Menu
RSS
A+ A A-

Le pétrole se tasse à New York, pessimiste à la veille des stocks aux USA

prix-du-petrole New YorkNew York: Les prix du pétrole se sont tassés mardi à New York, le marché se détournant de quelques éléments positifs pour attendre avec pessimisme les chiffres des réserves américaines, une nouvelle fois prévus en hausse.
Le cours du baril de light sweet crude (WTI) pour livraison en avril, a perdu 17 cents à 49,28 dollars le baril, le contrat de référence enregistrant ainsi une semaine de baisse ininterrompue sur le New York Mercantile Exchange (Nymex).

Aujourd'hui, on pourrait choisir comme titre: +rien de nouveau sur le marché pétrolier+, a suggéré James Williams, de WTRG Economics.

Le marché a tenté de se stabiliser à la veille du rapport du Département de l'Energie (DoE) des Etats-Unis, qui va probablement témoigner d'une nouvelle hausse des réserves américaines de brut, a-t-il ajouté. On peut s'attendre à de nouvelles pressions à la baisse, demain (mercredi).

Selon les experts de l'agence Bloomberg News, les stocks, qui sont à leur plus haut niveau en 84 ans, ont encore augmenté de 3,6 millions de barils la semaine dernière. Ils ont précédemment enregistré un bond de près de huit millions.

Depuis plusieurs semaines, les experts sont plus spécifiquement pessimistes quant au niveau élevé des réserves du terminal de Cushing, dans l'Oklahoma (sud), qui sert de référence au WTI.

Dans ce contexte, le marché a négligé quelques éléments de soutien, dont des complications (sous la forme de coupures de courants dans des gisements libyens, comme l'a rapporté Matt Smith, de Schneider Electric.

La production du pays était tombée à environ 150.000 barils par jour (b/j) après l'attaque d'un oléoduc il y a deux semaines.

Toutefois, les fluctuations des prix pétroliers n'avaient pas forcément de raison précise dans l'environnement actuel, qui est très erratique, a rappelé Matt Smith.

Les prix du pétrole ont perdu plus de la moitié de leur valeur depuis juin, une tendance encouragée par la décision de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) de maintenir inchangé son plafond de production, alors que le marché espérait un geste.








Commenter Le pétrole se tasse à New York, pessimiste à la veille des stocks aux USA

Les dernières actualités des prix du pétrole

mardi 20 février 2018 à 21:59

Le pétrole, scrutant toujours l'Opep, en ordre dispersé

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole coté à New York et à Londres ont terminé en ordre dispersé mardi dans un...

mardi 20 février 2018 à 18:44

Chevron a repris ses activités au Kurdistan irakien

New York: Le géant pétrolier américain Chevron a confirmé mardi avoir relancé ses opérations dans la région du Kurdistan irakien, après les...

mardi 20 février 2018 à 16:12

Le pétrole recule un peu dans un marché calme

Londres: Les cours du pétrole reculaient légèrement mardi en cours d'échanges européens dans un marché calme qui surveillait tout de même la...

mardi 20 février 2018 à 12:24

Le pétrole cherche une direction

Londres: Les prix du pétrole cherchaient une direction mardi en cours d'échanges européens, dans un marché encore sans grande volatilité au lendemain...

mardi 20 février 2018 à 09:23

Le pétrole en ordre dispersé en Asie

Singapour: Les cours du pétrole divergeaient mardi en Asie dans un marché troublé par les tensions au Moyen-Orient et les craintes de...

lundi 19 février 2018 à 18:09

Le pétrole grimpe dans un marché sans volume

Londres: Les cours du pétrole montaient lundi en fin d'échanges européens dans des volumes modérés alors que les tensions au Moyen-Orient, notamment...

lundi 19 février 2018 à 17:14

France: Les prix des carburants reculent

Paris: Les prix des carburants vendus dans les stations-service françaises ont reculé la semaine dernière, selon des chiffres officiels publiés lundi.

lundi 19 février 2018 à 14:34

La demande mondiale de pétrole pourrait augmenter de 10% d'i…

Paris: La demande mondiale de pétrole pourrait augmenter d'environ 10,8% d'ici à 2040, notamment du fait des transports, selon un scénario élaboré...

lundi 19 février 2018 à 13:33

Le pétrole monte un peu, le marché observe l'Iran et Israël

Londres: Les prix du pétrole montaient lundi en cours d'échanges européens alors que les tensions au Moyen-Orient, notamment entre l'Iran et Israël...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En novembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le vendredi 12 janvier 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En novembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+9,0 % sur un mois, après +5,2 %). Les prix en euros des autres matières premières importées augmentent également (+1,0 % après −1,1 %). Le prix du pétrole augmente de nouveau En novembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros continue d'augmenter (+9,0 % après +5,2 % en août), à 53 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est comparable (+8,9 % après +3,8 %), le taux de change étant resté quasi...

Lire la suite

En octobre 2017, le prix du pétrole poursuit sa hausse

Le vendredi 12 janvier 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,2 % après +5,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées diminuent (−1,1 % après −2,3 %). Le prix du pétrole augmente de nouveau En octobre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,2 % après +5,9 % en août), à 49 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu moins marquée (+3,8 % après +6,9 %), l'euro s'étant légèrement déprécié au cours du...

Lire la suite

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite