après des perspectives moins favorables côté…

    Londres: Les cours du pétrole étaient proches de l'équilibre mercredi en cours de séance européenne après avoir commencé en hausse, refroidis par...

    mercredi 03 juin 2020 à 12:26

    Le pétrole monte, les investisseurs optimistes sur la poursu…

    Londres: Les cours du pétrole étaient orientés à la hausse mercredi, portés par les perspectives de reprise de l'économie mondiale et d'une...

    mardi 02 juin 2020 à 21:25

    Le pétrole en hausse avant la prochaine réunion de l'Opep+

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en hausse mardi, les investisseurs espérant une prolongation des coupes drastiques de la...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Jeudi 4 juin 2020 Selon les calculs du cabinet Kpler, l'OPEP+ a réduit sa production d'environ 8,6 millions de barils par jour (mbj MBJ Abréviation de Million(s) de Barils (de pétrole brut) par Jour, sachant qu'un baril équivaut environ à 159 litres soit 42 gallons américains.) en mai, soit moins que les 9,7 millions auxquels il s'était engagé le 12 avril. Parmi les mauvais élèves "du cartel OPEP élargi" figurent le Nigeria et l'Irak.

    Cours du pétrole: le pire est-il passé?

    Le mercredi 20 mai 2020 - L'actualité des prix du pétrole

    Londres: Le pire est-il passé pour le marché pétrolier? Les cours s'étaient effondrés en mars et avril, la pandémie de coronavirus minant la demande d'or noir alors que l'offre surabondante faisait presque déborder les réserves à travers la planète.

    Lire la suite

    Le prix du pétrole peut-il rester bas pour longtemps ?

    Le jeudi 30 avril 2020 - Analyses des prix du pétrole

    Le prix du pétrole a beaucoup reculé à cause du coronavirus, alors que les efforts des producteurs pour stabiliser le marché sont restés vains. Le cours du pétrole peut-il rester bas longtemps ?

    Lire la suite

    Six semaines de descente aux enfers des cours du pétrole

    Le lundi 20 avril 2020 - Analyses des prix du pétrole

    Analyse: Les cours du baril de pétrole américain, le WTI, sont tombés en territoire négatif lundi, du jamais vu, entre des réserves mondiales qui arrivent à saturation et une demande anéantie par la pandémie de coronavirus.

    Lire la suite