Menu
A+ A A-

Pétrole: fermeture d'un gisement exploité par le Koweït et l'Arabie saoudite

prix-du-petrole koweïtKoweït: L'Arabie saoudite et le Koweït ont décidé lundi de fermer un gisement pétrolier exploité en commun, réduisant de 500.000 barils par jour la production de leur zone neutre.
La décision a été prise ce jour d'arrêter pendant deux semaines la production du champ de Wafra (...) pour des besoins de maintenance, a déclaré à l'AFP le chef du syndicat des employés de la Kuwait Gulf Oil Co.(KGOC), Fadgoush al-Ajmi.

La KGOC exploite avec la Saudi Arabian Chevron ce champ qui produit actuellement 184.000 barils par jour, a précisé M. Ajmi. La production avait atteint à certains moments 220.000 barils par jour, selon lui.

En octobre, les deux pays avaient annoncé, selon la presse koweïtienne, leur intention de procéder à cette fermeture en raison d'une dispute administrative.

Le quotidien koweïtien Al-Qabas avait alors indiqué que la Saudi Arabian Chevron, qui assure la production du champ pétrolier de Wafra, avait informé la KGOC que la production allait être arrêtée le 13 mai.

Selon la Saudi Arabian Chevron, la partie koweïtienne a cessé d'accorder à ses employés des permis de séjour, ce qui l'empêche de poursuivre l'exploitation du gisement.

En octobre, l'Arabie saoudite avait stoppé la production du gisement offshore de Khafji (300.000 barils par jour) exploité à égalité avec le Koweït en invoquant des craintes pour l'environnement.

La cessation de la production du champ de Wafra signifie que les deux pays vont perdre 500.000 barils par jour de production de la zone neutre, exploitée conjointement. Au total cette zone assurait avant les décisions saoudiennes quelque 700.000 barils par jour divisés à part égale entre les deux pays.

Les deux pays, membres du Conseil de coopération du Golfe (CCG) qui comprend quatre autres monarchies arabes, sont des partenaires au sein de la coalition engagée dans des raids aériens contre les rebelles chiites des Houthis au Yémen.

Le Koweït avait minimisé en octobre le différend sur l'exploitation du champ de Khafji, en assurant vouloir le régler par la dialogue.

En raison d'une forte capacité de production, l'Arabie saoudite, premier exportateur de pétrole au monde, peut facilement compenser la production de la zone neutre, ce qui n'est pas le cas pour le Koweït.

L'accord sur l'exploitation du pétrole de cette zone avait été signé par les deux pays il y a 50 ans.



(c) AFP

Commenter Pétrole: fermeture d'un gisement exploité par le Koweït et l'Arabie saoudite


    La Compagnie pétrolière américaine Chevron

    Chevron dégage 11,6 milliards USD de bénéfice net au deuxième trimestre

    vendredi 29 juillet 2022

    New York: Le groupe américain Chevron a, comme les autres majors pétrolières, profité de la flambée récente du prix des hydrocarbures, son bénéfice net s'envolant à 11,6 milliards de dollars au deuxième trimestre malgré un léger repli de sa production...

    Le pétrole en Arabie Saoudite

    - Toutes les actualités du pétrole en Arabie Saoudite

    dimanche 31 juillet 2022

    Matières premières : Le PIB de l'Arabie saoudite continue de…

    Ryad: Le PIB de l'Arabie saoudite a augmenté de près de 12% au deuxième trimestre 2022, grâce à la hausse des prix...

    jeudi 28 juillet 2022

    Pétrole et Iran au menu du dîner entre Macron et "MBS…

    Paris: Emmanuel Macron rencontre ce jeudi soir à Paris le prince héritier saoudien Mohammed ben Salmane, alors que les dirigeants occidentaux cherchent...

    jeudi 28 juillet 2022

    Les prix du brut saoudien vers l'Asie pourraient atteindre d…

    Ryad: Le principal exportateur de pétrole, l'Arabie Saoudite, pourrait augmenter les prix du brut de septembre pour les clients en Asie pour...

    Le pétrole au Koweït

    Voir toutes les nouvelles du pétrole au Koweït

    jeudi 21 mai 2020

    Koweït et Arabie saoudite cessent la production de pétrole d…

    Koweït: Le Koweït et l'Arabie saoudite ont décidé d'arrêter en juin l'extraction de pétrole dans une zone neutre partagée, alors que les...

    dimanche 12 avril 2020

    OPEP(+): Accord "historique" sur une baisse de la …

    Londres: Les principaux pays producteurs de pétrole se sont mis d'accord sur une baisse de la production de pétrole de près de...

    jeudi 09 avril 2020

    Pétrole: réduction de 10 à 15 millions de barils par jour en…

    Koweït: Les pays pétroliers, qui tiennent jeudi une réunion destinée à stabiliser le marché, envisagent de réduire la production de 10 à...

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    jeudi 11 août 2022 à 22:15

    Le pétrole en hausse, la demande américaine encourageante

    Cours de clôture: Les prix du pétrole brut ont grimpé jeudi, soutenus par une demande américaine plus résiliente que prévu mais aussi...

    jeudi 11 août 2022 à 15:25

    L'Opep, contrairement à l'AIE, abaisse sa prévision de deman…

    Londres: L'OPEP a abaissé jeudi sa prévision de croissance de la demande mondiale de pétrole en 2022 pour la troisième fois depuis...

    jeudi 11 août 2022 à 11:36

    Le pétrole en petite hausse, la demande américaine encourage…

    Londres: Les prix du pétrole étaient en légère hausse jeudi, après les données hebdomadaires sur les stocks de brut américain et le...

    jeudi 11 août 2022 à 10:34

    Le pétrole bénéficie d'une demande accrue à la place du gaz …

    Paris: L'Agence internationale de l'énergie (AIE) a légèrement revu en hausse jeudi sa prévision pour cette année de la croissance de la...

    mercredi 10 août 2022 à 23:00

    Le pétrole augmente, en dépit d'un gonflement des stocks amé…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont terminé en légère hausse mercredi, dans le sillage du bond du marché actions après...

    mercredi 10 août 2022 à 17:43

    Reprise des livraisons de pétrole russe en Slovaquie

    Bratislava: Les livraisons de pétrole russe ont repris mercredi en Slovaquie, après une coupure liée à des sanctions visant Moscou et portant...

    mercredi 10 août 2022 à 12:07

    Le pétrole fléchit, entre récession et potentiel retour du b…

    Londres: Les prix du pétrole perdaient du terrain mercredi, plombés par un potentiel retour du brut iranien sur le marché avec la...

    mardi 09 août 2022 à 18:07

    Le pétrole hésite entre nucléaire iranien et interruptions d…

    Londres: Les prix du pétrole hésitaient mardi, entre la possibilité d'un retour du brut iranien sur le marché, si Téhéran valide le texte...

    mardi 09 août 2022 à 13:31

    Les livraisons de pétrole russe via l'Ukraine interrompues

    Moscou: Les livraisons de pétrole russe à trois pays européens via l'Ukraine ont été interrompues après le refus d'une transaction bancaire liée...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Jeudi 11 aoüt 2022 Le prix moyen de l'essence aux États-Unis est passé sous la barre des 4 dollars, à 3,99 $ le gallon Le gallon américain Un gallon équivaut à 3,8 litres. jeudi pour la première fois depuis des mois, soulageant ainsi les conducteurs du plus grand consommateur de carburant au monde. Le litre d'essence sans plomb ordinaire s'échangeait à 1,05 dollar aux USA (environ 1,02 euro).

    📈 En mai 2022, le prix du pétrole rebondit

    Le mercredi 22 juin 2022 - Analyses des prix du pétrole

    En mai 2022, le prix du pétrole en euros repart à la hausse (+10,6 % après −9,2 % en avril).Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) se replient pour la première fois depuis novembre 2021 (−3,7 % après +1,7 %), sous l'effet du net recul de ceux des matières premières industrielles (−9,1 % après −1,7 %). Les prix des matières premières alimentaires, pour leur part, ralentissent (+1,1 % après +5,1 %). Le augmente à nouveau très fortement En mai 2022, le prix en dollars du baril de pétrole brut de la mer du Nord...

    Lire la suite

    📊 Historique des prix du pétrole

    Le vendredi 17 juin 2022 - Analyses des prix du pétrole

    Dans le cadre de l'invasion de l'Ukraine par la Russie le prix du pétrole, corrigé de l'inflation, a atteint son plus haut niveau depuis sept ans. La Russie est l'un des plus grands producteurs de pétrole brut au monde, et de nombreux pays ont annoncé une interdiction des importations de pétrole russe dans le cadre de la guerre. Cela a entraîné des incertitudes en matière d'approvisionnement et, par conséquent, une hausse des prix. Comment la hausse des prix se compare-t-elle aux événements politiques et économiques précédents ? Examinons les prix historiques...

    Lire la suite

    📅 Les dates qui ont vu le pétrole flamber à plus de 100 dollars

    Le jeudi 24 février 2022 - Analyses des prix du pétrole

    Le prix du baril de pétrole a dépassé les 100 dollars jeudi pour la première fois en plus de sept ans, après que le président russe Vladimir Poutine a annoncé une "opération militaire" en Ukraine. Retour sur les précédents épisodes lors desquels le baril a franchi le seuil symbolique des 100 dollars.

    Lire la suite