Menu
A+ A A-

Libération d'un responsable libyen de l'Opep enlevé à Tripoli

prix-du-petrole tripoliTripoli: Un responsable libyen de l'Opep a été libéré trois jours après son enlèvement par des inconnus dans la capitale Tripoli contrôlée par des milices, a-t-on appris lundi auprès de la compagnie nationale de pétrole (NOC).
Samir Salim Kamal, un ingénieur chargé de la planification et du suivi au sein de la NOC et qui représente son pays à l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep), avait été enlevé jeudi alors qu'il quittait les locaux de la compagnie.

Il a été libéré hier (dimanche). Il est sain et sauf et se porte bien, a indiqué à l'AFP un responsable de la NOC sous couvert de l'anonymat, sans donner des détails sur les circonstances de l'enlèvement ou l'identité des ravisseurs.

Un membre de la famille de M. Kamal a confirmé sa libération sans, lui non plus, donner des détails sur ce rapt qui n'a pas été revendiqué.

La Libye est membre de l'Opep et le libyen Abdallah al Badri en est le secrétaire général.

Les enlèvements de Libyens ou d'étrangers sont fréquents dans ce pays plongé dans le chaos depuis la chute du régime de Mouammar Kadhafi après huit mois de rébellion en 2011.

Livrée aux milices, la Libye est dirigée par deux Parlements et deux gouvernements rivaux; l'un est proche de la coalition Fajr Libya formée de miliciens principalement islamistes qui contrôlent Tripoli et l'autre est reconnu par la communauté internationale et siège à Tobrouk (est).

L'industrie pétrolière libyenne, autrefois lucrative, est durement affectée par l'anarchie dans le pays. Avant la révolte de 2011, la production s'élevait à plus de 1,5 million de barils par jour, représentant 95% des exportations du pays et 75% de ses revenus.

Mais la production est tombée à quelque 350.000 barils par jour en décembre alors que Fajr Libya a lancé une offensive meurtrière pour s'emparer de terminaux pétroliers dans l'Est libyen. L'armée a repoussé cet assaut qui a provoqué des incendies dans des réservoirs pétroliers au terminal d'Al-Sedra.




 



Commenter Libération d'un responsable libyen de l'Opep enlevé à Tripoli


    Le pétrole en Libye

    Voir toutes les nouvelles du pétrole en Libye

    mardi 11 septembre 2018

    Libye: l'EI revendique l'attaque contre la compagnie de pétr…

    Tripoli: Le groupe Etat islamique (EI) a revendiqué mardi l'attaque suicide contre le siège de la Compagnie nationale libyenne de pétrole (NOC)...

    lundi 10 septembre 2018

    Libye: attaque contre le siège de la compagnie nationale de …

    Tripoli: Des hommes armés ont attaqué lundi le siège de la Compagnie nationale de pétrole (NOC) à Tripoli, où une explosion et...

    vendredi 07 septembre 2018

    Libye: Eni prévoit une baisse de sa production si les troubl…

    Cernobbio (italie): Le groupe italien Eni pourrait voir sa production en Libye diminuer si les tensions se poursuivent, a souligné vendredi sa...

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mardi 20 novembre 2018 à 22:54

    Canada: pas de marée noire après un accident sur une platefo…

    Montréal: Le pétrole ne fuit plus au large de Terre-Neuve et aucune marée noire n'est attendue après le rejet accidentel dans l'océan...

    mardi 20 novembre 2018 à 20:20

    Frappés par la crainte d'un pétrole trop abondant, les cours…

    NYC/Cours de clôture: Les prix du baril de pétrole ont plongé mardi à leur plus bas niveau depuis fin 2017, touchés de...

    mardi 20 novembre 2018 à 16:15

    Le pétrole en baisse, pénalisé par les niveaux de production

    Londres: Les cours du pétrole baissaient nettement mardi en cours d'échanges européens, approchant de leurs plus bas en plusieurs mois, alors que...

    mardi 20 novembre 2018 à 12:19

    Contre la contrebande, l'Iran veut limiter l'essence à la po…

    Téhéran: L'Iran est en train de réintroduire des cartes limitant la quantité de carburant pouvant être achetée dans les pompes à essence...

    mardi 20 novembre 2018 à 12:16

    Le pétrole repart à la baisse dans un marché incertain

    Londres: Les prix du pétrole baissaient de nouveau mardi en cours d'échanges européens, après avoir légèrement progressé la veille, dans un marché...

    mardi 20 novembre 2018 à 10:07

    Norvège: la production de pétrole rebondit en octobre

    Oslo: La production pétrolière de la Norvège, plus gros producteur d'Europe de l'Ouest, a rebondi en octobre mais est restée inférieure aux...

    mardi 20 novembre 2018 à 10:05

    Carburants: Mme Wargon dénonce les contradictions des "…

    Paris: La secrétaire d'Etat à l'Ecologie Emmanuelle Wargon a dénoncé mardi en pleine mobilisation des "gilets jaunes" ceux qui réclament une annulation...

    mardi 20 novembre 2018 à 04:34

    Le pétrole en baisse en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole sont repartis à la baisse mardi en Asie, le marché restant plombé par les inquiétudes sur la...

    lundi 19 novembre 2018 à 22:12

    Canada: déversement accidentel en mer de 250.000 litres de p…

    Montréal: Un avion de surveillance et six navires ont été dépêchés lundi au large de la côte Est du Canada après le...

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    En octobre 2018, le prix du pétrole ralentit

    Le mardi 20 novembre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    En octobre 2018, le prix du pétrole ralentit. Le prix du pétrole décélère En octobre 2018, la hausse du prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros est moins vive qu'en septembre (+4,3 % après +7,8 % en septembre), à 70,6 € en moyenne par baril de Brent. Le ralentissement est un peu plus marqué en dollars (+2,7 % après +8,8 %), l'euro s'étant déprécié au mois d'octobre. La moyenne des cours du pétrole brent en dollars est établie à 81 $ par baril.  Cours du pétrole Brent - octobre 2018

    Lire la suite

    Carburants en France: des grognes récurrentes contre la hausse des prix

    Le jeudi 15 novembre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    Paris: La grogne contre la hausse des prix à la pompe n'est pas un phénomène nouveau: ces 20 dernières années la France a vécu plusieurs vagues de protestations contre le pétrole cher.

    Lire la suite

    En septembre 2018, le prix du pétrole rebondit vivement

    Le dimanche 28 octobre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    En septembre 2018, les prix du pétrole rebondissent nettement. Le prix du pétrole rebondit En septembre 2018, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros rebondit vivement (+7,8 % après -1,2 % en août), à 67,7 € en moyenne par baril de Brent. La hausse de septembre est un peu plus marquée en dollars (+8,8 % après -2,3 %). La moyenne des cours du pétrole brent en dollars est fixé à 78,9 $ par baril.  Cours du pétrole Brent - septembre 2018

    Lire la suite