Menu
A+ A A-

Le pétrole rebondit à New York à la faveur du dollar et d'éléments techniques

prix-du-petrole New YorkNew York: Les prix du pétrole ont nettement rebondi vendredi à New York, bénéficiant d'un accès de faiblesse du dollar et d'achats spéculatifs liés à l'expiration de l'actuel contrat de référence, dans un marché toujours inquiet d'une offre excessive.
Le prix du baril de light sweet crude WTI) pour livraison en avril, dont le contrat expirait vendredi, a pris 1,76 dollar à 45,72 dollars à la clôture sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), faisant oublier sa baisse de la veille.

Beaucoup d'investisseurs sont passés à l'achat quand le dollar a vraiment décroché, et certains ont en outre rééquilibré leurs positions en raison de l'expiration du contrat pour avril, a résumé Gene McGillian, de Tradition Energy.

La force du billet vert, qui subit d'importantes fluctuations depuis une décision monétaire américaine en milieu de semaine, pénalise le marché pétrolier, car les échanges y sont libellés en dollar.

Si l'on prend un peu de recul, le marché reste à peine au-dessus de ses plus bas niveaux depuis six ans, et il n'a pas enregistré de changement fondamental, donc les prix devraient rester sous pression, a tempéré M. McGillian.

Le marché pétrolier est surtout préoccupé du niveau très élevé de l'offre mondiale, qui a largement contribué à faire baisser de plus de moitié les cours depuis juin dernier, jusqu'à leur faire atteindre en début de semaine leur plus bas niveau depuis mars 2009.

Le rebond d'aujourd'hui est fragile et n'a pas de lien avec la réalité du marché, a renchéri Tim Evans, de Citi. L'équilibre de l'offre et de la demande est toujours défavorable, en partie à cause de la hausse persistante des réserves américaines de pétrole brut.

La semaine dernière, les réserves américaines ont de nouveau bondi à leur plus haut niveau depuis 1930, à 458,5 millions de barils, tandis que la production a elle aussi atteint un niveau record, à 9,4 millions de barils par jour.

Néanmois, selon un chiffre publié vendredi par le groupe parapétrolier Baker Hughes, le nombre de puits en activité a baissé cette semaine de 41 unités aux Etats-Unis.

Depuis plusieurs semaines, ce décompte se traduit systématiquement par un déclin, ce que certains analystes présentent comme le signe d'une baisse prochaine de la production, qui contre toute attente ne s'est pas encore manifestée.

jdy/chr/az

BAKER HUGHES







Commenter Le pétrole rebondit à New York à la faveur du dollar et d'éléments techniques


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mercredi 14 novembre 2018 à 12:26

    Le pétrole en légère hausse, la surabondance de l'offre inqu…

    Londres: Les prix du pétrole remontaient légèrement mercredi en cours d'échanges européens mais les investisseurs se focalisaient sur le déséquilibre du marché...

    mercredi 14 novembre 2018 à 11:42

    Pétrole: l'AIE voit la progression des stocks d'un bon oeil …

    Paris: L'Agence internationale de l'énergie (AIE) a confirmé mercredi ses prévisions de croissance de la demande de pétrole et jugé favorablement la...

    mercredi 14 novembre 2018 à 11:30

    Prix des carburants: hausse de taxe maintenue, mais des mesu…

    Paris: Elargissement du chèque énergie, super prime à la conversion pour les ménages modestes, le Premier ministre Edouard Philippe a dévoilé mercredi...

    mercredi 14 novembre 2018 à 04:30

    Le pétrole poursuit sa chute en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole continuaient de dégringoler en Asie mercredi du fait des inquiétudes sur un trop plein d'offre sur le...

    mardi 13 novembre 2018 à 22:18

    L'Opep s'inquiète d'un pétrole trop abondant et fait déraper…

    Paris: L'Opep s'est inquiétée mardi d'une offre excédentaire de brut sur le marché, avec une demande plus faible que prévu, entraînant une...

    mardi 13 novembre 2018 à 21:50

    Venezuela: la production de pétrole poursuit sa chute en oct…

    Caracas: La production de brut au Venezuela a poursuivi sa chute en octobre, avec 1,17 million de barils par jour (mbj), soit...

    mardi 13 novembre 2018 à 21:15

    Le prix du baril de brut new-yorkais accuse sa pire chute de…

    NYC/Cours de clôture: Les prix des barils de pétrole brut cotés à New York et Londres ont plongé mardi à la clôture...

    mardi 13 novembre 2018 à 16:22

    Le pétrole baisse, inquiété par Trump et les prévisions de l…

    Londres: Les cours du pétrole reculaient mardi en cours d'échanges européens alors que Donald Trump a demandé à l'Opep de ne pas...

    mardi 13 novembre 2018 à 14:12

    Le marché du pétrole trop dépendant du schiste américain, se…

    Londres: Le marché de l'or noir va être de plus en plus dépendant de la production de schiste des Etats-Unis, faute d'investissements...

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    En septembre 2018, le prix du pétrole rebondit vivement

    Le dimanche 28 octobre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    En septembre 2018, les prix du pétrole rebondissent nettement. Le prix du pétrole rebondit En septembre 2018, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros rebondit vivement (+7,8 % après -1,2 % en août), à 67,7 € en moyenne par baril de Brent. La hausse de septembre est un peu plus marquée en dollars (+8,8 % après -2,3 %). La moyenne des cours du pétrole brent en dollars est fixé à 78,9 $ par baril.  Cours du pétrole Brent - septembre 2018

    Lire la suite

    Le Petro, nouvelle crypto-monnaie du Venezuela indexée sur le pétrole, a-t-il un futur ?

    Le lundi 15 octobre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    Connu depuis l’antiquité, le pétrole a soutenu, avec ses dérivés gaziers notamment, la révolution industrielle du 19e siècle pour s’imposer au milieu du 20e siècle comme la première source énergétique devant le charbon. La très grosse industrie des hydrocarbures sur laquelle reposent l’économie de pays entiers et des entreprises parmi les plus florissantes du monde est difficile de transformations.

    Lire la suite

    Pourquoi le prix du baril de pétrole à 100 dollars fait-il trembler ?

    Le mercredi 10 octobre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    Le prix du baril de pétrole a presque triplé depuis le début 2016 et s'approche dangereusement du seuil symbolique des 100 dollars. Résultat, le président américain s'attaque à l'Opep et les industriels se plaignent des tensions politiques. Tour d'horizon des enjeux de cette montée des cours de l'or noir...

    Lire la suite