Menu
A+ A A-

Le pétrole en légère hausse à New York en attendant les informations de mercredi

prix-du-petrole New YorkNew York: Les cours du pétrole se sont légèrement repris mardi à New York, dans un marché très prudent avant la parution de nouveaux chiffres hebdomadaires sur l'état des stocks et la production de brut aux Etats-Unis.
Le prix du baril de light sweet crude (WTI) pour livraison en juin a clôturé en hausse de 7 cents à 57,06 dollars sur le New York Mercantile Exchange (Nymex).

Il ne se passe pas grand chose et le marché attend les informations que réservera la journée de mercredi, a déclaré Derek Salvino, chez Tradition Energy.

Il a indiqué que, pour sa part, il guetterait le communiqué que doit publier le Comité de politique monétaire de la Réserve fédérale (Fed) mercredi vers 18h00 GMT, afin d'y déceler d'éventuelles indications sur le calendrier d'une hausse des taux d'intérêt.

Toute hausse des taux aurait pour effet de rendre le dollar plus rémunérateur et donc de rehausser sa valeur, ce qui pénalise généralement les cours du pétrole qui sont libellés en billets verts.

Mais dans la journée de mardi, le dollar s'est inscrit en recul, ce qui a soutenu les cours. En outre, expliquait Tim Evans, chez Citi, on dirait que les investisseurs se préparent à relancer leur débat hebdomadaire pour savoir ce qui est le plus important, entre une augmentation des stocks de pétrole brut aux Etats-Unis ou un reflux de la production américaine de brut.

Les chiffres officiels du ministère de l'Energie à ce sujet sont prévus mercredi à 14h30 GMT, et seront précédés dès mardi soir des estimations de l'organisation professionnelle API (American Petroleum Institute).

En milieu d'échanges, les cours avaient connu un petit pic, jusqu'à atteindre 57,83 dollars vers 14h15 GMT, sur fond de confusion entourant le détournement par la marine iranienne d'un navire marchand vers un port iranien.

L'annonce par le site d'information Al-Arabiya News de la capture d'un bateau américain par les forces iraniennes a fait grimper les cours, a noté Ole Hansen, analyste chez Saxo Bank.

Mais la nouvelle a été rapidement démentie par le Pentagone, qui a précisé qu'il s'agissait du porte-containers Maersk Tigris, battant pavillon des îles Marshall et non américain. Cela a permis aux cours de se stabiliser à un niveau plus bas.

chr/jld/cj

CITIGROUP

A.P. MOELLER-MAERSK



(c) AFP


Commenter Le pétrole en légère hausse à New York en attendant les informations de mercredi


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 15 février 2019 à 20:52

    Le pétrole au plus haut depuis trois mois, entre efforts de …

    Cours de clôture: Les prix du pétrole se sont hissés vendredi à leur sommet depuis novembre alors que la production de l'Organisation...

    vendredi 15 février 2019 à 13:51

    Total va déplacer des activités de Londres à Paris et Genève

    Paris: Le géant pétrolier Total va déplacer certaines de ses activités de Londres vers Paris et Genève, mais a insisté dans un...

    vendredi 15 février 2019 à 12:27

    Le pétrole a dépassé 65 dollars, entre efforts de l'Opep et …

    Londres: Le prix du pétrole de Brent, référence internationale du brut, a dépassé son plus haut de l'année avec les baisses de...

    vendredi 15 février 2019 à 10:12

    Eni: bénéfice net ajusté presque doublé en 2018

    Rome: Le géant pétrolier et gazier italien Eni, porté par la hausse du prix du brut, a annoncé vendredi un bond de...

    vendredi 15 février 2019 à 05:01

    Le pétrole poursuit sa hausse en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole continuaient de grimper vendredi en Asie, aidés par la réduction de la production de l'Opep, les espoirs...

    jeudi 14 février 2019 à 21:55

    Le pétrole monte, scrutant toujours les négociations sino-am…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en hausse pour la troisième séance de suite jeudi, profitant de l'optimisme des...

    jeudi 14 février 2019 à 20:05

    Total devient la première grande compagnie pétrolière à inve…

    Paris: Le groupe français Total est le premier grand groupe pétrolier international à investir sur le marché de la vente au détail...

    jeudi 14 février 2019 à 12:17

    Le pétrole profite des négociations sino-américaines et effo…

    Londres: Les prix du pétrole continuaient leur hausse jeudi alors que les négociations se poursuivent entre Pékin et Washington et que l'accord...

    jeudi 14 février 2019 à 01:37

    Le pétrole termine en hausse à New York

    New york: Les cours du brut ont terminé en hausse mercredi sur le Nymex, portés par les coupes dans les exportations et...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Vendredi 15 février 2019 Le cours du baril de Brent a franchi le seuil des 65 dollars pour culminer à 65,10 dollars, son plus haut depuis presque 3 mois.

    Quel géant pétrolier génère le plus d'argent?

    Le mardi 12 février 2019 - Analyses des prix du pétrole

    Alors que les super-majors du secteur pétrolier dépassaient les estimations avec des résultats solides pour le quatrième trimestre et l'année 2018, Shell a battu Exxon (pour la deuxième année consécutive), pour s’affirmer comme le plus important générateur de flux de trésorerie des compagnies pétrolières.

    Lire la suite

    Prix journaliers du pétrole WTI et Brent en dollars - Année 2018

    Le mardi 29 janvier 2019 - Analyses des prix du pétrole

    Calendrier des prix spots du pétrole Brent & WTI en 2018.

    Lire la suite

    En décembre 2018, le prix du pétrole chute de nouveau

    Le jeudi 24 janvier 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En décembre 2018, le prix du pétrole en euros chute de nouveau (−12,0 % après -19,3 % en novembre). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) se replient (−2,3 % après +0,0 %), à l’instar de ceux des matières industrielles (−2,6 % après −0,5 %) et des matières alimentaires (−2,1 % après +0,6 %). Le prix du pétrole diminue En décembre 2018, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit sa chute (−12,0 % après -19,3 %), à 50,1 € en moyenne par baril. La baisse est...

    Lire la suite