Menu
RSS
A+ A A-

Le pétrole chute à New York, plombé par l'offre américaine et saoudienne

prix-du-petrole New YorkNew York: Les cours du pétrole ont chuté mercredi à New York, revenant largement sur leur flambée du début de semaine, face à une série d'éléments laissant craindre une offre toujours élevée des Etats-Unis comme de l'Arabie saoudite.
Le prix du baril de light sweet crude (WTI) pour livraison en mai a baissé de 3,56 dollars à 50,42 dollars sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), après avoir monté de près de cinq dollars lors des deux précédentes séances pour atteindre son plus haut niveau de clôture depuis le début de l'année.

On avait observé une hausse très importante en deux jours, les cours gagnant près de 10%, donc ce repli n'a rien d'étonnant, a jugé Matt Smith, de Schneider Electric. L'environnement est très incertain, donc les prix vont sûrement continuer à beaucoup fluctuer.

Pour le moment, c'est l'annonce par Washington d'un bond très supérieur aux attentes des réserves américaines de pétrole brut, la semaine dernière, qui a fait plonger un marché déjà dans le rouge à l'ouverture.

Alors que les analystes ne tablaient que sur une hausse de 3,25 millions de barils, le département de l'Energie a fait état d'une progression de plus de dix millions, et donné ainsi un coup bas à un marché qui était entièrement concentré sur ce rapport, a jugé M. Smith.

De plus, la production américaine s'est maintenue à plus de 9,4 millions de barils par jour et a ainsi déçu les investisseurs qui espéraient voir s'accentuer un léger repli enregistré lors de la semaine précédente.

Inquiet de la surabondance d'offre, qui a contribué à faire chuter de moitié les cours du pétrole depuis juin, le marché n'a pas trouvé plus de soutien à l'international, après des propos jugés peu encourageants, d'Ali al Nouaïmi, le ministre saoudien du Pétrole.

La production saoudienne a dépassé 10 millions de barils par jour le mois dernier et a atteint son plus haut niveau depuis plus de 13 ans, a souligné Andy Lipow, de Lipow Oil Associates.

Le marché scrute particulièrement l'attitude de Ryad, qui domine l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep), car, en s'abstenant en novembre d'abaisser son plafond de production, le cartel a largement accéléré la chute des cours.

Les Saoudiens continuent manifestement à se battre pour défendre leur part de marché, ce qui ne laisse pas attendre de soulagement au niveau de l'offre, a estimé M. Smith.








Commenter Le pétrole chute à New York, plombé par l'offre américaine et saoudienne

Le pétrole en Arabie Saoudite


mercredi 14 février 2018

Pétrole: l'Arabie cherche à réduire ses stocks

Ryad: L'Arabie saoudite a annoncé mercredi son intention de réduire la production et les exportations de pétrole le mois prochain afin de...

lundi 22 janvier 2018

Pétrole: Ryad veut créer un cadre de coopération permanent O…

Mascate: L'Arabie saoudite, premier exportateur mondial de pétrole, a appelé dimanche à une coopération à long terme, "au delà de 2018", entre...

vendredi 05 janvier 2018

Pétrole: Ryad modifie le statut d'Aramco en vue de son intro…

Ryad: L'Arabie saoudite a modifié le statut du géant pétrolier public Saudi Aramco, devenu une société par actions en vue de son...


-Voir toutes les news du pétrole en Arabie Saoudite

Les dernières actualités des prix du pétrole

mercredi 21 février 2018 à 05:08

Le pétrole à la baisse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la baisse mercredi en Asie, plombés par le renforcement du dollar et la hausse...

mardi 20 février 2018 à 21:59

Le pétrole, scrutant toujours l'Opep, en ordre dispersé

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole coté à New York et à Londres ont terminé en ordre dispersé mardi dans un...

mardi 20 février 2018 à 18:44

Chevron a repris ses activités au Kurdistan irakien

New York: Le géant pétrolier américain Chevron a confirmé mardi avoir relancé ses opérations dans la région du Kurdistan irakien, après les...

mardi 20 février 2018 à 16:12

Le pétrole recule un peu dans un marché calme

Londres: Les cours du pétrole reculaient légèrement mardi en cours d'échanges européens dans un marché calme qui surveillait tout de même la...

mardi 20 février 2018 à 12:24

Le pétrole cherche une direction

Londres: Les prix du pétrole cherchaient une direction mardi en cours d'échanges européens, dans un marché encore sans grande volatilité au lendemain...

mardi 20 février 2018 à 09:23

Le pétrole en ordre dispersé en Asie

Singapour: Les cours du pétrole divergeaient mardi en Asie dans un marché troublé par les tensions au Moyen-Orient et les craintes de...

lundi 19 février 2018 à 18:09

Le pétrole grimpe dans un marché sans volume

Londres: Les cours du pétrole montaient lundi en fin d'échanges européens dans des volumes modérés alors que les tensions au Moyen-Orient, notamment...

lundi 19 février 2018 à 17:14

France: Les prix des carburants reculent

Paris: Les prix des carburants vendus dans les stations-service françaises ont reculé la semaine dernière, selon des chiffres officiels publiés lundi.

lundi 19 février 2018 à 14:34

La demande mondiale de pétrole pourrait augmenter de 10% d'i…

Paris: La demande mondiale de pétrole pourrait augmenter d'environ 10,8% d'ici à 2040, notamment du fait des transports, selon un scénario élaboré...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En novembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le vendredi 12 janvier 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En novembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+9,0 % sur un mois, après +5,2 %). Les prix en euros des autres matières premières importées augmentent également (+1,0 % après −1,1 %). Le prix du pétrole augmente de nouveau En novembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros continue d'augmenter (+9,0 % après +5,2 % en août), à 53 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est comparable (+8,9 % après +3,8 %), le taux de change étant resté quasi...

Lire la suite

En octobre 2017, le prix du pétrole poursuit sa hausse

Le vendredi 12 janvier 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,2 % après +5,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées diminuent (−1,1 % après −2,3 %). Le prix du pétrole augmente de nouveau En octobre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,2 % après +5,9 % en août), à 49 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu moins marquée (+3,8 % après +6,9 %), l'euro s'étant légèrement déprécié au cours du...

Lire la suite

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite