Menu
A+ A A-

Le pétrole ouvre en baisse à New York, plombé par des déclarations saoudiennes

prix-du-petrole New YorkNew York: Le pétrole a ouvert en baisse lundi à New York, dans un marché plombé par des déclarations saoudiennes ne laissant entrevoir aucun frein à la surabondance actuelle de l'offre.
Vers 13H15 GMT, le cours du baril de light sweet crude (WTI) pour livraison en mai, dont c'est le premier jour comme contrat de référence, perdait 25 cents à 46,33 dollars le baril sur le New York Mercantile Exchange (Nymex).

Le marché restera sous pression tant que nous ne verrons pas de signes de la part de l'Opep ou en Amérique du Nord que les niveaux de production vont commencer à baisser, les marchés vont continuer à chercher à toucher le fond, a prédit Gene McGillian, chez Tradition Energy.

Lundi le marché devait prendre en compte de nouvelles déclarations du ministre saoudien du Pétrole Ali al-Nouaïmi, qui a fait état d'une augmentation de la production de l'Arabie saoudite, à 10 millions de barils par jour (mbj) contre 9,85 mbj en février, selon des informations de l'agence Bloomberg.

En outre le ministre a indiqué que l'Arabie refuserait d'assumer seule la responsabilité de baisser la production pour faire remonter les cours.

Tout le monde doit contribuer si nous voulons améliorer les prix car c'est dans l'intérêt de tous, a répété le ministre saoudien dans des déclarations rapportées lundi par l'agence officielle Spa.

Selon M. McGillian, plus rien ne vient entraver désormais une nouvelle chute des prix du brut, qui ont fondu de plus de moitié depuis l'été.

Le marché s'était stabilisé en janvier-février, car on s'attendait à une baisse des dépenses d'investissement et à ce que la baisse du nombre de puits en activité touche la production en Amérique du Nord, mais on a vu la semaine dernière une autre augmentation des réserves aux Etats-Unis, et des signes que la production américaine continue à augmenter, ce qui ajoute à la pression à la vente du pétrole, a expliqué M. McGillian.

Vendredi les cours étaient remontés à la faveur de l'affaiblissement du dollar, mais lundi, bien que l'euro se raffermisse encore, cela ne suffisait plus à enrayer le mouvement de baisse, qui touchait également le Brent coté à Londres.

Matt Smith, chez Schneider Electric, notait également que les tensions géopolitiques, qui auraient pu pousser les cours à la hausse, restaient à l'arrière plan lundi.

Ainsi aucun compte ne semblait être tenu de la menace que font peser les miliciens chiites Houthis, proches de l'Iran,sur le détroit stratégique de Bab al-Mandeb par lequel transite une bonne partie du trafic maritime mondial, et notamment les exportations saoudiennes de pétrole vers l'Asie.







Commenter Le pétrole ouvre en baisse à New York, plombé par des déclarations saoudiennes


    Le pétrole en Arabie Saoudite

    - Toutes les actualités du pétrole en Arabie Saoudite

    jeudi 14 février 2019

    Total devient la première grande compagnie pétrolière à inve…

    Paris: Le groupe français Total est le premier grand groupe pétrolier international à investir sur le marché de la vente au détail...

    jeudi 24 janvier 2019

    Les États-Unis vont pomper plus de pétrole que la Russie et …

    Selon le rapport de Rystad, les États-Unis devraient produire plus de pétrole que la Russie et l'Arabie saoudite réunies d'ici 2025.

    jeudi 24 janvier 2019

    Arabie Saoudite: "Nous pomperons le dernier baril de pé…

    Ryad: L’Arabie saoudite n’achète pas le récit du pic de la demande maximale de pétrole. Le plus gros producteur de l’OPEP continue...

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    jeudi 21 mars 2019 à 12:20

    Le pétrole recule un peu mais s'accroche à ses récents somme…

    Londres: Les prix du pétrole reculaient jeudi en cours d'échanges européens mais restaient proches de leurs plus hauts en quatre mois atteints...

    mercredi 20 mars 2019 à 19:49

    Le pétrole termine en hausse après une chute brutale des sto…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont nettement avancé mercredi après la dégringolade des stocks de brut américain, le cours du...

    mercredi 20 mars 2019 à 17:53

    Le prix du pétrole dépasse 60 dollars à New York, une premiè…

    New York: Le prix du baril de pétrole coté à New York a dépassé mercredi la barre des 60 dollars en séance...

    mercredi 20 mars 2019 à 16:37

    Le pétrole monte après une chute brutale des stocks américai…

    Londres: Les cours du pétrole approchaient mercredi de leurs plus hauts en quatre mois en cours d'échanges européens après une baisse inattendue...

    mercredi 20 mars 2019 à 16:15

    USA: les stocks de brut plongent, les exportations bondissen…

    New York: Les stocks de pétrole brut aux Etats-Unis ont chuté de manière inattendue la semaine dernière, selon les chiffres publiés mercredi...

    mercredi 20 mars 2019 à 12:23

    Le pétrole recule avant les stocks américains

    Londres: Les prix du pétrole reculaient mercredi en cours d'échanges européens alors que le marché peine à prendre de l'élan, à quelques...

    mercredi 20 mars 2019 à 05:14

    Le pétrole orienté à la baisse en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la baisse, mercredi en Asie, en raison des incertitudes qui se prolongent quant à...

    mardi 19 mars 2019 à 20:19

    Le pétrole finit sans direction, les réductions de l'Opep en…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont clôturé sans direction mardi alors que les investisseurs ont continué à évaluer les conséquences...

    mardi 19 mars 2019 à 16:14

    Le pétrole recule mais reste proche de ses plus hauts en qua…

    Londres: Les cours du pétrole perdaient un peu de terrain mardi en cours d'échanges européens après avoir atteint leurs plus hauts en...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Lundi 18 mars 2019 En février 2019, la production de pétrole en Russie a augmenté de 3,5% et celle de gaz naturel de 4.7% sur un an.

    En février 2019, le prix du pétrole accélère

    Le mercredi 20 mars 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En février 2019, le prix du pétrole en euros augmente plus qu’en janvier (+8,3 % après +4,3 % en janvier). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) accélèrent également (+4,0 % après +0,9 %) : en effet les prix des matières premières industrielles repartent nettement à la hausse (+8,2 % après −0,1 %). La hausse du prix du pétrole s’accentue En février 2019, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros accélère (+8,3 % après +4,3 %), à 56,4 € en moyenne par baril. La hausse est moins...

    Lire la suite

    En janvier 2019, le prix du pétrole se redresse

    Le lundi 25 février 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En janvier 2019, le prix du pétrole en euros se redresse (+4,3 % après -12 % en décembre). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) se redressent également (+0,9 % après −2,3 %), à l’instar de ceux des matières alimentaires (+1,7 % après −2,1 %). Les prix des matières industrielles sont quasi stables (−0,1 % après −2,6 %). Le prix du pétrole se redresse En janvier 2019, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros se redresse (+4,3 % après -12,0 %), à 52 € en moyenne par baril...

    Lire la suite

    Quel géant pétrolier génère le plus d'argent?

    Le mardi 12 février 2019 - Analyses des prix du pétrole

    Alors que les super-majors du secteur pétrolier dépassaient les estimations avec des résultats solides pour le quatrième trimestre et l'année 2018, Shell a battu Exxon (pour la deuxième année consécutive), pour s’affirmer comme le plus important générateur de flux de trésorerie des compagnies pétrolières.

    Lire la suite