Menu
A+ A A-

Shell limite la baisse de ses bénéfices en pleine baisse des cours

prix-du-petrole LondresLondres: Le bénéfice net de Royal Dutch Shell a légèrement reculé de 2% au premier trimestre, des réductions de coûts et les marges tirées de projets en eaux profondes compensant en partie la baisse des cours du brut.
Entre le 1er janvier et le 31 mars, Shell a dégagé un bénéfice net de 4,430 milliards de dollars. Indicateur-clef pour le marché, le bénéfice à coûts courants (CCS) - qui exclut notamment la variation de valeur des stocks d'hydrocarbures - a grimpé de 7% à 4,761 milliards de dollars, a annoncé la compagnie pétrolière jeudi.

Dans l'amont, les bénéfices ont été impactés par la baisse importante des prix du pétrole et du gaz, a expliqué la compagnie anglo-néerlandaise dans un communiqué, ajoutant avoir subi en outre l'impact de taux de change moins favorables.

Les cours du brut ont chuté de près de moitié entre le mois de juin dernier et le premier trimestre de 2015.

Ceci fut compensé en partie par de moindres coûts et par les marges importantes tirées des volumes de production de nouveaux projets en eaux profondes, ainsi que par une meilleure performance opérationnelle, a souligné Shell.

Le groupe a expliqué avoir tiré davantage de revenus de ses activités de raffinage et de ses opérations de négoce d'hydrocarbures sur les marchés.

La compagnie a procédé en outre à des ventes d'actifs jugés non stratégiques, notamment au Nigeria, pour un total de 2 milliards de dollars.

Elle a annoncé le versement d'un dividende trimestriel inchangé, à 0,47 dollar par titre.

Le directeur général de Shell, Ben van Beurden, a souligné que la compagnie entendait devenir plus forte avec l'acquisition annoncée du producteur britannique d'hydrocarbures BG Group.

La combinaison avec BG accélèrerait la stratégie de croissance de Shell en direction des eaux profondes et du gaz naturel liquéfié et créerait un tremplin pour optimiser encore davantage nos actifs, notamment notre portefeuille d'actifs à long terme, a-t-il précisé dans le communiqué.

Shell a révélé le 8 avril avoir fait une offre amicale en numéraire et en actions de 47 milliards de livres (65 milliards d'euros) pour acquérir BG, dont le conseil d'administration a donné son feu vert.

Interrogé à ce sujet lors d'une conférence téléphonique jeudi, le directeur financier de Shell, Simon Henry, a assuré qu'il y avait une unanimité parmi les principaux actionnaires du groupe sur le bien fondé stratégique de cette acquisition.

Il a ajouté que si elle constituait, de loin, la principale opération de ce type jamais lancée par Shell sur le plan financier, elle ne devrait pas engendrer pas de défi d'intégration insurmontable en terme opérationnel. Le portefeuille d'activités de BG est assez clair et complémentaire avec celui de Shell, a-t-il souligné, ajoutant que BG ne comptait que 5.000 salariés, soit un nombre relativement modeste en comparaison des 94.000 employés de Shell.

Cette acquisition réalisée, M. Henry a précisé que Shell n'aurait plus beaucoup de liquidités disponibles, ce qui devrait réduire sa capacité à se lancer dans de nouvelles acquisitions, bien que le groupe ne s'interdise pas des opérations de petite envergure.

Les résultats de Shell ont dépassé les attentes. Comme pour son rival BP, la chute des prix du pétrole a entraîné une baisse des bénéfices tirés des activités en amont, mais c'est partiellement compensé par l'amélioration des activités aval, comme le raffinage et le négoce, a expliqué Keith Bowman, analyste à la maison de courtage Hargreaves Lansdown Stockbrokers.

Il a salué la stratégie de la direction de Shell qui vend des actifs non stratégiques et réduit ses dépenses capitalistiques et de fonctionnement, tout en saisissant l'opportunité d'acquérir les actifs complémentaires de BG Group.

Le titre Shell (action A) grimpait de 0,83% à 2.069 pence vers 09H40 GMT à la Bourse de Londres, dans un marché globalement stable.

pn/jmi/gib

ROYAL DUTCH SHELL PLC

BG GROUP

BP

Bourse de Londres



(c) AFP

Commenter Shell limite la baisse de ses bénéfices en pleine baisse des cours



    Communauté prix du baril


    La Compagnie pétrolière Shell

    De BP à TotalEnergies, valse des superprofits ralentie par la baisse des …

    mardi 01 août 2023

    Paris: D'ExxonMobil à BP, aucune major pétro-gazière n'y a échappé: après une année 2022 hors norme, les compagnies ont vu leurs gains littéralement fondre au 1er semestre, dans le sillage de l'accalmie sur les cours des hydrocarbures, mais elles restent...


    -Toute l'actualité de la compagnie pétrolière Shell

    Les Chiffres d'affaires et bénéfices des compagnies pétrolières

    lundi 07 août 2023

    Le bénéfice net d'Aramco chute de 38% au 2e trimestre

    Ryad: Le géant pétrolier saoudien Aramco a annoncé lundi un bénéfice net de 30,08 milliards de dollars (26,3 milliards de francs suisses)...

    mardi 01 août 2023

    De BP à TotalEnergies, valse des superprofits ralentie par l…

    Paris: D'ExxonMobil à BP, aucune major pétro-gazière n'y a échappé: après une année 2022 hors norme, les compagnies ont vu leurs gains...

    mardi 01 août 2023

    BP : le bénéfice net fond au 2ème trimestre, baisse des cour…

    Londres: Le géant britannique du pétrole et du gaz BP a vu son bénéfice net divisé par cinq sur un an au...

    vendredi 28 juillet 2023

    Chevron : repli des résultats trimestriels sur fond de baiss…

    New York: Le groupe pétrolier américain Chevron a enregistré une forte baisse de son bénéfice net au deuxième trimestre, dans le sillage...

    jeudi 27 juillet 2023

    De Totalenergies à Shell, les majors ressentent l'accalmie d…

    Paris: Totalenergies a encore réalisé de solides bénéfices de 4,1 milliards de dollars au deuxième trimestre, bien qu'en nette baisse de 28%...

    jeudi 27 juillet 2023

    Repsol : bénéfice semestriel rogné par la baisse des cours d…

    Madrid: Le groupe énergétique Repsol a vu son bénéfice reculer fortement au premier semestre, en raison de la baisse des cours de...

    jeudi 27 juillet 2023

    Shell : bénéfice trimestriel plombé par la baisse des prix d…

    Londres: Le géant pétrolier britannique Shell a dévoilé jeudi un bénéfice en nette baisse au deuxième trimestre, plombé par la baisse de...

    mercredi 26 juillet 2023

    Equinor : chute des résultats trimestriels

    Oslo: Le géant norvégien de l'énergie Equinor a fait état mercredi d'un fort recul de ses résultats trimestriels, lestés par le repli...

    Tous les Chiffres d'affaires et bénéfices des pétrolières

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    jeudi 28 septembre 2023 à 12:20

    Le pétrole se stabilise après avoir touché ses plus hauts de…

    Londres: Les prix du pétrole se stabilisaient jeudi peu après avoir atteint de nouveaux records de prix sur l'année, toujours poussés par...

    jeudi 28 septembre 2023 à 09:00

    La course aux 100 dollars le baril de pétrole Brent est lanc…

    Paris: Alors que la hausse des prix du pétrole se poursuivait jeudi après l'envol affiché la veille au soir, le baril de...

    mercredi 27 septembre 2023 à 22:25

    Le pétrole WTI américain au plus haut en clôture depuis un a…

    New York: Le baril de West Texas Intermediate (WTI), principale variété américaine, a terminé la séance de mercredi à son plus haut...

    mercredi 27 septembre 2023 à 12:05

    Le pétrole remonte, le resserrement de l'offre sur le devant…

    Londres: Les prix du pétrole repartaient à la hausse de plus belle mercredi, dans un contexte de resserrement de l'offre prenant le...

    mardi 26 septembre 2023 à 21:20

    Le pétrole s'offre un rebond, semble avoir trouvé un nouvel …

    Cours de clôture: Les cours du pétrole sont repartis à la hausse mardi, toujours cantonés dans des marges resserrées autour de ce...

    mardi 26 septembre 2023 à 13:20

    Le pétrole flanche entre taux élevés et levée de certaines r…

    Londres: Les prix du pétrole fléchissaient mardi, lestés par l'environnement de taux directeurs élevés dans de nombreux pays consommateurs, ainsi que la...

    lundi 25 septembre 2023 à 21:26

    Le pétrole piétine, la Chine inquiète, la Russie lève une pa…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé lundi en ordre dispersé mais proches de l'équilibre, freinés dans leur avancée par...

    lundi 25 septembre 2023 à 12:15

    Le pétrole hésite entre restrictions de l'offre et inquiétud…

    Londres: Les prix du pétrole hésitaient lundi, toujours poussés par les limitations de l'offre, tant au niveau du brut que des produits...

    samedi 23 septembre 2023 à 11:10

    La hausse du baril ne remet pas en cause le ralentissement d…

    Paris: La hausse des prix du pétrole actuelle ne remet pas en cause la tendance générale d'un ralentissement de l'inflation, a estimé...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    📊 Historique des prix du pétrole

    Le vendredi 17 juin 2022

    Dans le cadre de l'invasion de l'Ukraine par la Russie le prix du pétrole, corrigé de l'inflation, a atteint son plus haut niveau depuis sept ans. La Russie est l'un des plus grands producteurs de pétrole brut au monde, et de nombreux pays ont annoncé une interdiction des importations de pétrole russe dans le cadre de la guerre. Cela a entraîné des incertitudes en matière d'approvisionnement et, par conséquent, une hausse des prix. Comment la hausse des prix se compare-t-elle aux événements politiques et économiques précédents ? Examinons les prix historiques...

    Lire la suite

    ⛽️ Comment est fixé le prix des carburants ?

    Le dimanche 06 février 2022

    Paris: Des forages pétroliers à votre réservoir d’essence en passant par les raffineries, le pétrole subit de nombreuses transformations. Tout ce processus a un prix qui, avec d’autres coûts, impactent, d’une manière plus ou moins importante, le prix du carburant à la pompe. Alors comment est fixé le prix des carburants en France ?

    Lire la suite

    🇨🇳 Augmentation de la demande de pétrole chinoise et future hausse du prix du baril

    Le jeudi 23 mars 2023

    New York: Les analystes de Goldman Sachs ont prédit une augmentation des prix du pétrole dans les 12 prochains mois en raison de l'augmentation de la demande en Chine, qui devrait atteindre plus de 16 millions de barils par jour au cours de cette période.

    Lire la suite