Menu
A+ A A-

La chute du prix de pétrole fait basculer Petronas dans le rouge au 4T

prix-du-petrole kuala lumpurkuala lumpur: La compagnie pétrolière malaisienne Petronas a enregistré une perte nette de 7,3 milliards de ringgits (1,8 milliard d'euros) au quatrième trimestre, sous l'effet conjugé de la baisse des prix du pétrole et de la dépréciation d'actifs, a-t-elle annoncé vendredi.
Sur la même période de l'exercice précédent, le groupe avait réalisé un bénéfice de 12,8 milliards de ringgits (3,15 milliards d'euros) .

Sur lensemble de l'exercice 2014, le bénéfice a été amputé par les mauvais résultats du dernier trimestre, chutant de 27% à 47,6 milliards de ringgits (11,7 milliards d'euros).

Il s'agit de la première perte trimestrielle de Petronas en cinq ans, et depuis sa décision de publier des résultats trimestriels.

Le groupe pétrolier, qui contribue à près de la moitié des revenus budgétaires de la Malaisie, a annoncé par ailleurs une baisse des investissements de 20 à 30 milliards de ringgits sur les deux prochaines années.

Le chiffre d'affaire a baissé de 6,4% à 79,4 milliards de ringgits (19,6 milliards d'euros), contre 84,8 milliards de ringgits (20,9 milliards d'euros) un an plus tôt, a indiqué la compagnie.

Le prix moyen du baril de pétrole en 2015 devrait être nettement plus bas que ce que l'on a connu en 2014, ce qui devrait avoir des conséquences sur la rentabilité, a indiqué Petronas dans un communiqué.

Le PDG du groupe Shamsul Azhar Abbas, qui va quitter son poste fin mars après cinq années à la tête de Petronas, a déclaré à la presse que le groupe public malaisien allait adopter une stratégie prudente en raison de la chute du prix du pétrole.

Certains projets importants vont être retardés, nous allons nous montrer prudents, a-t-il assuré.

Petronas prévoit un prix du baril aux alentours de 55 dollars pour 2015.

Le directeur financier du groupe, George Ratilal, a pour sa part expliqué que le prix du brut moyen sur le dernier trimestre a oscillé autour de 70 dollars le baril, loin des 109 dollars le baril observé un an plus tôt.

Les perspectives ne sont pas bonnes pour 2015. (Mais) nous serons malgré tout rentables cette année, a précisé M. Ratilal.

Une surabondance d'offre sur le marché a provoqué un effondrement des prix du pétrole, qui ont atteint leur plus bas niveau depuis quatre ans. Ces dernières semaines, le prix du baril de light sweet crude s'est stabilisé à New York entre 49 et 50 dollars.







Commenter La chute du prix de pétrole fait basculer Petronas dans le rouge au 4T


    Les Chiffres d'affaires et bénéfices des compagnies pétrolières

    mardi 01 novembre 2022

    Le résultat trimestriel de BP dopé à son tour par les prix d…

    Londres: Dans la foulée des autres majors pétrolières, la flambée des hydrocarbures a également dopé au troisième trimestre les résultats du géant...

    mardi 01 novembre 2022

    Aramco voit son bénéfice net décoller de 39% au 3e trimestre

    Ryad: Le géant pétrolier saoudien Aramco a enregistré une hausse de 39% de son bénéfice net au troisième trimestre de 2022 par...

    vendredi 28 octobre 2022

    Chevron: bénéfice de 11,2 milliards de dollars au 3e trimest…

    New York: Chevron, comme les grandes majors du secteur de l'énergie, profite de l'envolée depuis le début de l'année des prix du...

    vendredi 28 octobre 2022

    Exxonmobil dégage au 3e trimestre 19,7 milliards de dollars …

    New York: Le géant américain des hydrocarbures Exxonmobil continue à profiter des prix élevés du pétrole et du gaz naturel et a...

    vendredi 28 octobre 2022

    Eni: bénéfice presque quintuplé au troisième trimestre

    Milan: Le géant italien des hydrocarbures Eni a presque quintuplé son bénéfice net au troisième trimestre, à 5,86 milliards d'euros. Le groupe...

    jeudi 27 octobre 2022

    TotalEnergies: Bénéfice record au T3, nouvelle provision sur…

    Paris: TotalEnergies a publié jeudi un résultat net ajusté record au titre du troisième trimestre 2022, dopé encore une fois par le...

    jeudi 27 octobre 2022

    Repsol: bénéfice en baisse au 3e trimestre malgré les prix é…

    Madrid: Le géant espagnol de l'énergie Repsol a dégagé un bénéfice en légère baisse au troisième trimestre en raison d'une augmentation des...

    lundi 24 octobre 2022

    Shell: bénéfice trimestriel dopé par les prix des hydrocarbu…

    Londres: Le géant des hydrocarbures Shell a annoncé jeudi un bénéfice net part du groupe de 6,7 milliards de dollars (à peine...

    Tous les Chiffres d'affaires et bénéfices des pétrolières

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mardi 06 décembre 2022 à 21:55

    Le pétrole WTI au plus bas de l'année, risques pour la deman…

    Cours de clôture: Le prix du baril de West Texas Intermediate (WTI), variété de référence américaine, a fini mardi en forte baisse...

    mardi 06 décembre 2022 à 21:17

    Pétrole: le WTI finit à son plus bas niveau de l'année en cl…

    Cours de clôture: Le prix du baril de West Texas Intermediate (WTI), variété de référence américaine, a fini mardi en forte baisse...

    mardi 06 décembre 2022 à 18:11

    Le pétrole Brent passe sous 80 dollars, une première depuis …

    Londres: Le pétrole Brent a brièvement glissé mardi sous la barre symbolique des 80 dollars le baril, lesté par une potentielle salve...

    mardi 06 décembre 2022 à 12:05

    Le pétrole recule à cause de possibles nouvelles hausses des…

    Londres: Les prix du pétrole étaient lestés mardi par la possibilité d'une nouvelle salve de hausse de taux des différentes grandes banques...

    mardi 06 décembre 2022 à 11:55

    La réponse de la Russie au plafonnement du prix du pétrole p…

    Moscou: Le mécanisme mis en place par la Russie pour interdire les ventes de pétrole soumises à un plafonnement de prix imposé...

    lundi 05 décembre 2022 à 21:39

    La crainte de la Fed lamine le pétrole, malgré embargo et pl…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont joué aux montagnes russes lundi, la peur d'un nouveau durcissement de la politique monétaire...

    lundi 05 décembre 2022 à 19:00

    La Russie vendra son pétrole au Pakistan à prix réduit

    Moscou: La Russie a accepté de fournir du pétrole brut, du diesel et de l'essence au Pakistan à des prix réduits, a...

    lundi 05 décembre 2022 à 16:20

    Prix d’énergie : manne de Chine

    Paris: Le baril de pétrole, vous le savez peut-être, a chuté à près de 80 $ au prix du Brent fin novembre...

    lundi 05 décembre 2022 à 15:15

    ⛽️ Les prix des carburants poursuivent leur baisse

    Paris: Les prix des carburants Français ont continué de baisser légèrement la semaine passée. La moyenne du cours du pétrole Brent daté sur la semaine s'établissait à 84,4...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Lundi 5 décembre 2022 Le plafonnement du prix du brut russe est entré en vigueur ce jour, couplé à l'embargo Européen sur le pétrole russe acheminé par voie maritime qui supprimera les deux tiers de ses achats de brut.

    Comment investir dans le pétrole ?

    Le jeudi 01 décembre 2022

    Le pétrole est la matière première par excellence de ces 150 dernières années... Cet or noir qui a permis l'incroyable évolution moderne que nous connaissons dans nos vies de tous les jours autant dans l'industrie que dans le transport, pour ne citer qu’eux. Essentiel à notre niveau de vie, rare car limité, donc cher, le pétrole n’en demeure pas moins la ressource primordiale vers la transition énergétique nouvellement entamée.Ne vous y trompez pas : le baril n’a pas fini de surprendre dans les années à venir, tant dans ses niveaux de prix...

    Lire la suite

    📊 Pourquoi le baril devrait rester cher pour des années

    Le mercredi 16 novembre 2022

    La semaine dernière, le prix du gaz pour livraison immédiate est descendu dans le négatif pendant quelques minutes… Le gaz arrive en quantité inédite par mer. En raison du manque de capacité des infrastructures, et les soucis dans l'industrie, le gaz ne trouve pas du tout d’acheteur en ce moment. Mais le pétrole offre un marché différent. Il a besoin de moins d’infrastructures que le gaz (plus dur à transporter et à décharger). Pour cette raison, le pétrole n’a pas connu les fluctuations du même niveau que celles du gaz cette...

    Lire la suite

    📈 En octobre 2022, le cours du pétrole rebondit

    Le jeudi 24 novembre 2022

    En octobre 2022, le prix en euros du pétrole rebondit (+4,8 % après ‑8,8 % en septembre). Le prix du pétrole rebondit En octobre 2022, le prix en dollars du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) repart à la hausse (+4,0 % après ‑10,8 % en septembre), s’établissant en moyenne à 93,3 dollars.En euros, la hausse est un peu plus marquée (+4,8 % après ‑8,8 %), s’établissant en moyenne à 95 €, en raison de la dépréciation en octobre de l’euro vis-à-vis du dollar. Cours du pétrole Brent - octobre 2022

    Lire la suite