Menu
RSS
A+ A A-

Le pétrole ouvre en baisse à New York, sans trouver de soulagement sur l'offre

prix-du-petrole New YorkNew York: Les prix du pétrole ont ouvert en nette baisse lundi à New York, sous les 50 dollars le baril, attaquant la semaine sans optimisme dans un marché toujours déprimé par les signes de surabondance de l'offre, notamment aux Etats-Unis.
Vers 14H05 GMT, le cours du baril de light sweet crude (WTI) pour livraison en avril, dont c'est le premier jour comme contrat de référence, perdait 1,69 dollar à 49,12 dollars le baril sur le New York Mercantile Exchange (Nymex).

On s'attend à ce que les mauvaises nouvelles de la semaine dernière, en premier lieu sur le niveau des réserves américaines, continuent, a expliqué Matt Smith de Schneider Electric.

Les réserves de brut aux États-Unis ont bondi de près de huit millions de barils la semaine dernière, ce qui continue à affecter le marché en vue des prochains chiffres sur la question, mercredi.

Le marché est extrêmement volatile, et il est maintenant dominé par la perspective d'une nouvelle hausse, a résumé Matt Smith.

De plus, le marché, sur lequel les cours tentent de se stabiliser après avoir perdu jusqu'à 60% de leur valeur depuis juin, a été déçu par le décompte des plateformes pétrolières en activité aux Etats-Unis, publié en fin de semaine dernière par le groupe parapétrolier Baker Hughes.

Leur nombre a baissé de 37 puits, ce qui constitue le déclin hebdomadaire le plus faible en sept semaines, ont souligné les experts de Commerzbank. Le nombre total de plateformes reste au-dessus du seuil psychologique des 1.000 unités.

Le marché était peu soutenu par l'extension à trois nouveaux sites d'une grève dans les raffineries américaines, exploitées en partenariat par Royal Dutch Shell, les employés demandant des conditions de travail plus sûres.

Ce n'est pas une préoccupation pour le moment, car on ne pense pas que cela va affecter la production, la plupart des raffineries touchées continuant à fonctionner même si elles représentent potentiellement 20% de la capacité américaine, a expliqué Matt Smith.

Enfin, la force du dollar, en particulier par rapport à l'euro, tire les prix vers le bas, a-t-il ajouté.

Les échanges pétroliers, libellés en monnaie américaine, pâtissent généralement d'un renforcement du dollar.








Commenter Le pétrole ouvre en baisse à New York, sans trouver de soulagement sur l'offre

Les dernières actualités des prix du pétrole

dimanche 18 février 2018 à 14:13

Abou Dhabi attribue à une compagnie espagnole une concession…

Abou Dhabi (Emirats arabes unis): La compagnie pétrolière publique des Emirats arabes unis (ADNOC) a annoncé dimanche avoir attribué à la société...

vendredi 16 février 2018 à 21:04

Le pétrole termine en hausse avant un week-end prolongé aux …

NYC/Cours de clôture: Le prix du pétrole new-yorkais et londonien a avancé vendredi à la clôture, dans un marché sans entrain tout...

vendredi 16 février 2018 à 18:04

Le pétrole en légère hausse dans un marché hésitant

Londres: Les cours du pétrole remontaient un peu vendredi en fin d'échanges européens dans un marché sans élan avant le rapport de...

vendredi 16 février 2018 à 15:21

Le pétrole ouvre en légère baisse à New York dans un marché …

New York: Le prix du pétrole coté à New York reculait légèrement à l'ouverture vendredi, les investisseurs se plaçant en retrait à...

vendredi 16 février 2018 à 12:29

Le pétrole profite un peu de la faiblesse du dollar

Londres: Les prix du pétrole montaient légèrement vendredi en cours d'échanges européens alors que la faiblesse du dollar permettait aux investisseurs utilisant...

vendredi 16 février 2018 à 08:33

Eni renoue avec les bénéfices en 2017 grâce au rebond des co…

Milan: Le géant italien Eni a annoncé vendredi avoir enregistré en 2017 un bénéfice net de 3,43 milliards d'euros, contre une perte...

vendredi 16 février 2018 à 04:08

Le pétrole à la hausse en Asie

Singapour: Les cours du pétrolé étaient orientés à la hausse, vendredi en Asie, aidé par le repli du dollar qui favorise la...

jeudi 15 février 2018 à 21:09

Le pétrole aidé par le repli du dollar

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole coté à New York à et Londres se sont ressaisis en cours de séance jeudi...

jeudi 15 février 2018 à 20:23

L'Opep cible un accord avant 2018 sur une coopération de lon…

Dubaï: L'Opep cherche à parvenir avant la fin 2018 à un accord sur une coopération à long terme avec les pays non...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En novembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le vendredi 12 janvier 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En novembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+9,0 % sur un mois, après +5,2 %). Les prix en euros des autres matières premières importées augmentent également (+1,0 % après −1,1 %). Le prix du pétrole augmente de nouveau En novembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros continue d'augmenter (+9,0 % après +5,2 % en août), à 53 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est comparable (+8,9 % après +3,8 %), le taux de change étant resté quasi...

Lire la suite

En octobre 2017, le prix du pétrole poursuit sa hausse

Le vendredi 12 janvier 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,2 % après +5,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées diminuent (−1,1 % après −2,3 %). Le prix du pétrole augmente de nouveau En octobre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,2 % après +5,9 % en août), à 49 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu moins marquée (+3,8 % après +6,9 %), l'euro s'étant légèrement déprécié au cours du...

Lire la suite

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite