Menu
A+ A A-

Le pétrole rebondit à New York, aidé par un dollar moins fort

prix-du-petrole New YorkNew York: Les prix du pétrole ont nettement rebondi mardi à New York, au lendemain d'une nouvelle chute à des plus bas depuis 2009, un petit accès de faiblesse du dollar occultant des craintes sur un éventuel ralentissement de l'économie américaine.
Le baril de light sweet crude (WTI) pour livraison en mars a rebondi de 1,08 dollar à 46,23 dollars, sur le New York Mercantile Exchange (Nymex).

Il semble que le marché ait trouvé son niveau plancher, dans les environs des 45 dollars. Il n'est donc pas étonnant d'assister à un tel rebond après le repli des cours subi lundi, a commenté Kyle Cooper, de IAF Advisors.

La référence new-yorkaise avait alors terminé à son plus bas niveau en clôture depuis début mars 2009, à 45,15 dollars.

La légère perte de terrain du dollar mardi face aux grandes devises rivales, dont l'euro, le yen et la livre britannique, a favorisé cette tendance, a également noté l'analyste.

En effet, moins le billet vert est fort, plus les matières premières libellées dans cette devise deviennent attractives pour les investisseurs munis d'autres monnaies.

Le relatif accès de faiblesse du dollar devait toutefois à des facteurs peu encourageants pour la demande énergétique des Etats-Unis, le premier consommateur d'or noir au monde, ce qui expliquait le rebond limité des prix, selon les analystes.

L'or noir a perdu quelque 60% de sa valeur depuis la mi-juin.

Le billet vert a en particulier pâti de l'annonce d'un déclin aussi net que surprenant en décembre des commandes de biens durables aux Etats-Unis, un mauvais signe pour l'activité industrielle du pays.

Les résultats trimestriels décevants de grosses entreprises américaines comme le spécialiste des engins de construction Caterpillar, du spécialiste des produits d'hygiène et cosmétiques Procter & Gamble, du chimiste DuPont ou du groupe informatique Microsoft ont aussi joué, a estimé Andy Lipow, de Lipow Oil Advisors.

D'autant que Caterpillar a prévenu que ses performances allaient pâtir en 2015 du repli des prix du pétrole, a-t-il souligné, celui-ci affectant la demande des pays producteurs, clients de ses gros engins de BTP.

Les opérateurs se préparaient par ailleurs à la diffusion de chiffres sur les réserves de brut par le département américain de l'Energie (DoE) mercredi.

Ces données devraient faire état d'une hausse de 4,2 millions de barils des réserves de brut au cours de la semaine achevée le 23 janvier, selon une moyenne des prévisions d'analystes interrogés par l'agence Bloomberg News.

ppa/soe/vm

CATERPILLAR

PROCTER & GAMBLE

MICROSOFT







Commenter Le pétrole rebondit à New York, aidé par un dollar moins fort


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 23 octobre 2020 à 22:25

    Les cours du pétrole chutent après une hausse annoncée de la…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont piqué du nez vendredi, réagissant à la décision de la Libye d'augmenter sa production...

    vendredi 23 octobre 2020 à 12:30

    Les cours du pétrole abordent la fin de semaine à l'équilibr…

    Londres: Les cours du pétrole restaient vendredi proches de leurs niveaux de clôture de la veille, faute de nouvelles à même de...

    jeudi 22 octobre 2020 à 22:27

    Le pétrole récupère du terrain au lendemain d'une forte chut…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole sont remontés jeudi au lendemain d'une forte chute la veille, soutenus par l'espoir d'un plan...

    jeudi 22 octobre 2020 à 15:34

    ExxonMobil prépare des suppressions de poste en Amérique du …

    New York: La major pétrolière américaine ExxonMobil, après avoir déjà réduit ses effectifs en Europe et en Australie, va "très bientôt" annoncer...

    jeudi 22 octobre 2020 à 12:39

    Le pétrole récupère au lendemain d'une forte chute

    Londres: Les cours du pétrole se maintenaient au-dessus de leur clôture en forte chute de la veille, jeudi en début de séance...

    mercredi 21 octobre 2020 à 22:29

    Les cours du pétrole piquent du nez après la publication des…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont fortement baissé mercredi après la publication d'un rapport américain montrant une augmentation des stocks...

    mercredi 21 octobre 2020 à 17:58

    Les cours du pétrole piquent du nez après la publication des…

    Londres: Les cours du pétrole reculaient encore davantage mercredi après la publication de l'état des stocks commerciaux aux Etats-Unis par l'EIA montrant...

    mercredi 21 octobre 2020 à 17:44

    🛢️ USA: les stocks de brut reculent, ceux d'essence montent

    New York: Les réserves commerciales de pétrole brut ont reculé la semaine dernière aux Etats-Unis, tandis que les stocks d'essence ont gonflé...

    mardi 20 octobre 2020 à 21:34

    Le pétrole monte grâce à l'optimisme sur le plan de relance …

    Cours de clôture: Les cours du pétrole sont montés mardi, après trois séances dans le rouge, dans l'espoir d'avancées majeures sur un...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    En septembre 2020, le prix du pétrole est quasi stable

    Le mercredi 21 octobre 2020 - Analyses des prix du pétrole

    En septembre 2020, le prix du pétrole en euros se replie (−8,3 % après +0,3 %). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) augmentent de nouveau (+2,3 % après +2,1 %), du fait des matières premières industrielles dont les prix augmentent pour le cinquième mois consécutif (+1,9 % après +4,4 %) et des prix des matières premières alimentaires qui se redressent (+2,6 % après −0,4 %). Le prix du pétrole se replie En septembre 2020, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) se replie (−8,3 % après +0,3 %)...

    Lire la suite

    'Peak oil'? Le secteur pétrolier se demande si le déclin est irréversible

    Le jeudi 02 juillet 2020 - L'actualité des prix du pétrole

    Paris: La chute des cours du pétrole avec la crise du Covid-19 oblige les entreprises du secteur à revoir la valeur de leur actifs, alors que chefs d'entreprises et experts se demandent désormais si la demande n'a pas entamé un déclin irréversible.

    Lire la suite

    Cours du pétrole: le pire est-il passé?

    Le mercredi 20 mai 2020 - L'actualité des prix du pétrole

    Londres: Le pire est-il passé pour le marché pétrolier? Les cours s'étaient effondrés en mars et avril, la pandémie de coronavirus minant la demande d'or noir alors que l'offre surabondante faisait presque déborder les réserves à travers la planète.

    Lire la suite