Menu
A+ A A-

Pétrole: partenariat dans le Golfe du Mexique entre Chevron, BP et ConocoPhilipps

prix-du-petrole New YorkNew York: Les groupes américains Chevron et ConocoPhilipps et britannique BP ont annoncé mercredi un partenariat pour forer ensemble des puits pétroliers dans le Golfe du Mexique dans le but de faire des économies sur fond de chute des prix du brut.
Les champs concernés sont Gila, Tiber et Gibson (propriétés du groupe britannique), selon des communiqués distincts. Chevron va en devenir l'exploitant de référence.

Dans le puits de Gila, BP garde une participation de 34%, 30% sont recupérés par ConocoPhilipps et 36% vont à Chevron. Le forage devrait débuter cette année.

Quant au gisement de Tiber, BP abaisse sa participation à 31%, ConocoPhillips prend 18%, Chevron 31% et le brésilien Petrobras 20%.

Chevron recupère 36% du puits Gibson, ConocoPhillips 30%, tandis que BP garde 34%.

Les détails financiers de cet accord n'ont pas été révélés.

Les trois groupes espèrent réaliser d'importantes économies en centralisant la production et en optimisant les ressources humaines.

Face à la chute de plus de 60% depuis juin des prix du brut qui rogne leurs marges et bénéfices, les majors pétrolières sont en train de différer leurs projets d'exploration et de réduire leurs investissements.

lo/jt/nas

CHEVRON

BP

CONOCOPHILLIPS

PETROBRAS - PETROLEO BRASILEIRO







Commenter Pétrole: partenariat dans le Golfe du Mexique entre Chevron, BP et ConocoPhilipps


    La Compagnie pétrolière américaine Chevron

    L'agence S&P abaisse les notes d'ExxonMobil, Chevron et ConocoPhillip…

    vendredi 12 février 2021

    New York: L'agence S&P Global Ratings a abaissé vendredi d'un cran les notes des géants américains du pétrole ExxonMobil, Chevron et ConocoPhillips, sous pression comme l'ensemble du secteur à cause de l'essor des énergies renouvelables, de faibles marges et de...

    La Compagnie pétrolière britannique BP

    BP veut utiliser les profits des hydrocarbures pour sa transition énergét…

    mercredi 24 février 2021

    Londres: Le géant pétrolier britannique BP, qui vise la neutralité carbone à horizon 2050, voit dans les hydrocarbures une source de profits permettant d'accompagner son passage à un profil plus "vert", a expliqué son directeur général mercredi lors d'une conférence...

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 26 février 2021 à 23:04

    Mexique: 23 milliards de dollars de pertes en 2020 pour Peme…

    Mexico: Pemex, la compagnie pétrolière publique mexicaine, a enregistré des pertes nettes de près de 23 milliards de dollars en 2020, a-t-elle...

    vendredi 26 février 2021 à 11:51

    Le pétrole recule au lendemain de nouveaux records en plus d…

    Londres: Les cours du pétrole restaient gagnants sur la semaine mais cédaient du terrain vendredi, après les plus hauts depuis janvier 2020...

    jeudi 25 février 2021 à 22:07

    Le pétrole fait une pause, en attendant l'Opep+

    Cours de clôture: Après une marche en avant alimentée par un optimisme sur la reprise économique mondiale et la perturbation de la...

    jeudi 25 février 2021 à 15:21

    Le pétrolier Shell voit la demande en GNL doubler d'ici 2040

    Londres: La demande mondiale de gaz naturel liquéfié (GNL) devrait quasi doubler pour atteindre 700 millions de tonnes d'ici 2040, tirée par...

    jeudi 25 février 2021 à 12:22

    Le pétrole recherché, nouveaux records en plus d'un an

    Londres: Les cours du pétrole poursuivaient leur hausse, malgré des stocks de brut qui augmentent aux Etats-Unis et la perspective d'un retour...

    mercredi 24 février 2021 à 21:56

    Le pétrole au plus haut depuis début janvier 2020

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont atteint mercredi leur plus haut niveau depuis plus d'un an, poussés par un recul...

    mercredi 24 février 2021 à 18:21

    🛢️ USA: hausse surprise des stocks de pétrole brut, les cour…

    Washington: Les réserves de pétrole brut aux Etats-Unis ont augmenté la semaine dernière par rapport à la semaine d'avant, à la surprise...

    mercredi 24 février 2021 à 12:14

    BP veut utiliser les profits des hydrocarbures pour sa trans…

    Londres: Le géant pétrolier britannique BP, qui vise la neutralité carbone à horizon 2050, voit dans les hydrocarbures une source de profits...

    mercredi 24 février 2021 à 12:14

    Le pétrole bringuebalé par les stocks américains

    Londres: Les cours du pétrole tournaient autour de l'équilibre mercredi, les investisseurs se montrant attentifs à l'état des stocks de brut aux...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Vendredi 12 février 2021 Les cours des deux principales références européenne et américaine du brut, qui ont passé une grande partie de la journée dans le rouge, sont repartis à la hausse et même au-delà de leurs précédents plus hauts, revenant à des prix plus vus depuis respectivement les 24 et 10 janvier 2020.

    En décembre 2020, le prix du pétrole accélère

    Le mardi 26 janvier 2021 - Analyses des prix du pétrole

    En décembre 2020, le prix du pétrole en euros accélère (+13,9 % après +5,6 % en novembre). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) accélèrent également (+4,0 % après +2,4 %), du fait de ceux des matières premières industrielles (+8,9 % après +3,9 %). En revanche, les prix des matières premières alimentaires se replient (−1,5 % après +0,7 %). Le prix du pétrole augmente de nouveau En décembre 2020, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) accélère (+13,9 % après +5,6 % en novembre), s’établissant à 41,1 € en...

    Lire la suite

    Prix journaliers du pétrole WTI et Brent en dollars - Année 2020

    Le mardi 12 janvier 2021 - Analyses des prix du pétrole

    Calendrier des prix spots du pétrole Brent & WTI en 2020.

    Lire la suite

    Cours du pétrole: le pire est-il passé?

    Le mercredi 20 mai 2020 - L'actualité des prix du pétrole

    Londres: Le pire est-il passé pour le marché pétrolier? Les cours s'étaient effondrés en mars et avril, la pandémie de coronavirus minant la demande d'or noir alors que l'offre surabondante faisait presque déborder les réserves à travers la planète.

    Lire la suite