Menu
RSS
A+ A A-

Total pourrait se retirer des travaux de prospection d'hydrocarbures au large de Chypre

prix-du-petrole nicosienicosie: Total devrait abandonner ses travaux de prospection de gaz et de pétrole au large de Chypre car la compagnie pétrolière française n'a pas trouvé de cible importante pour entreprendre des forages d'essai, a déclaré mercredi le ministre chypriote de l'Energie, George Lakkotrypis.
Total n'a pas trouvé de structure ou cible géologique pour poursuivre ses obligations, a dit le ministre à la radio publique chypriote. Une décision définitive sera prise la semaine prochaine, en raison d'obligations contractuelles, a-t-il ajouté.

Dans une réaction écrite transmise à l'AFP, le géant pétrolier et gazier a confirmé avoir récemment achevé les sondages géologiques, géochimiques et géophysiques des blocs 10 et 11, sans avoir pu identifier de cibles de forage potentielles.

Total est actuellement en discussion avec les autorités locales sur un potentiel programme de travaux d'exploration additionnels dans la zone, a-t-il ajouté.

Selon le ministre chypriote de l'Energie, la décision de Total de réduire ses pertes est motivée par des considérations de viabilité commerciale et non par les tentatives d'Ankara d'empêcher l'exploration d'hydrocarbures au large de l'île, dont le tiers nord est occupé par la Turquie.

La Turquie s'oppose à l'exploitation de gisements gaziers ou pétroliers par le gouvernement chypriote-grec de la République de Chypre avant tout accord de paix, réclamant que les Chypriotes-turcs bénéficient des retombées de ces richesses.

Ankara avait envoyé un bateau en octobre pour sonder les fonds marins dans la zone économique exclusive (ZEE) de la République de Chypre au sud-est de l'île, près d'un secteur où Nicosie a autorisé le consortium italo-coréen Eni-Kogas à mener des explorations.

Nicosie avait alors suspendu les négociations de paix relancées huit mois plus tôt sous l'égide de l'ONU.

Eni-Kogas, qui a identifié six gisements potentiels dans son secteur, n'a pas trouvé de quantités importantes de gaz au cours des forages de prospection préliminaire et devait poursuivre ses travaux d'exploration, avait annoncé le ministre de l'Energie chypriote il y a un mois.

Chypre ambitionne de devenir une plate-forme gazière régionale depuis la découverte en 2011 par la compagnie américaine Noble de gaz dans le champ Aphrodite, au sud-est de l'île méditerranéenne. Selon les estimations, les réserves de ce champ atteindraient entre 100 et 170 milliards de m3 de gaz.

Chypre envisage de construire une usine de gaz naturel liquéfié à Vassiliko, près de la ville côtière de Limassol (sud), qui lui permettrait d'exporter par mer vers l'Asie et l'Europe.

Le gouvernement a confié à Noble et ses deux partenaires israéliens Delek et Avner, ainsi qu'à Total, les études de faisabilité pour une telle usine.

Mais il semble à présent que les réserves ne soient pas suffisantes pour un tel projet.

Chypre espère pouvoir exporter son gaz, et peut-être du pétrole, à partir de 2022.

cc-mpa/gib

TOTAL







La Compagnie pétrolière française Total

Pétrole libyen: Total espère une solution rapide à la crise

vendredi 29 juin 2018

Paris: Total espère qu'une solution "sera trouvée très prochainement" à la crise autour du contrôle des terminaux pétroliers et de la gestion des revenus de l'or noir en Libye, où le groupe détient des participations dans plusieurs concessions.


-Voir les actualités de la compagnie pétrolière Total

Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 17 août 2018 à 21:52

Le pétrole regagne du terrain mais finit la semaine en retra…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole, aidés par deux dossiers commerciaux impliquant les Etats-Unis, la Chine et le Mexique, ont progressé...

vendredi 17 août 2018 à 16:19

Le pétrole regagne du terrain mais reste en repli hebdomadai…

Londres: Les cours du pétrole montaient encore vendredi en cours d'échanges européens sans parvenir à effacer les baisses marquées du début de...

vendredi 17 août 2018 à 12:13

Le pétrole monte encore mais reste en baisse sur la semaine

Londres: Les prix du pétrole montaient encore vendredi en cours d'échanges européens sans parvenir à effacer les baisses marquées du début de...

vendredi 17 août 2018 à 07:57

Le pétrole à la baisse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés en légère baisse, vendredi en Asie, les investisseurs demeurant prudents quant à la perspective de...

jeudi 16 août 2018 à 22:05

Le pétrole se remet modestement d'une lourde chute

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole sont un peu remontés jeudi, dans un marché peinant à se ressaisir après des pertes...

jeudi 16 août 2018 à 16:08

Le pétrole efface une partie de ses pertes dues aux réserves…

Londres: Les cours du pétrole remontaient jeudi en cours d'échanges européens dans un marché peinant à se ressaisir après les pertes marquées...

jeudi 16 août 2018 à 12:12

Le pétrole remonte, le marché digère la hausse des stocks am…

Londres: Les prix du pétrole rebondissaient légèrement jeudi en cours d'échanges européens dans un marché peinant à se ressaisir après les pertes...

jeudi 16 août 2018 à 11:59

Norvège: la production pétrolière augmente moins qu'attendu …

Oslo: La production pétrolière de la Norvège, plus gros producteur d'Europe de l'Ouest, a augmenté en juillet, sans toutefois combler les attentes...

jeudi 16 août 2018 à 06:25

Le pétrole remonte en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la hausse, jeudi en Asie, après le plongeon enregistré la veille en raison du...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En avril 2018, le prix du pétrole accélère vivement

Le jeudi 24 mai 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En avril 2018, le prix du pétrole en euros accélère vivement (+9,8 % après +1,4 % en mars). Les prix en euros des autres matières premières importées rebondissent légèrement (+0,3 % après −1,4 %). Le prix du pétrole accélère En avril 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros accélère fortement (+9,8 % après +1,4 % en février), à 59 € en moyenne par baril, sous l'effet d'une demande vigoureuse et de tensions géopolitiques. La hausse d'avril est un peu moins marquée en dollars (+9,0 % après +1,3...

Lire la suite

En mars 2018, le prix du pétrole augmente un peu

Le jeudi 10 mai 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mars 2018, le prix du pétrole en euros augmente modérément (+1,4 % après −6,6 % en février). Les prix en euros des autres matières premières importées se replient (−1,4 % après +0,3 %). Le prix du pétrole augmente modérément En mars 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente un peu (+1,4 % après −6,6 % en février), à 54 € en moyenne par baril. La hausse de mars est à peine moins marquée en dollars (+1,3 % après −5,4 %). Cours du pétrole mars 2018 (Brent)

Lire la suite

Perspectives du prix du pétrole

Le mardi 24 avril 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

Le graphique montre les prix du pétrole brut (Brent et WTI) auxquels les acheteurs et les vendeurs du New York Mercantile Exchange ont convenu d'acheter ou de vendre du pétrole à un moment donné dans le futur. Ce sont les soi-disant contrats à terme et reflètent les attentes des participants au marché.

Lire la suite