Menu
RSS
A+ A A-

Le pétrole peine à rebondir à New York au lendemain d'un nouveau plus bas

prix-du-petrole New YorkNew York: Les prix du pétrole repartaient en baisse mardi, peinant à se stabiliser au lendemain d'une nouvelle chute à des plus bas depuis 2009, après des chiffres économiques préoccupants aux Etats-Unis.
Vers 14H25 GMT, le baril de light sweet crude (WTI) pour livraison en mars cédait 6 cents à 45,09 dollar, sur le New York Mercantile Exchange (Nymex).

Le marché tente de trouver un plancher, sachant que des signes laissent anticiper une pause dans le rythme de production d'or noir aux Etats-Unis, comme un recul du nombre de puits de forage, mais la pression reste très forte, a expliqué Andy Lipow, de Lipow Oil Advisors.

Un indicateur américain décevant et des résultats d'entreprises américaines sans éclat accentuaient notamment le pessimisme du marché mardi, selon les analystes.

Les commandes de biens durables aux Etats-Unis ont nettement reculé en décembre, surprenant les analystes, selon des données publiées mardi par le département du Commerce.

Elles se sont repliées de 3,4% ce mois-là alors que les analystes tablaient au contraire sur une progression de 0,5%. Le chiffre du mois précédent a été en outre fortement révisé à la baisse.

Ce n'est pas de très bon augure pour l'activité économique aux Etats-Unis, ce qui inquiète pour la demande de brut, a signalé Carl Larry, de Frost & Sullivan.

Les opérateurs se préparaient par ailleurs à la diffusion de chiffres encourageant le marché à la baisse par le département américain de l'Energie mercredi.

Après une longue série de hausses des réserves de brut, on se prépare encore à une augmentation demain, notamment au terminal pétrolier de Cushing (Oklahoma, centre-sud), a indiqué Bob Yawger, de Mizuho Securities.

Des stocks trop abondants sont jugés inquiétants pour la demande du premier consommateur mondial de pétrole.

Les échanges sur le Nymex étaient par ailleurs ralentis en l'absence de nombreux courtiers suite à une tempête de neige à New York et sur le nord-est des Etats-Unis. Une interdiction de circuler depuis lundi soir dans la ville de new York a été levée et les transports en commun, un temps suspendu, devaient reprendre progressivement.

Mais en dehors de cela, la tempête n'a pas eu plus d'effet que cela sur le marché du pétrole, a estimé Andy Lipow.








Commenter Le pétrole peine à rebondir à New York au lendemain d'un nouveau plus bas

Les dernières actualités des prix du pétrole

mercredi 21 février 2018 à 21:54

Le pétrole finit en ordre dispersé, le dollar pèse

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole cotés à Londres et à New York ont terminé en ordre dispersé mercredi, la hausse...

mercredi 21 février 2018 à 21:18

CGG a achevé sa restructuration financière

Paris: Le groupe parapétrolier CGG a achevé son plan de restructuration financière, ramenant sa dette à 1,2 milliard de dollars, a-t-il annoncé...

mercredi 21 février 2018 à 16:14

Le pétrole baisse, lesté par le renforcement du dollar

Londres: Les cours du pétrole baissaient mercredi à l'approche de la fin des échanges européens, le renforcement du dollar effaçant les effets...

mercredi 21 février 2018 à 12:16

Le pétrole baisse en raison de la fermeté du dollar

Londres: Les prix du pétrole reculaient en cours d'échanges européens, plombés par la hausse du dollar et malgré des commentaires encourageants de...

mercredi 21 février 2018 à 09:30

Pétrole: la Norvège produit moins que prévu en janvier

Oslo: La production pétrolière de la Norvège, plus gros producteur d'Europe de l'ouest, a augmenté moins que prévu en janvier, selon des...

mercredi 21 février 2018 à 05:08

Le pétrole à la baisse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la baisse mercredi en Asie, plombés par le renforcement du dollar et la hausse...

mardi 20 février 2018 à 21:59

Le pétrole, scrutant toujours l'Opep, en ordre dispersé

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole coté à New York et à Londres ont terminé en ordre dispersé mardi dans un...

mardi 20 février 2018 à 18:44

Chevron a repris ses activités au Kurdistan irakien

New York: Le géant pétrolier américain Chevron a confirmé mardi avoir relancé ses opérations dans la région du Kurdistan irakien, après les...

mardi 20 février 2018 à 16:12

Le pétrole recule un peu dans un marché calme

Londres: Les cours du pétrole reculaient légèrement mardi en cours d'échanges européens dans un marché calme qui surveillait tout de même la...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

Prix journaliers du pétrole WTI et Brent en dollars - Année 2017

Le mercredi 21 février 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

Calendrier des prix spots du pétrole Brent & WTI en 2017.

Lire la suite

En janvier 2018, le prix du pétrole accélère

Le mercredi 21 février 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En janvier 2018, le prix du pétrole en euros accélère (+4,1 % après +1,8 % en décembre). Les prix en euros des autres matières premières importées se redressent légèrement (+0,2 %), après une baisse modérée en décembre (−0,7 %). Le prix du pétrole accélère En janvier 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros accélère (+4,1 % après +1,8 % en décembre), à 57 € en moyenne par baril. La hausse de janvier est plus marquée en dollars (+7,3 % après +2,7 %), l'euro s'étant de nouveau...

Lire la suite

En novembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le vendredi 12 janvier 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En novembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+9,0 % sur un mois, après +5,2 %). Les prix en euros des autres matières premières importées augmentent également (+1,0 % après −1,1 %). Le prix du pétrole augmente de nouveau En novembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros continue d'augmenter (+9,0 % après +5,2 % en août), à 53 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est comparable (+8,9 % après +3,8 %), le taux de change étant resté quasi...

Lire la suite