Menu
RSS
A+ A A-

Le pétrole chute à New York, plombé par l'offre américaine et saoudienne

prix-du-petrole New YorkNew York: Les cours du pétrole ont chuté mercredi à New York, revenant largement sur leur flambée du début de semaine, face à une série d'éléments laissant craindre une offre toujours élevée des Etats-Unis comme de l'Arabie saoudite.
Le prix du baril de light sweet crude (WTI) pour livraison en mai a baissé de 3,56 dollars à 50,42 dollars sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), après avoir monté de près de cinq dollars lors des deux précédentes séances pour atteindre son plus haut niveau de clôture depuis le début de l'année.

On avait observé une hausse très importante en deux jours, les cours gagnant près de 10%, donc ce repli n'a rien d'étonnant, a jugé Matt Smith, de Schneider Electric. L'environnement est très incertain, donc les prix vont sûrement continuer à beaucoup fluctuer.

Pour le moment, c'est l'annonce par Washington d'un bond très supérieur aux attentes des réserves américaines de pétrole brut, la semaine dernière, qui a fait plonger un marché déjà dans le rouge à l'ouverture.

Alors que les analystes ne tablaient que sur une hausse de 3,25 millions de barils, le département de l'Energie a fait état d'une progression de plus de dix millions, et donné ainsi un coup bas à un marché qui était entièrement concentré sur ce rapport, a jugé M. Smith.

De plus, la production américaine s'est maintenue à plus de 9,4 millions de barils par jour et a ainsi déçu les investisseurs qui espéraient voir s'accentuer un léger repli enregistré lors de la semaine précédente.

Inquiet de la surabondance d'offre, qui a contribué à faire chuter de moitié les cours du pétrole depuis juin, le marché n'a pas trouvé plus de soutien à l'international, après des propos jugés peu encourageants, d'Ali al Nouaïmi, le ministre saoudien du Pétrole.

La production saoudienne a dépassé 10 millions de barils par jour le mois dernier et a atteint son plus haut niveau depuis plus de 13 ans, a souligné Andy Lipow, de Lipow Oil Associates.

Le marché scrute particulièrement l'attitude de Ryad, qui domine l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep), car, en s'abstenant en novembre d'abaisser son plafond de production, le cartel a largement accéléré la chute des cours.

Les Saoudiens continuent manifestement à se battre pour défendre leur part de marché, ce qui ne laisse pas attendre de soulagement au niveau de l'offre, a estimé M. Smith.







Le pétrole en Arabie Saoudite


samedi 04 août 2018

Pétrole: Ryad annonce la reprise de ses exportations par le …

Ryad: L'Arabie saoudite a annoncé la reprise samedi de ses exportations de brut par le détroit stratégique de Bab el-Mandeb, suspendues il...

mardi 31 juillet 2018

Doutes croissants sur l'introduction en Bourse du géant pétr…

Ryad: L'Arabie saoudite cherche à lever des milliards de dollars par une introduction en Bourse de son géant pétrolier Aramco, afin de...

jeudi 26 juillet 2018

Pétrole: en suspendant ses exportations, Ryad mise sur une i…

Dubaï: En suspendant les exportations de brut par le détroit stratégique de Bab el-Mandeb après une attaque de rebelles yéménites, l'Arabie saoudite...


-Voir toutes les news du pétrole en Arabie Saoudite

Les dernières actualités des prix du pétrole

mardi 21 août 2018 à 12:12

Le pétrole monte, les Etats-Unis vendent une part de leurs r…

Londres: Les prix du pétrole montaient légèrement mardi en cours d'échanges européens alors que les Etats-Unis s'apprêtent à vendre une partie de...

mardi 21 août 2018 à 05:29

Les cours du pétrole à la hausse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la hausse, mardi en Asie, dans l'attente de d'informations clé sur le niveau des...

lundi 20 août 2018 à 22:07

Le pétrole monte, profitant d'un apaisement des tensions géo…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont avancé lundi, profitant d'un apaisement des tensions entre Pékin et Washington et d'une accalmie...

lundi 20 août 2018 à 16:05

Le pétrole monte mais le marché reste prudent

Londres: Les cours du pétrole montaient légèrement lundi en cours d'échanges européens mais la tendance à la baisse des prix depuis début...

lundi 20 août 2018 à 15:52

Les prix des carburants en ordre dispersé

Paris: Les prix des carburants routiers vendus dans les stations-service françaises ont évolué en ordre dispersé la semaine dernière, le gazole progressant...

lundi 20 août 2018 à 12:12

Le pétrole monte un peu dans un marché inquiet

Londres: Les prix du pétrole montaient légèrement lundi en cours d'échanges européens mais la tendance à la baisse des prix depuis début...

lundi 20 août 2018 à 11:58

Sanctions américaines: le géant pétrolier Total s'est offici…

Téhéran: Le géant pétrolier français Total s'est officiellement désengagé de ses projets d'investissements de plusieurs milliards de dollars en Iran, une conséquence...

lundi 20 août 2018 à 06:36

Le pétrole orienté à la baisse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la baisse, lundi, après avoir bouclé vendredi une septième semaine d'affilée dans le rouge...

vendredi 17 août 2018 à 21:52

Le pétrole regagne du terrain mais finit la semaine en retra…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole, aidés par deux dossiers commerciaux impliquant les Etats-Unis, la Chine et le Mexique, ont progressé...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En avril 2018, le prix du pétrole accélère vivement

Le jeudi 24 mai 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En avril 2018, le prix du pétrole en euros accélère vivement (+9,8 % après +1,4 % en mars). Les prix en euros des autres matières premières importées rebondissent légèrement (+0,3 % après −1,4 %). Le prix du pétrole accélère En avril 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros accélère fortement (+9,8 % après +1,4 % en février), à 59 € en moyenne par baril, sous l'effet d'une demande vigoureuse et de tensions géopolitiques. La hausse d'avril est un peu moins marquée en dollars (+9,0 % après +1,3...

Lire la suite

En mars 2018, le prix du pétrole augmente un peu

Le jeudi 10 mai 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mars 2018, le prix du pétrole en euros augmente modérément (+1,4 % après −6,6 % en février). Les prix en euros des autres matières premières importées se replient (−1,4 % après +0,3 %). Le prix du pétrole augmente modérément En mars 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente un peu (+1,4 % après −6,6 % en février), à 54 € en moyenne par baril. La hausse de mars est à peine moins marquée en dollars (+1,3 % après −5,4 %). Cours du pétrole mars 2018 (Brent)

Lire la suite

Perspectives du prix du pétrole

Le mardi 24 avril 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

Le graphique montre les prix du pétrole brut (Brent et WTI) auxquels les acheteurs et les vendeurs du New York Mercantile Exchange ont convenu d'acheter ou de vendre du pétrole à un moment donné dans le futur. Ce sont les soi-disant contrats à terme et reflètent les attentes des participants au marché.

Lire la suite