Menu
RSS
A+ A A-

L'Iran approuve un budget moins dépendant du pétrole

prix du petrole Irantéhéran: Le budget iranien pour la prochaine année fiscale (mars 2015-mars 2016) a été adopté définitivement avec une baisse de 25% des revenus pétroliers pour refléter la chute des prix du brut, ont indiqué mardi les médias locaux.
Le texte a été approuvé lundi par le conseil des Gardiens de la constitution, chargé de valider le budget, et transmis au Parlement, quelques jours seulement avant l'échéance du 21 mars, le Nouvel an iranien.

Le budget se monte à 8.467.411 milliards de rials (environ 297 milliards de dollars au taux de change officiel), selon l'agence Tasnimnews qui a publié les grandes lignes du texte.

Les revenus pétroliers atteignent 19,6 milliards de dollars, sur la base d'un dollar au taux officiel de 28.500 rials.

Le poids du pétrole dans le budget a chuté de manière significative et atteint maintenant 25%, alors qu'il était de 50% ces trois dernières années, a expliqué lundi soir le président du Parlement, Ali Larijani.

Selon M. Larijani, le prix du baril a été fixé à un minimum de 40 dollars, contre une prévision à 72 dollars présentée par le gouvernement en décembre.

En cas de montée des prix au second semestre, le surplus engrangé ira dans des projets de développement des infrastructures, a-t-il ajouté.

Les exportations de brut iranien ont chuté de plus de 2,2 millions de barils par jour (mbj) en 2011 à environ 1,3 mbj actuellement en raison de l'embargo pétrolier instauré en 2012 par les Etats-Unis et l'Union européenne pour tenter de stopper les ambitions nucléaires de Téhéran.

Le pays souffre également de la chute du prix du baril, qui se situe sous les 50 dollars alors qu'il valait plus de deux fois plus en juin dernier.

L'Iran a vendu le baril de brut à 44 dollars en moyenne depuis début 2015, avait indiqué le ministère du Pétrole en février.

Même si la République islamique dispose des quatrièmes réserves mondiales de pétrole, qui reste sa première source de revenus en devises, le pays tente de sortir de sa dépendance à l'or noir, notamment grâce à l'énergie nucléaire.

Les Occidentaux et Israël soupçonnent toutefois l'Iran de chercher à obtenir l'arme atomique sous couvert d'un programme nucléaire civil, ce que Téhéran dément.

Des négociations entre l'Iran et les grandes puissances sont actuellement sur ce sujet sensible.







Le pétrole en Iran


mercredi 14 mars 2018

Iran: contrat avec une société russe pour développer deux ch…

Téhéran: L'Iran et la société russe Zarubezhneft ont signé mercredi à Téhéran un contrat de 742 millions de dollars pour augmenter la...

dimanche 14 janvier 2018

Le pétrolier iranien en flammes au large de la Chine a coulé…

pékin: Un pétrolier iranien en feu a coulé huit jours après sa collision au large de la Chine, ont rapporté dimanche les...

jeudi 11 janvier 2018

Chine: le pétrolier toujours en feu, début de polémique en I…

Pékin: La Chine tentait toujours jeudi d'éteindre le feu à bord d'un pétrolier iranien au large de ses côtes, tandis qu'en Iran...


-Voir toutes les nouvelles du pétrole en Iran

Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 20 avril 2018 à 21:39

Le pétrole avance, les déclarations de l'Opep éclipsant cell…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont progressé vendredi, davantage influencés par les déclarations à l'occasion d'une réunion de l'Opep que...

vendredi 20 avril 2018 à 16:48

Ryad veut un pétrole plus cher, Donald Trump s'y oppose

Djeddah (arabie saoudite): Le ministre saoudien de l'Energie Khaled al-Faleh a estimé vendredi que le marché avait la capacité de supporter des...

vendredi 20 avril 2018 à 16:42

Le pétrole en berne, Trump voit les efforts de l'Opep d'un m…

Londres: Les cours du pétrole reculaient vendredi en cours d'échanges européens alors que le président américain Donald Trump a suscité de vives...

vendredi 20 avril 2018 à 14:18

Trump dénonce le cours "artificiellement" élevé du…

Washington: Le président américain Donald Trump s'en est pris vendredi aux membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep), estimant que...

vendredi 20 avril 2018 à 13:39

Le marché peut absorber des prix du pétrole plus élevés (min…

Djeddah (arabie saoudite): Le ministre saoudien de l'Energie Khaled al-Faleh a estimé vendredi que le marché avait la capacité de supporter des...

vendredi 20 avril 2018 à 13:38

Le pétrole hésite, l'accord de l'Opep dans le viseur de Dona…

Londres: Les prix du pétrole hésitaient vendredi en cours d'échanges européens alors que l'Opep et ses partenaires tenaient une réunion de suivi...

vendredi 20 avril 2018 à 11:57

Pétrole: la Russie voit des bases solides pour prolonger l'a…

Djeddah (arabie saoudite): La Russie a affirmé qu'il y avait "des bases très solides" pour prolonger la coopération entre les membres de...

vendredi 20 avril 2018 à 06:23

Le pétrole recule en Asie

Singapour: Les cours du pétrole reculaient légèrement vendredi en Asie dans un marché volatil, en attendant une réunion de l'Opep dans un...

vendredi 20 avril 2018 à 06:03

Au-delà du pétrole: les majors en quête de diversification

Paris: Le rachat de Direct Energie par Total annoncé cette semaine illustre la volonté des groupes pétroliers de se diversifier face à...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En février 2018, le prix du pétrole diminue

Le mercredi 21 mars 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En février 2018, le prix du pétrole en euros se replie (−6,6 % après +4,1 % en janvier). Les prix en euros des autres matières premières importées augmentent légèrement (+0,3 % après +0,2 %). Le prix du pétrole diminue En février 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros diminue après sept mois de hausse (−6,6 % après +4,1 % en janvier), à 53 € en moyenne par baril. La baisse de février est un peu moins marquée en dollars (−5,4 % après +7,3 %). Cours du pétrole février 2018...

Lire la suite

Prix journaliers du pétrole WTI et Brent en dollars - Année 2017

Le mercredi 21 février 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

Calendrier des prix spots du pétrole Brent & WTI en 2017.

Lire la suite

En janvier 2018, le prix du pétrole accélère

Le mercredi 21 février 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En janvier 2018, le prix du pétrole en euros accélère (+4,1 % après +1,8 % en décembre). Les prix en euros des autres matières premières importées se redressent légèrement (+0,2 %), après une baisse modérée en décembre (−0,7 %). Le prix du pétrole accélère En janvier 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros accélère (+4,1 % après +1,8 % en décembre), à 57 € en moyenne par baril. La hausse de janvier est plus marquée en dollars (+7,3 % après +2,7 %), l'euro s'étant de nouveau...

Lire la suite