Menu
A+ A A-

Le pétrole bondit à New York, encouragé par l'Arabie saoudite

prix-du-petrole New YorkNew York: Les prix du pétrole ont fortement monté lundi à New York, une hausse des tarifs saoudiens stimulant un marché déjà rassuré par les termes d'un accord entre Téhéran et les grandes puissances qui ne devrait pas relancer immédiatement les exportations iraniennes.
Le prix du baril de light sweet crude (WTI) pour livraison en mai a gagné 3 dollars à 52,14 dollars à la clôture sur le New York Mercantile Exchange (Nymex).

Le marché est encouragé par le fait que la compagnie publique saoudienne, Aramco, a relevé ses tarifs pour ses clients asiatiques, a mis en avant Bart Melek, de TD Securities.

Le marché surveille avec attention l'attitude de Ryad, principal acteur de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP). Le cartel a largement contribué à la baisse des prix en s'abstenant en novembre dernier d'abaisser son plafond de production.

Les cours, qui ont perdu la moitié de leur valeur depuis juin, oscillent depuis fin janvier autour de 50 dollars le baril à New York.

En outre, selon M. Melek, on se rend compte que le pétrole iranien ne va pas inonder le marché mondial pour le moment.

L'Iran et le groupe 5+1 (Chine, Etats-Unis, France, Royaume-Uni, Russie et Allemagne) se sont entendus jeudi en Suisse sur les paramètres d'un accord âprement négocié depuis 18 mois au sujet du programme nucléaire de Téhéran. Ils doivent désormais se pencher sur les détails techniques complexes d'un accord définitif qui doit intervenir avant le 30 juin.

Le marché pétrolier new-yorkais n'avait pas pu entièrement réagir à cette annonce, intervenue en fin de séance jeudi, car il était resté fermé pour le Vendredi saint.

Ce cadre pour un accord avec l'Iran, ce n'est pas un accord, a affirmé Phil Flynn, de Price Futures Group. A priori, il n'y aura pas d'accord avec l'Iran avant le 30 juin, et l'expérience montre que ce délai ne sera probablement pas respecté.

Ensuite, il faudra encore que le pays reçoive la visite d'inspecteurs (sur le nucléaire), a-t-il continué. Puis, ils devront donner leur aval à l'Iran. Le pétrole iranien mettra au moins un an à rejoindre le marché mondial, et d'ici là, la surabondance de brut devrait se réduire.







Commenter Le pétrole bondit à New York, encouragé par l'Arabie saoudite



    Communauté prix du baril


    Le pétrole en Arabie Saoudite

    - Toutes les actualités du pétrole en Arabie Saoudite

    vendredi 07 juin 2024

    Le groupe pétrolier Aramco va lever 11 milliards de dollars

    Ryad: Le géant pétrolier de l'Arabie saoudite, Aramco, a annoncé vendredi le prix de sa deuxième offre publique, lui permettant de lever...

    dimanche 02 juin 2024

    Aramco met en vente des actions pour 10 à 12 milliards de do…

    Ryad: Le géant pétrolier saoudien Aramco a mis en vente dimanche des actions qui pourraient rapporter de 10 à 12 milliards de...

    jeudi 30 mai 2024

    L'Arabie saoudite va vendre des actions Aramco pour plus de …

    Ryad: L'Arabie saoudite compte mettre sur le marché quelque 1,5 milliard d'actions du géant pétrolier Aramco, représentant 0,64% du capital, avec plus...

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    lundi 24 juin 2024 à 22:25

    Le pétrole en hausse, entre espoir d'une meilleure demande e…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont grimpé lundi, portés par les espoirs d'une meilleure demande aux États-Unis qui misent sur une...

    lundi 24 juin 2024 à 16:00

    ⛽️ Les prix des carburants augmentent après 2 mois de baisse…

    Carburants: Les prix des carburants repartaient à la hausse, après 8 semaines consécutives de baisse. Pour sa part, la moyenne des cours de clôture du pétrole...

    lundi 24 juin 2024 à 11:50

    Le pétrole monte un peu, entre spéculations et risque géopol…

    Londres: Les cours du pétrole montaient légèrement lundi, poussés à la fois par des positionnements spéculatifs d'investisseurs qui parient sur une baisse...

    vendredi 21 juin 2024 à 21:30

    Le pétrole se replie avant le week-end devant un dollar fort

    Cours de clôture: Les cours du pétrole se sont repliés vendredi, refroidis par un dollar fort et un affaiblissement de l'activité en...

    vendredi 21 juin 2024 à 12:15

    Le pétrole stable, les investisseurs surveillent le risque g…

    Londres: Les cours du pétrole se maintiennent vendredi, consolidant leurs gains de la semaine, alors que les investisseurs surveillent avec attention le...

    vendredi 21 juin 2024 à 11:00

    📉 En mai 2024, le prix du pétrole se replie nettement

    En mai 2024, le prix du pétrole en euros se replie nettement (‑9,8 % sur un mois après +6,7 % en avril)...

    jeudi 20 juin 2024 à 21:10

    Le pétrole reste ferme, aidé par le regain de la demande amé…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont encore pris un peu de hauteur, jeudi, incités par un bond de la demande...

    jeudi 20 juin 2024 à 17:55

    🛢️ USA: baisse des stocks de pétrole brut, la demande bondit

    New York: Les stocks commerciaux de pétrole brut se sont contractés de 2,5 millions de barils la semaine dernière aux Etats-Unis, selon...

    jeudi 20 juin 2024 à 13:25

    Le pétrole se maintient avec le retour du risque géopolitiqu…

    Londres: Les prix du pétrole se stabilisaient en terrain positif jeudi, avec retour de la prime de risque géopolitique sur le marché...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    🔎 Qu'est-ce que l'OPEP+ et son impact sur les prix du baril ?

    Le vendredi 24 mai 2024

    Vienne: L'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) et ses alliés, dont la Russie, sont connus collectivement sous le nom d'OPEP+ et se réuniront le 2 juin pour discuter de leur politique commune de production de pétrole.

    Lire la suite

    📈 L'Opep+ garde son cap pour soutenir les prix du pétrole

    Le mercredi 04 octobre 2023

    Vienne: Un panel de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole et de leurs alliés (Opep+) a recommandé mercredi de maintenir la stratégie actuelle de baisse de production, renforcée par les coupes saoudiennes et russes, dans le but de soutenir les cours.

    Lire la suite

    📈 En janvier 2024, le prix du pétrole rebondit

    Le vendredi 16 février 2024

    En janvier 2024, le prix du pétrole en euros rebondit (+3,1 % sur un mois après ‑7,3 % en décembre 2023).

    Lire la suite