Menu
RSS
A+ A A-

Le pétrole ouvre en baisse à New York, le marché s'inquiétant de l'offre aux USA

prix-du-petrole New YorkNew York: Les cours du pétrole ont ouvert en nette baisse mercredi à New York, dans un marché qui attendait avec appréhension les chiffres hebdomadaires de Washington sur les réserves américaines, et perdait une partie de son optimisme du début de semaine.
Vers 13H10 GMT, le cours du baril de light sweet crude (WTI) pour livraison en mai perdait 1,45 dollar à 52,53 dollars sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), après avoir gagné près de cinq dollars lors des deux précédentes séances.

Comme souvent les mercredis, le marché new-yorkais est surtout attentif à la publication, prévue à 14H30 GMT, des chiffres hebdomadaire du département de l'Energie (DoE) sur l'état des réserves et de la production de pétrole aux Etats-Unis.

Or, la fédération professionnelle Americain Petroleum Institute (API), qui publie ses propres estimations le mardi, a fait état d'une hausse exceptionnelle de 12,2 millions de barils dans les stocks de brut de la semaine dernière, et cela déprime le marché, a rapporté Andy Lipow, de Lipow Oil Associates.

On s'attend désormais à ce que les chiffres du DoE soient bien au-dessus des prévisions du marché, a-t-il ajouté.

Selon des estimations publiées avant les chiffres de l'API, les experts de l'agence Bloomberg News ne s'attendent en effet qu'à une hausse de 3,25 millions de barils des stocks de brut, et à une baisse des réserves d'essence de 2 millions barils. Les stocks de produits distillés auraient, quant à eux, progressé de 850.000 barils lors de la semaine achevée le 3 avril

Par ailleurs, les cours du pétrole devraient remonter si la production américaine a de nouveau baissé, ont prévu les experts de Commerzbank. La semaine précédente, elle avait en effet enregistré un très léger déclin, tout en se maintenant nettement au-dessus des neuf millions de barils par jour.

A ce sujet, le marché était aussi affecté à l'international par l'annonce que la production saoudienne a dépassé 10 millions de barils par jour le mois dernier et a atteint son plus niveau depuis plus de 13 ans, a noté M. Lipow.

Le marché scrute particulièrement l'attitude de Ryad, qui domine l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep), car, en s'abstenant en novembre d'abaisser son plafond de production, le cartel a largement accéléré la chute des cours, qui ont perdu plus de la moitié de leur valeur entre juin et janvier avant de se stabiliser.








Commenter Le pétrole ouvre en baisse à New York, le marché s'inquiétant de l'offre aux USA

Les dernières actualités des prix du pétrole

jeudi 22 février 2018 à 21:39

Le pétrole soutenu par les exportations et les stocks améric…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole cotés à Londres et à New York ont progressé jeudi à la clôture, soutenus par...

jeudi 22 février 2018 à 17:35

USA: baisse surprise des stocks de pétrole brut au 16/02

New York: Les stocks de pétrole brut ont reculé aux Etats-Unis la semaine dernière selon des chiffres publiés jeudi par l'Agence américaine...

jeudi 22 février 2018 à 16:29

Le pétrole remonte un peu, le marché hésite avant les stocks…

Londres: Les cours du pétrole remontaient jeudi en cours d'échanges européens dans un marché hésitant alors que les Etats-Unis publieront jeudi leurs...

jeudi 22 février 2018 à 12:47

Le pétrole recule légèrement avant les stocks américains

Londres: Les prix du pétrole reculaient un peu jeudi en cours d'échanges européens dans un marché prudent alors que les Etats-Unis publieront...

jeudi 22 février 2018 à 09:09

TechnipFMC voit son bénéfice plonger en 2017, pénalisé par d…

Paris: Le groupe de services pétroliers TechnipFMC a vu son bénéfice net plonger de 70% l'année dernière et a même accusé une...

jeudi 22 février 2018 à 06:02

Le pétrole orienté à la baisse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la baisse, jeudi en Asie, en dépit d'estimations faisant état d'une baisse des réserves...

mercredi 21 février 2018 à 21:54

Le pétrole finit en ordre dispersé, le dollar pèse

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole cotés à Londres et à New York ont terminé en ordre dispersé mercredi, la hausse...

mercredi 21 février 2018 à 21:18

CGG a achevé sa restructuration financière

Paris: Le groupe parapétrolier CGG a achevé son plan de restructuration financière, ramenant sa dette à 1,2 milliard de dollars, a-t-il annoncé...

mercredi 21 février 2018 à 16:14

Le pétrole baisse, lesté par le renforcement du dollar

Londres: Les cours du pétrole baissaient mercredi à l'approche de la fin des échanges européens, le renforcement du dollar effaçant les effets...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

Prix journaliers du pétrole WTI et Brent en dollars - Année 2017

Le mercredi 21 février 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

Calendrier des prix spots du pétrole Brent & WTI en 2017.

Lire la suite

En janvier 2018, le prix du pétrole accélère

Le mercredi 21 février 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En janvier 2018, le prix du pétrole en euros accélère (+4,1 % après +1,8 % en décembre). Les prix en euros des autres matières premières importées se redressent légèrement (+0,2 %), après une baisse modérée en décembre (−0,7 %). Le prix du pétrole accélère En janvier 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros accélère (+4,1 % après +1,8 % en décembre), à 57 € en moyenne par baril. La hausse de janvier est plus marquée en dollars (+7,3 % après +2,7 %), l'euro s'étant de nouveau...

Lire la suite

En octobre 2017, le prix du pétrole poursuit sa hausse

Le vendredi 12 janvier 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,2 % après +5,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées diminuent (−1,1 % après −2,3 %). Le prix du pétrole augmente de nouveau En octobre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,2 % après +5,9 % en août), à 49 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu moins marquée (+3,8 % après +6,9 %), l'euro s'étant légèrement déprécié au cours du...

Lire la suite