Menu
A+ A A-

La chute du prix de pétrole fait basculer Petronas dans le rouge au 4T

prix-du-petrole kuala lumpurkuala lumpur: La compagnie pétrolière malaisienne Petronas a enregistré une perte nette de 7,3 milliards de ringgits (1,8 milliard d'euros) au quatrième trimestre, sous l'effet conjugé de la baisse des prix du pétrole et de la dépréciation d'actifs, a-t-elle annoncé vendredi.
Sur la même période de l'exercice précédent, le groupe avait réalisé un bénéfice de 12,8 milliards de ringgits (3,15 milliards d'euros) .

Sur lensemble de l'exercice 2014, le bénéfice a été amputé par les mauvais résultats du dernier trimestre, chutant de 27% à 47,6 milliards de ringgits (11,7 milliards d'euros).

Il s'agit de la première perte trimestrielle de Petronas en cinq ans, et depuis sa décision de publier des résultats trimestriels.

Le groupe pétrolier, qui contribue à près de la moitié des revenus budgétaires de la Malaisie, a annoncé par ailleurs une baisse des investissements de 20 à 30 milliards de ringgits sur les deux prochaines années.

Le chiffre d'affaire a baissé de 6,4% à 79,4 milliards de ringgits (19,6 milliards d'euros), contre 84,8 milliards de ringgits (20,9 milliards d'euros) un an plus tôt, a indiqué la compagnie.

Le prix moyen du baril de pétrole en 2015 devrait être nettement plus bas que ce que l'on a connu en 2014, ce qui devrait avoir des conséquences sur la rentabilité, a indiqué Petronas dans un communiqué.

Le PDG du groupe Shamsul Azhar Abbas, qui va quitter son poste fin mars après cinq années à la tête de Petronas, a déclaré à la presse que le groupe public malaisien allait adopter une stratégie prudente en raison de la chute du prix du pétrole.

Certains projets importants vont être retardés, nous allons nous montrer prudents, a-t-il assuré.

Petronas prévoit un prix du baril aux alentours de 55 dollars pour 2015.

Le directeur financier du groupe, George Ratilal, a pour sa part expliqué que le prix du brut moyen sur le dernier trimestre a oscillé autour de 70 dollars le baril, loin des 109 dollars le baril observé un an plus tôt.

Les perspectives ne sont pas bonnes pour 2015. (Mais) nous serons malgré tout rentables cette année, a précisé M. Ratilal.

Une surabondance d'offre sur le marché a provoqué un effondrement des prix du pétrole, qui ont atteint leur plus bas niveau depuis quatre ans. Ces dernières semaines, le prix du baril de light sweet crude s'est stabilisé à New York entre 49 et 50 dollars.







Commenter La chute du prix de pétrole fait basculer Petronas dans le rouge au 4T


    Les Chiffres d'affaires et bénéfices des compagnies pétrolières

    dimanche 15 mai 2022

    Saudi Aramco annonce un bénéfice net en hausse de 82% au 1T

    Ryad: Saudi Aramco a annoncé dimanche un bond de 82% de son bénéfice au premier trimestre, porté par la flambée des cours...

    jeudi 05 mai 2022

    Le bénéfice trimestriel de Shell dopé par la flambée des cou…

    Londres: Le géant pétrolier britannique Shell a publié jeudi un bénéfice net part du groupe en hausse de 26% au premier trimestre...

    jeudi 31 mars 2022

    Chine: forte hausse des bénéfices des groupes pétroliers

    Pékin: Les géants chinois du pétrole Sinopec, PetroChina et Cnooc ont dégagé en 2021 des bénéfices en forte hausse, galvanisés par la...

    dimanche 20 mars 2022

    Arabie: le bénéfice net annuel 2021 d'Aramco dépasse les niv…

    Ryad: Saudi Aramco a annoncé dimanche une hausse de 124% de son bénéfice net en 2021 par rapport à 2020, dépassant les...

    lundi 28 février 2022

    Le géant mexicain Pemex réduit ses pertes en 2021

    Mexico: Le géant pétrolier public mexicain Pemex, qui traîne une dette de 109 milliards de dollars, a réduit ses pertes de 56%...

    vendredi 18 février 2022

    Eni: bénéfice net de 6,12 milliards d'euros en 2021

    Milan: Le géant italien des hydrocarbures Eni a publié vendredi un bénéfice net de 6,12 milliards d'euros (6,41 milliards de francs suisse)...

    jeudi 17 février 2022

    Repsol est revenu dans le vert en 2021 grâce aux prix élevés…

    Madrid: Le groupe pétrolier Repsol a enregistré l'an dernier ses meilleurs résultats en dix ans grâce à la hausse des cours du...

    vendredi 11 février 2022

    🏢 Les géants du pétrole renouent avec les bénéfices... et le…

    Les "super majors" pétrolières ont enregistré des bénéfices stratosphériques en 2021, profitant à plein de la flambée des cours de l'or...

    Tous les Chiffres d'affaires et bénéfices des pétrolières

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 20 mai 2022 à 22:27

    Le pétrole finit la semaine en hausse, tensions sur l'offre

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé la semaine sur une petite hausse, tirés par les craintes sur l'offre et...

    vendredi 20 mai 2022 à 14:12

    L'ex-chancelier Gerhard Schröder quitte le conseil d'adminis…

    Moscou: La compagnie pétrolière publique russe Rosneft a annoncé vendredi que l'ex-chancelier allemand Gerhard Schröder et l'homme d'affaires allemand Matthias Warnig l'avaient...

    vendredi 20 mai 2022 à 11:56

    Le pétrole en pause, pris dans des vents contraires

    Londres: Les prix du pétrole se stabilisaient vendredi, coincés dans une fourchette de prix élevés, entre les craintes d'une récession qui éroderait...

    vendredi 20 mai 2022 à 09:30

    La Chine augmente discrètement ses achats de pétrole russe à…

    Pékin: La Chine augmente discrètement ses achats de pétrole en provenance de Russie à des prix avantageux, selon les données d'expédition et...

    jeudi 19 mai 2022 à 21:00

    Très volatil, le pétrole se reprend avec le repli du dollar

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont évolué en dents de scie jeudi pour terminer en nette hausse, dans le sillage...

    jeudi 19 mai 2022 à 18:48

    Le pétrole se reprend avec les tensions sur l'offre

    Londres: Les prix du pétrole remontaient jeudi, après un net recul la veille, les craintes quant à l'approvisionnement en or noir rattrapant...

    jeudi 19 mai 2022 à 18:22

    L'augmentation du pétrole russe vers l'est réduit les ventes…

    Téhéran: Les exportations de brut iranien vers la Chine ont fortement chuté depuis le début de la guerre en Ukraine, Pékin privilégiant...

    jeudi 19 mai 2022 à 17:35

    La Chine est en pourparlers avec la Russie pour acheter du p…

    Moscou: La Chine est en pourparlers avec la Russie pour acheter des fournitures supplémentaires de pétrole afin d'ajouter à ses stocks stratégiques...

    jeudi 19 mai 2022 à 11:45

    Le pétrole poursuit sa baisse, lesté par les craintes d'un r…

    Londres: Les prix du pétrole fléchissaient jeudi, poursuivant leur recul de la veille, freinés par les craintes d'un ralentissement économique mondial qui...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Mardi 17 mai 2022 La Hongrie a chiffré lundi à 15-18 milliards d'euros le coût d'un arrêt de ses achats de pétrole russe pour expliquer sa demande d'exemption des approvisionnements par oléoduc du projet d'embargo pétrolier de l'UE.

    📈 En mars 2022, les prix du pétrole accélèrent fortement

    Le mardi 26 avril 2022 - Analyses des prix du pétrole

    En mars 2022, le prix du pétrole en euros accélère vivement (+24,7 % après +11,6 % en février). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) accélèrent fortement eux aussi (+9,3 % après +3,8 %), qu'il s'agisse des prix des matières premières industrielles (+10,9 % après +5,1 %) ou de ceux des matières premières alimentaires (+7,7 % après +2,6 %). Le prix du pétrole accélère très fortement En mars 2022, le prix en dollars du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) bondit (+21,1 % après +11,9 %), s’établissant en moyenne à 117,2...

    Lire la suite

    🇪🇺 D'où proviennent les importations de pétrole de l'Union européenne (UE) ?

    Le lundi 28 mars 2022 - Analyses des prix du pétrole

    La Russie n'est pas seulement l'un des plus grands exportateurs de produits énergétiques au monde (le deuxième exportateur mondial de pétrole brut), mais elle est aussi le plus grand fournisseur de ces combustibles en Europe.Un examen plus approfondi des importations d'énergie révèle que la Russie est le principal fournisseur en pétrole brut de l'Union européenne (ainsi que de charbon et de gaz naturel).

    Lire la suite

    📅 Les dates qui ont vu le pétrole flamber à plus de 100 dollars

    Le jeudi 24 février 2022 - Analyses des prix du pétrole

    Le prix du baril de pétrole a dépassé les 100 dollars jeudi pour la première fois en plus de sept ans, après que le président russe Vladimir Poutine a annoncé une "opération militaire" en Ukraine. Retour sur les précédents épisodes lors desquels le baril a franchi le seuil symbolique des 100 dollars.

    Lire la suite