Menu
RSS
A+ A A-

Pétrole: le brut baisse à New York, le pessimisme persistant sur l'offre

prix-du-petrole New YorkNew York: Les prix du pétrole ont ouvert en petite baisse lundi à New York, le marché tablant sur un gonflement de l'offre dans les semaines qui viennent.
Le cours du baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en avril perdait 58 cents à 49,18 USD le baril, sur le New York Mercantile Exchange (Nymex)vers 15H00 GMT.


"Ce matin on prête attention aux pourparlers sur le nucléaire iranien, et aux déclarations du ministre des Affaires étrangères faisant état de tentatives pour arriver à un accord cette semaine", a déclaré John Kilduff, d'Again Capital. "Si cela arrive cela se traduira par des millions de barils supplémentaires de brut iranien sur le marché."


Il a également fait état d'une reprise de la production en Libye, à la faveur d'une accalmie des affrontements. Selon Phil Flynn, de Price Futures Group, la production libyenne est remontée à plus de 400'000 barils par jour.


Enfin, les températures les plus rigoureuses de l'hiver américain semblaient devoir se réchauffer un peu, conduisant à un reflux de la demande de carburant aux Etats-Unis.


De son côté Matt Smith, de Schneider Electric, a estimé que le baril coté au NYMEX souffrait de la hausse des stocks au terminal de Cushing (Oklahoma, sud). Il a également fait écho à l'analyse de M. Kilduff en évoquant la crainte d'un "excès d'offre mondiale" attisée par la perspective d'un accord entre l'Iran et les pays occidentaux.


Ce reflux des cours du WTI fait suite à une hausse d'un peu plus de 1,5 USD sur l'ensemble du mois de février, beaucoup moins marquée que celle du Brent, qui avait gagné une dizaine de dollars à Londres.


Lundi le Brent affichait également un recul à Londres, les marchés restant prudents vis-à-vis de la robustesse du rebond des cours.


"Les marchés du pétrole sont soutenus par quelques fondamentaux éphémères, comme les retards de chargements en Irak, et des bribes de confiance, mais nous nous attendons à ce que les prix s'affaiblissent à nouveau dès que ces facteurs s'estompent", ont souligné les analystes de Barclays.







Commenter Pétrole: le brut baisse à New York, le pessimisme persistant sur l'offre

Les dernières actualités des prix du pétrole

lundi 19 février 2018 à 18:09

Le pétrole grimpe dans un marché sans volume

Londres: Les cours du pétrole montaient lundi en fin d'échanges européens dans des volumes modérés alors que les tensions au Moyen-Orient, notamment...

lundi 19 février 2018 à 17:14

France: Les prix des carburants reculent

Paris: Les prix des carburants vendus dans les stations-service françaises ont reculé la semaine dernière, selon des chiffres officiels publiés lundi.

lundi 19 février 2018 à 14:34

La demande mondiale de pétrole pourrait augmenter de 10% d'i…

Paris: La demande mondiale de pétrole pourrait augmenter d'environ 10,8% d'ici à 2040, notamment du fait des transports, selon un scénario élaboré...

lundi 19 février 2018 à 13:33

Le pétrole monte un peu, le marché observe l'Iran et Israël

Londres: Les prix du pétrole montaient lundi en cours d'échanges européens alors que les tensions au Moyen-Orient, notamment entre l'Iran et Israël...

lundi 19 février 2018 à 05:22

Le pétrole à la hausse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole continuaient de monter lundi en Asie mais l'élan pourrait être limité par la peur de voir les...

dimanche 18 février 2018 à 14:13

Abou Dhabi attribue à une compagnie espagnole une concession…

Abou Dhabi (Emirats arabes unis): La compagnie pétrolière publique des Emirats arabes unis (ADNOC) a annoncé dimanche avoir attribué à la société...

vendredi 16 février 2018 à 21:04

Le pétrole termine en hausse avant un week-end prolongé aux …

NYC/Cours de clôture: Le prix du pétrole new-yorkais et londonien a avancé vendredi à la clôture, dans un marché sans entrain tout...

vendredi 16 février 2018 à 18:04

Le pétrole en légère hausse dans un marché hésitant

Londres: Les cours du pétrole remontaient un peu vendredi en fin d'échanges européens dans un marché sans élan avant le rapport de...

vendredi 16 février 2018 à 15:21

Le pétrole ouvre en légère baisse à New York dans un marché …

New York: Le prix du pétrole coté à New York reculait légèrement à l'ouverture vendredi, les investisseurs se plaçant en retrait à...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En novembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le vendredi 12 janvier 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En novembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+9,0 % sur un mois, après +5,2 %). Les prix en euros des autres matières premières importées augmentent également (+1,0 % après −1,1 %). Le prix du pétrole augmente de nouveau En novembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros continue d'augmenter (+9,0 % après +5,2 % en août), à 53 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est comparable (+8,9 % après +3,8 %), le taux de change étant resté quasi...

Lire la suite

En octobre 2017, le prix du pétrole poursuit sa hausse

Le vendredi 12 janvier 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,2 % après +5,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées diminuent (−1,1 % après −2,3 %). Le prix du pétrole augmente de nouveau En octobre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,2 % après +5,9 % en août), à 49 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu moins marquée (+3,8 % après +6,9 %), l'euro s'étant légèrement déprécié au cours du...

Lire la suite

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite