Menu
A+ A A-

Le pétrole bondit à New York, sur fond de troubles au Moyen-Orient

prix-du-petrole New YorkNew York: Les cours du pétrole ont bondi jeudi à New York, les inquiétudes géopolitiques sur le Moyen-Orient faisant passer au second plan toutes les considérations sur la surabondance de l'offre.
Le prix du baril de light sweet crude (WTI) pour livraison en mai a pris 2,22 dollars, soit une progression de 4,5%, pour s'établir à 51,43 dollars à la clôture sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), au plus haut depuis plus de trois semaines.

L'intervention de l'Arabie Saoudite au Yémen, à la tête d'une coalition militaire destinée à contrer l'avancée de rebelles chiites qui pourraient menacer une des grandes routes maritimes du commerce mondial, a déclenché un mouvement d'achat à New York comme à Londres.

C'est vraiment une réaction à ce qui se passe au Proche-Orient, a déclaré Bart Melek, chez TD Securities. On s'inquiète que cela puisse empirer.

C'est un peu une réaction réflexe, a-t-il ajouté, en mettant en garde contre un retournement du marché. Ca va finir pour se retourner, dans les grandes largeurs, a-t-il dit, il faut juste attendre que ça se calme un peu au Moyen-Orient.

Car sur le fond, rien n'a changé pour ce qui est de la surabondance de l'offre par rapport à la demande, comme l'a montré mercredi le rapport sur l'état des stocks aux Etats-Unis, qui a montré une progression bien supérieure aux attentes.

Cependant, le conflit au Yémen dépasse largement le contexte de ce seul pays, dont les ressources pétrolières sont modestes. Il y a une inquiétude que le conflit puisse provoquer une escalade dans la rivalité entre chiites et sunnites, et entre l'Iran et l'Arabie Saoudite, a expliqué Tim Evans, chez Citi.

Toutfois le marché ne se rend pas complètement compte que la probabilité de ce scénario, qui pousserait fortement à la hausse des cours, est très réduite.

Selon lui, le scénario le plus probable c'est une pousuite de la production, avec un retour au calme des marchés quand il deviendra clair que le conflit restera contenu dans les frontières du Yémen.

En tout état de cause, a-t-il ajouté, même la prise de contrôle du détroit stratégique de Bab al-Mandeb par les miliciens chiites houthis ne ferait que rallonger les temps de transit plutôt que d'interrompre les approvisionnements, car les pétroliers feraient le tour de l'Afrique.







Commenter Le pétrole bondit à New York, sur fond de troubles au Moyen-Orient


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 16 novembre 2018 à 21:52

    Le pétrole chute pour la sixième semaine de suite

    NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en ordre dispersé vendredi, n'empêchant toutefois pas une sixième chute hebdomadaire de suite...

    vendredi 16 novembre 2018 à 16:14

    Le pétrole monte sans effacer ses pertes sur la semaine

    Londres: Les cours du pétrole montaient vendredi en cours d'échanges européens pour leur troisième séance d'affilée mais restaient en baisse sur la...

    vendredi 16 novembre 2018 à 14:45

    Bagdad et les Kurdes vont reprendre l'exportation en Turquie…

    Kirkouk (irak): Le gouvernement fédéral et le Kurdistan irakiens se sont mis d'accord pour reprendre l'exportation vers la Turquie du pétrole de...

    vendredi 16 novembre 2018 à 14:37

    Allemagne : les interdictions de diesel relèvent de l'"…

    Berlin: Les interdictions de circulation en Allemagne de véhicules diesel trop polluants, en particulier sur l'autoroute, relèvent de "l'autodestruction" de la prospérité...

    vendredi 16 novembre 2018 à 12:32

    Le pétrole monte encore mais reste en baisse sur la semaine

    Londres: Les prix du pétrole montaient vendredi en cours d'échanges européens pour leur troisième séance d'affilée mais restaient en baisse sur la...

    vendredi 16 novembre 2018 à 12:26

    Niger: nouvelle découverte de pétrole à la frontière avec l…

    Niamey: Le Niger a confirmé jeudi soir la découverte par la société algérienne Sonatrach d'un nouveau bassin pétrolier à Kafra, à la...

    vendredi 16 novembre 2018 à 10:26

    "Gilets jaunes": une "manifestation de solida…

    Paris: La députée Delphine Batho, nouvelle présidente de Génération écologie, a considéré vendredi que manifester avec les "gilets jaunes" contre les taxes...

    vendredi 16 novembre 2018 à 04:58

    GNL: Total espère finaliser en 2019 un accord sur un projet …

    Port moresby: Total espère finaliser au début 2019 un accord pour le développement d'un projet de gaz naturel liquéfié (GNL) en Papouasie-Nouvelle-Guinée...

    vendredi 16 novembre 2018 à 04:40

    Le pétrole continue de monter en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole poursuivaient leur hausse en Asie vendredi après avoir dégringolé pendant un moment mais restaient sous pression du...

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Carburants en France: des grognes récurrentes contre la hausse des prix

    Le jeudi 15 novembre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    Paris: La grogne contre la hausse des prix à la pompe n'est pas un phénomène nouveau: ces 20 dernières années la France a vécu plusieurs vagues de protestations contre le pétrole cher.

    Lire la suite

    En septembre 2018, le prix du pétrole rebondit vivement

    Le dimanche 28 octobre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    En septembre 2018, les prix du pétrole rebondissent nettement. Le prix du pétrole rebondit En septembre 2018, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros rebondit vivement (+7,8 % après -1,2 % en août), à 67,7 € en moyenne par baril de Brent. La hausse de septembre est un peu plus marquée en dollars (+8,8 % après -2,3 %). La moyenne des cours du pétrole brent en dollars est fixé à 78,9 $ par baril.  Cours du pétrole Brent - septembre 2018

    Lire la suite

    Pourquoi le prix du baril de pétrole à 100 dollars fait-il trembler ?

    Le mercredi 10 octobre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    Le prix du baril de pétrole a presque triplé depuis le début 2016 et s'approche dangereusement du seuil symbolique des 100 dollars. Résultat, le président américain s'attaque à l'Opep et les industriels se plaignent des tensions politiques. Tour d'horizon des enjeux de cette montée des cours de l'or noir...

    Lire la suite