Menu
A+ A A-

Le pétrole en petite hausse à New York dans un marché attentiste avant les stocks

prix-du-petrole New YorkNew York: Les cours du pétrole ont ouvert en très légère hausse mardi à New York, le marché restant prudent avant la publication mercredi de nouveaux chiffres sur les stocks et la production de brut aux Etats-Unis.
Vers 13H10 GMT, le cours du baril de light sweet crude (WTI) pour livraison en juin prenait juste 6 cents à 57,05 dollars sur le New York Mercantile Exchange (Nymex).

Le marché attend les chiffres du ministère de l'Energie (DoE) sur les stocks, ceux de l'API (American Petroleum Institute, association professionnelle) dès ce soir, et même l'issue de la réunion du Comité de politique monétaire de la Réserve fédérale (Fed), qui se réunit mardi et mercredi, a expliqué Phil Flynn, de Price Futures Group.

Toutes ces choses peuvent faire réagir le marché, a-t-il assuré.

Le marché attend en effet de voir si la surabondance de l'offre donne des signes d'affaiblissement. Une première indication est attendue mardi soir avec les chiffres de l'API après la clôture des échanges, avant le rapport du DoE à 14h30 GMT mercredi.

Les investisseurs étaient aussi extrêmement attentifs à toute décision de politique monétaire qui pourrait pousser le dollar à la hausse ou à la baisse, puisque les échanges de pétrole sont libellés en billets verts.

Un dollar plus faible continue à soutenir les cours mardi matin, a commenté Oliver Sloup chez iiTrader.com, décidé à surveiller de près le marché des changes tout au long de la séance.

En début d'échanges, les cours étaient ainsi soutenus par un accès de faiblesse du dollar. Vers 13H10 GMT il fallait 1,0933 dollar pour acheter un euro, contre 1,0889 lundi vers 21h00 GMT.

Enfin le marché suivait aussi l'évolution du conflit au Yémen, où les raids menés par la coalition conduite par l'Arabie Saoudite se sont poursuivis quotidiennement malgré l'annonce le 21 avril de la fin de la phase intensive de la campagne aérienne dans le pays.

Même si le pays n'est pas un producteur de pétrole majeur, les troubles ravivent les inquiétudes sur d'éventuelles perturbations du transport de pétrole au Moyen-Orient.

Il y a un risque que ça pousse les cours à la hausse s'il y a une escalade, a noté M. Sloup.

Mais les évolutions restaient de faible amplitude en l'absence de nouvelles informations décisives, car globalement le marché reprend son souffre après le fort rebond enregistré depuis deux semaines.

Les fondamentaux de marché sur l'offre à court terme et la demande restent brumeux et flexibles à toute interprétation haussière et baissière, prévenait Seth Kleinman, analyste chez Citi.

La semaine dernière comme celle d'avant, de très légères baisses de la production de brut aux États-Unis avaient conforté les investisseurs pariant sur une hausse des cours.



(c) AFP


Commenter Le pétrole en petite hausse à New York dans un marché attentiste avant les stocks


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    lundi 19 novembre 2018 à 09:47

    Nouveaux rassemblements de "gilets jaunes", des dé…

    Paris: Plusieurs rassemblements de "gilets jaunes", qui souhaitent pérenniser leur mouvement contre la hausse des taxes contre les carburants, perturbaient à nouveau...

    lundi 19 novembre 2018 à 04:24

    Le pétrole en hausse en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole étaient en hausse lundi en Asie, portés par les espoirs que l'Opep et ses partenaires vont agir...

    dimanche 18 novembre 2018 à 17:54

    Bulgarie: blocage des routes contre la hausse du prix des ca…

    Sofia: Des milliers de Bulgares ont bloqué dimanche les principaux axes routiers et les postes-frontière entre la Bulgarie et la Turquie et...

    dimanche 18 novembre 2018 à 16:36

    Sulzer: le prix du pétrole n'inquiète pas le CEO, Vekselberg…

    Zurich: Le directeur général (CEO) de Sulzer, Greg Poux-Guillaume, affirme que malgré les récentes turbulences autour du prix du pétrole, son groupe...

    dimanche 18 novembre 2018 à 14:45

    Le gouvernement entend le "ras-le-bol fiscal", mai…

    Paris: Le gouvernement entend le "ras-le-bol fiscal" mais son "devoir" est de transformer l'économie pour la rendre moins dépendante du pétrole, a...

    samedi 17 novembre 2018 à 19:40

    Burkina: appel à une grève générale contre la hausse de l'es…

    Ouagadougou: Des syndicats et organisations de la société civile burkinabè ont appelé samedi à une grève générale et une journée de protestation...

    vendredi 16 novembre 2018 à 21:52

    Le pétrole chute pour la sixième semaine de suite

    NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en ordre dispersé vendredi, n'empêchant toutefois pas une sixième chute hebdomadaire de suite...

    vendredi 16 novembre 2018 à 16:14

    Le pétrole monte sans effacer ses pertes sur la semaine

    Londres: Les cours du pétrole montaient vendredi en cours d'échanges européens pour leur troisième séance d'affilée mais restaient en baisse sur la...

    vendredi 16 novembre 2018 à 14:45

    Bagdad et les Kurdes vont reprendre l'exportation en Turquie…

    Kirkouk (irak): Le gouvernement fédéral et le Kurdistan irakiens se sont mis d'accord pour reprendre l'exportation vers la Turquie du pétrole de...

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Carburants en France: des grognes récurrentes contre la hausse des prix

    Le jeudi 15 novembre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    Paris: La grogne contre la hausse des prix à la pompe n'est pas un phénomène nouveau: ces 20 dernières années la France a vécu plusieurs vagues de protestations contre le pétrole cher.

    Lire la suite

    En septembre 2018, le prix du pétrole rebondit vivement

    Le dimanche 28 octobre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    En septembre 2018, les prix du pétrole rebondissent nettement. Le prix du pétrole rebondit En septembre 2018, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros rebondit vivement (+7,8 % après -1,2 % en août), à 67,7 € en moyenne par baril de Brent. La hausse de septembre est un peu plus marquée en dollars (+8,8 % après -2,3 %). La moyenne des cours du pétrole brent en dollars est fixé à 78,9 $ par baril.  Cours du pétrole Brent - septembre 2018

    Lire la suite

    Pourquoi le prix du baril de pétrole à 100 dollars fait-il trembler ?

    Le mercredi 10 octobre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    Le prix du baril de pétrole a presque triplé depuis le début 2016 et s'approche dangereusement du seuil symbolique des 100 dollars. Résultat, le président américain s'attaque à l'Opep et les industriels se plaignent des tensions politiques. Tour d'horizon des enjeux de cette montée des cours de l'or noir...

    Lire la suite