Menu
A+ A A-

L'Iran approuve un budget moins dépendant du pétrole

prix du petrole Irantéhéran: Le budget iranien pour la prochaine année fiscale (mars 2015-mars 2016) a été adopté définitivement avec une baisse de 25% des revenus pétroliers pour refléter la chute des prix du brut, ont indiqué mardi les médias locaux.
Le texte a été approuvé lundi par le conseil des Gardiens de la constitution, chargé de valider le budget, et transmis au Parlement, quelques jours seulement avant l'échéance du 21 mars, le Nouvel an iranien.

Le budget se monte à 8.467.411 milliards de rials (environ 297 milliards de dollars au taux de change officiel), selon l'agence Tasnimnews qui a publié les grandes lignes du texte.

Les revenus pétroliers atteignent 19,6 milliards de dollars, sur la base d'un dollar au taux officiel de 28.500 rials.

Le poids du pétrole dans le budget a chuté de manière significative et atteint maintenant 25%, alors qu'il était de 50% ces trois dernières années, a expliqué lundi soir le président du Parlement, Ali Larijani.

Selon M. Larijani, le prix du baril a été fixé à un minimum de 40 dollars, contre une prévision à 72 dollars présentée par le gouvernement en décembre.

En cas de montée des prix au second semestre, le surplus engrangé ira dans des projets de développement des infrastructures, a-t-il ajouté.

Les exportations de brut iranien ont chuté de plus de 2,2 millions de barils par jour (mbj) en 2011 à environ 1,3 mbj actuellement en raison de l'embargo pétrolier instauré en 2012 par les Etats-Unis et l'Union européenne pour tenter de stopper les ambitions nucléaires de Téhéran.

Le pays souffre également de la chute du prix du baril, qui se situe sous les 50 dollars alors qu'il valait plus de deux fois plus en juin dernier.

L'Iran a vendu le baril de brut à 44 dollars en moyenne depuis début 2015, avait indiqué le ministère du Pétrole en février.

Même si la République islamique dispose des quatrièmes réserves mondiales de pétrole, qui reste sa première source de revenus en devises, le pays tente de sortir de sa dépendance à l'or noir, notamment grâce à l'énergie nucléaire.

Les Occidentaux et Israël soupçonnent toutefois l'Iran de chercher à obtenir l'arme atomique sous couvert d'un programme nucléaire civil, ce que Téhéran dément.

Des négociations entre l'Iran et les grandes puissances sont actuellement sur ce sujet sensible.







Commenter L'Iran approuve un budget moins dépendant du pétrole


    Le pétrole en Iran

    -Voir toutes les nouvelles du pétrole en Iran

    lundi 05 novembre 2018

    Sanctions américaines: Chine, Inde et Japon autorisés à ache…

    Washington: Les Etats-Unis ont autorisé huit pays, parmi lesquels la Chine, l'Inde, le Japon, la Corée du Sud et l'Italie, à continuer...

    dimanche 04 novembre 2018

    Sanctions contre l'Iran: le marché pétrolier sur le qui-vive…

    Londres: Avec ses sanctions contre les importateurs de pétrole iranien, Washington pourrait faire basculer un marché à l'équilibre précaire et provoquer une...

    vendredi 02 novembre 2018

    Pétrole iranien : la Turquie parmi les pays bénéficiant d'un…

    Ankara: La Turquie fait partie des pays bénéficiant d'une dérogation des Etats-Unis lui permettant de continuer à importer du pétrole iranien en...

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    jeudi 15 novembre 2018 à 12:46

    La Russie satisfaite d'un baril de pétrole à 70 dollars (Pou…

    Singapour: Un baril de pétrole à 70 dollars "convient parfaitement" à la Russie, a indiqué jeudi Vladimir Poutine, tout en promettant de...

    jeudi 15 novembre 2018 à 12:25

    Les prix du pétrole divergent, le marché hésite avant les st…

    Londres: Les prix du pétrole divergeaient jeudi en cours d'échanges européens, alors que les données hebdomadaires sur les réserves américaines pourraient éclairer...

    jeudi 15 novembre 2018 à 05:42

    Le pétrole repart à la baisse en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole reprenaient leur chute jeudi en Asie après avoir rebondi, des estimations sur les stocks de brut américain...

    mercredi 14 novembre 2018 à 21:39

    Le pétrole rebondit après une série noire

    NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole cotés à New York et Londres ont rebondi mercredi après avoir cumulé plusieurs séances de...

    mercredi 14 novembre 2018 à 16:17

    Le pétrole remonte mais les prévisions d'une offre abondante…

    Londres: Les cours du pétrole rebondissaient mercredi en cours d'échanges européens après leur chute de la veille, alors que l'offre abondante a...

    mercredi 14 novembre 2018 à 12:26

    Le pétrole en légère hausse, la surabondance de l'offre inqu…

    Londres: Les prix du pétrole remontaient légèrement mercredi en cours d'échanges européens mais les investisseurs se focalisaient sur le déséquilibre du marché...

    mercredi 14 novembre 2018 à 11:42

    Pétrole: l'AIE voit la progression des stocks d'un bon oeil …

    Paris: L'Agence internationale de l'énergie (AIE) a confirmé mercredi ses prévisions de croissance de la demande de pétrole et jugé favorablement la...

    mercredi 14 novembre 2018 à 11:30

    Prix des carburants: hausse de taxe maintenue, mais des mesu…

    Paris: Elargissement du chèque énergie, super prime à la conversion pour les ménages modestes, le Premier ministre Edouard Philippe a dévoilé mercredi...

    mercredi 14 novembre 2018 à 04:30

    Le pétrole poursuit sa chute en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole continuaient de dégringoler en Asie mercredi du fait des inquiétudes sur un trop plein d'offre sur le...

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Carburants en France: des grognes récurrentes contre la hausse des prix

    Le jeudi 15 novembre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    Paris: La grogne contre la hausse des prix à la pompe n'est pas un phénomène nouveau: ces 20 dernières années la France a vécu plusieurs vagues de protestations contre le pétrole cher.

    Lire la suite

    En septembre 2018, le prix du pétrole rebondit vivement

    Le dimanche 28 octobre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    En septembre 2018, les prix du pétrole rebondissent nettement. Le prix du pétrole rebondit En septembre 2018, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros rebondit vivement (+7,8 % après -1,2 % en août), à 67,7 € en moyenne par baril de Brent. La hausse de septembre est un peu plus marquée en dollars (+8,8 % après -2,3 %). La moyenne des cours du pétrole brent en dollars est fixé à 78,9 $ par baril.  Cours du pétrole Brent - septembre 2018

    Lire la suite

    Pourquoi le prix du baril de pétrole à 100 dollars fait-il trembler ?

    Le mercredi 10 octobre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    Le prix du baril de pétrole a presque triplé depuis le début 2016 et s'approche dangereusement du seuil symbolique des 100 dollars. Résultat, le président américain s'attaque à l'Opep et les industriels se plaignent des tensions politiques. Tour d'horizon des enjeux de cette montée des cours de l'or noir...

    Lire la suite