Menu
A+ A A-

Le pétrole fait une pause à New York, le marché se rappelle les stocks élevés

prix-du-petrole New YorkNew York: Les cours du pétrole ont ouvert en baisse vendredi à New York, prêts à faire une pause après six semaines de hausse alors que les stocks de brut américains sont toujours au plus haut.
Vers 13H10 GMT, le cours du baril de light sweet crude (WTI) pour livraison en juin perdait 23 cents à 57,47 dollars sur le New York Mercantile Exchange (Nymex).

On est encore à un niveau de stocks record, et on était sur le point (jeudi soir) d'enregistrer la sixième hausse sur une semaine de suite, a déclaré Robert Yawger, chez Mizuho Securities, pour justifier cette pause. Une correction et des prises de bénéfices sont possibles, a-t-il ajouté.

Jeudi le prix du WTI avait atteint un nouveau niveau plus haut de l'année en séance à 58,41 dollars.

Ce mouvement de baisse contrastait cependant avec la progression enregistrée en cours d'échanges pour le Brent coté à Londres, plus sensible que le brut américain aux inquiétudes sur le Yémen, placé sur une importante route du commerce maritime mondial, où les raids de la coalition menée par l'Arabie saoudite se sont poursuivis vendredi.

Le Brent cotait à la même heure 65,41 dollars, en hausse de 58 cents, bénéficiant également de la baisse du dollar car les échanges sont libellés en billets verts.

M. Yawger a souligné que l'écart entre les cours du WTI et du Brent était le plus large constaté depuis le début du mois.

Même si le WTI continue à attirer sa part d'intérêt de la part des acheteurs, (...) l'écart croissant entre le Brent et le WTI constitue une certaine reconnaissance de la croissance des stocks américains, confirmée mercredi par le dernier rapport du ministère américain de l'Energie (DoE), a noté pour sa part Tim Evans, chez Citi.

Vu le niveau élevé de la production américaine et la dépendance bien moins importante envers les importations, on devrait avoir moins besoin de garder des stocks, et non plus, a-t-il ajouté. En effet l'abondement des réserves semaine après semaine participe du déséquilibre du marché entre une offre surabondante et une demande terne.

Dans la journée, les investisseurs attendaient par ailleurs la nouvelle estimation de la société de services pétroliers Baker Hughes sur le nombre de puits en activité aux Etats-Unis.

Après trois petites réductions de production de brut américan constatées en quatre semaines, ils se demandent si le mouvement de fermeture de puits va se poursuivre, ce qui pourrait annoncer une accélération à venir du reflux de la production.

Le nombre de puits en activité était tombé il y a une semaine à 734 unités, un minimum depuis novembre 2010.



(c) AFP


Commenter Le pétrole fait une pause à New York, le marché se rappelle les stocks élevés


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mardi 20 novembre 2018 à 22:54

    Canada: pas de marée noire après un accident sur une platefo…

    Montréal: Le pétrole ne fuit plus au large de Terre-Neuve et aucune marée noire n'est attendue après le rejet accidentel dans l'océan...

    mardi 20 novembre 2018 à 20:20

    Frappés par la crainte d'un pétrole trop abondant, les cours…

    NYC/Cours de clôture: Les prix du baril de pétrole ont plongé mardi à leur plus bas niveau depuis fin 2017, touchés de...

    mardi 20 novembre 2018 à 16:15

    Le pétrole en baisse, pénalisé par les niveaux de production

    Londres: Les cours du pétrole baissaient nettement mardi en cours d'échanges européens, approchant de leurs plus bas en plusieurs mois, alors que...

    mardi 20 novembre 2018 à 12:19

    Contre la contrebande, l'Iran veut limiter l'essence à la po…

    Téhéran: L'Iran est en train de réintroduire des cartes limitant la quantité de carburant pouvant être achetée dans les pompes à essence...

    mardi 20 novembre 2018 à 12:16

    Le pétrole repart à la baisse dans un marché incertain

    Londres: Les prix du pétrole baissaient de nouveau mardi en cours d'échanges européens, après avoir légèrement progressé la veille, dans un marché...

    mardi 20 novembre 2018 à 10:07

    Norvège: la production de pétrole rebondit en octobre

    Oslo: La production pétrolière de la Norvège, plus gros producteur d'Europe de l'Ouest, a rebondi en octobre mais est restée inférieure aux...

    mardi 20 novembre 2018 à 10:05

    Carburants: Mme Wargon dénonce les contradictions des "…

    Paris: La secrétaire d'Etat à l'Ecologie Emmanuelle Wargon a dénoncé mardi en pleine mobilisation des "gilets jaunes" ceux qui réclament une annulation...

    mardi 20 novembre 2018 à 04:34

    Le pétrole en baisse en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole sont repartis à la baisse mardi en Asie, le marché restant plombé par les inquiétudes sur la...

    lundi 19 novembre 2018 à 22:12

    Canada: déversement accidentel en mer de 250.000 litres de p…

    Montréal: Un avion de surveillance et six navires ont été dépêchés lundi au large de la côte Est du Canada après le...

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    En octobre 2018, le prix du pétrole ralentit

    Le mardi 20 novembre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    En octobre 2018, le prix du pétrole ralentit. Le prix du pétrole décélère En octobre 2018, la hausse du prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros est moins vive qu'en septembre (+4,3 % après +7,8 % en septembre), à 70,6 € en moyenne par baril de Brent. Le ralentissement est un peu plus marqué en dollars (+2,7 % après +8,8 %), l'euro s'étant déprécié au mois d'octobre. La moyenne des cours du pétrole brent en dollars est établie à 81 $ par baril.  Cours du pétrole Brent - octobre 2018

    Lire la suite

    Carburants en France: des grognes récurrentes contre la hausse des prix

    Le jeudi 15 novembre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    Paris: La grogne contre la hausse des prix à la pompe n'est pas un phénomène nouveau: ces 20 dernières années la France a vécu plusieurs vagues de protestations contre le pétrole cher.

    Lire la suite

    En septembre 2018, le prix du pétrole rebondit vivement

    Le dimanche 28 octobre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    En septembre 2018, les prix du pétrole rebondissent nettement. Le prix du pétrole rebondit En septembre 2018, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros rebondit vivement (+7,8 % après -1,2 % en août), à 67,7 € en moyenne par baril de Brent. La hausse de septembre est un peu plus marquée en dollars (+8,8 % après -2,3 %). La moyenne des cours du pétrole brent en dollars est fixé à 78,9 $ par baril.  Cours du pétrole Brent - septembre 2018

    Lire la suite