Menu
A+ A A-

Le pétrole en petite hausse à New York dans un marché attentiste avant les stocks

prix-du-petrole New YorkNew York: Les cours du pétrole ont ouvert en très légère hausse mardi à New York, le marché restant prudent avant la publication mercredi de nouveaux chiffres sur les stocks et la production de brut aux Etats-Unis.
Vers 13H10 GMT, le cours du baril de light sweet crude (WTI) pour livraison en juin prenait juste 6 cents à 57,05 dollars sur le New York Mercantile Exchange (Nymex).

Le marché attend les chiffres du ministère de l'Energie (DoE) sur les stocks, ceux de l'API (American Petroleum Institute, association professionnelle) dès ce soir, et même l'issue de la réunion du Comité de politique monétaire de la Réserve fédérale (Fed), qui se réunit mardi et mercredi, a expliqué Phil Flynn, de Price Futures Group.

Toutes ces choses peuvent faire réagir le marché, a-t-il assuré.

Le marché attend en effet de voir si la surabondance de l'offre donne des signes d'affaiblissement. Une première indication est attendue mardi soir avec les chiffres de l'API après la clôture des échanges, avant le rapport du DoE à 14h30 GMT mercredi.

Les investisseurs étaient aussi extrêmement attentifs à toute décision de politique monétaire qui pourrait pousser le dollar à la hausse ou à la baisse, puisque les échanges de pétrole sont libellés en billets verts.

Un dollar plus faible continue à soutenir les cours mardi matin, a commenté Oliver Sloup chez iiTrader.com, décidé à surveiller de près le marché des changes tout au long de la séance.

En début d'échanges, les cours étaient ainsi soutenus par un accès de faiblesse du dollar. Vers 13H10 GMT il fallait 1,0933 dollar pour acheter un euro, contre 1,0889 lundi vers 21h00 GMT.

Enfin le marché suivait aussi l'évolution du conflit au Yémen, où les raids menés par la coalition conduite par l'Arabie Saoudite se sont poursuivis quotidiennement malgré l'annonce le 21 avril de la fin de la phase intensive de la campagne aérienne dans le pays.

Même si le pays n'est pas un producteur de pétrole majeur, les troubles ravivent les inquiétudes sur d'éventuelles perturbations du transport de pétrole au Moyen-Orient.

Il y a un risque que ça pousse les cours à la hausse s'il y a une escalade, a noté M. Sloup.

Mais les évolutions restaient de faible amplitude en l'absence de nouvelles informations décisives, car globalement le marché reprend son souffre après le fort rebond enregistré depuis deux semaines.

Les fondamentaux de marché sur l'offre à court terme et la demande restent brumeux et flexibles à toute interprétation haussière et baissière, prévenait Seth Kleinman, analyste chez Citi.

La semaine dernière comme celle d'avant, de très légères baisses de la production de brut aux États-Unis avaient conforté les investisseurs pariant sur une hausse des cours.



(c) AFP


Commenter Le pétrole en petite hausse à New York dans un marché attentiste avant les stocks


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 22 février 2019 à 22:06

    Les cours du pétrole touchent un pic de trois mois, le comme…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont avancé vendredi dans le sillage d'espoirs d'amélioration des relations commerciales entre les Etats-Unis et...

    vendredi 22 février 2019 à 12:08

    Le pétrole rebondit, pris entre l'Opep et les Etats-Unis

    Londres: Les prix du pétrole remontaient vendredi en cours d'échanges européens alors que le marché peinait à trouver un équilibre entre une...

    vendredi 22 février 2019 à 04:38

    Le pétrole continue de reculer en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole continuaient de reculer vendredi en Asie, plombés par une hausse plus forte que prévue des réserves américaines...

    jeudi 21 février 2019 à 21:32

    Le pétrole recule légèrement, la production américaine à un …

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont légèrement reculé jeudi, dans le sillage d'un rapport américain montrant que la production a...

    jeudi 21 février 2019 à 17:43

    USA: la production américaine de brut atteint un nouveau rec…

    New York: La production américaine de pétrole brut a atteint un nouveau record à 12 millions de barils par jour, et les...

    jeudi 21 février 2019 à 15:39

    OPEP+ respecte des coupes de production pétrolière à 83% en …

    OPEP: Un Comité technique qui surveille la mise en œuvre des coupes de production OPEP/non-OPEP a constaté que les alliés ont obtenu...

    jeudi 21 février 2019 à 12:31

    Le pétrole en légère hausse avant les stocks américains

    Londres: Les prix du pétrole montaient un peu jeudi en cours d'échanges européens avant la publication hebdomadaire des réserves américaines, dans un...

    mercredi 20 février 2019 à 21:40

    Le pétrole grimpe avec la perspective d'une baisse de l'offr…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont atteint un nouveau plus haut en trois mois mercredi au moment où l'offre mondiale...

    mercredi 20 février 2019 à 15:40

    TransCanada relance Keystone

    Oléoduc: TransCanada a redémarré une section de son oléoduc Keystone qui avait été fermée après une fuite d'environ 43 barils de brut...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Mardi 19 février 2019 Le prix du pétrole Brent devrait se négocier entre 50 et 70 dollars le baril d'ici 2024, avec des prix "ancrés" autour de 60 dollars, selon un nouveau rapport de la Banque américaine Merrill Lynch..

    Quel géant pétrolier génère le plus d'argent?

    Le mardi 12 février 2019 - Analyses des prix du pétrole

    Alors que les super-majors du secteur pétrolier dépassaient les estimations avec des résultats solides pour le quatrième trimestre et l'année 2018, Shell a battu Exxon (pour la deuxième année consécutive), pour s’affirmer comme le plus important générateur de flux de trésorerie des compagnies pétrolières.

    Lire la suite

    Prix journaliers du pétrole WTI et Brent en dollars - Année 2018

    Le mardi 29 janvier 2019 - Analyses des prix du pétrole

    Calendrier des prix spots du pétrole Brent & WTI en 2018.

    Lire la suite

    En décembre 2018, le prix du pétrole chute de nouveau

    Le jeudi 24 janvier 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En décembre 2018, le prix du pétrole en euros chute de nouveau (−12,0 % après -19,3 % en novembre). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) se replient (−2,3 % après +0,0 %), à l’instar de ceux des matières industrielles (−2,6 % après −0,5 %) et des matières alimentaires (−2,1 % après +0,6 %). Le prix du pétrole diminue En décembre 2018, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit sa chute (−12,0 % après -19,3 %), à 50,1 € en moyenne par baril. La baisse est...

    Lire la suite