Menu
A+ A A-

Arctique: la Norvège redessine la banquise, facilitant les activités pétrolières

prix du petrole norvègeOslo: La Norvège va redéfinir les contours de la banquise dans l'Arctique, a annoncé la ministre de l'Environnement mardi, une décision susceptible de lui permettre de davantage ouvrir la mer de Barents aux activités pétrolières.
Un accord conclu en 2013 entre le gouvernement - minoritaire - de droite et deux alliés de centre droit interdit d'ouvrir les zones situées en bordure de la banquise, à l'écosystème très riche, à la prospection et à la production d'hydrocarbures.

Mais, réchauffement climatique oblige, la banquise recule toujours plus au nord et ses contours font aujourd'hui débat.

Il est important de disposer de connaissances actualisées sur l'emplacement géographique des zones fragiles, a déclaré la ministre Tine Sundtoft dans un communiqué. J'ai donc demandé à l'Institut polaire norvégien de mettre à jour ses calculs.

Pour ce faire, l'Institut polaire norvégien va mettre à jour la carte de la banquise en s'appuyant sur les données satellite collectées entre 1984 et 2013, la définition actuelle s'appuyant sur des données recueillies entre 1967 et 1989.

Cette mise à jour permet au gouvernement de faire valoir que les concessions pétrolières qu'il ambitionne de proposer à l'industrie pétrolière en mer de Barents sont situées à bonne distance de la banquise.

Le 23e cycle de concessions, initialement prévu avant Noël, a dû être repoussé en raison du débat autour de cette question sensible.

Mardi, les partis de centre droit et plusieurs organisations de défense de l'environnement ont toutefois déclaré leur hostilité à l'initiative du gouvernement, accusé de faire le jeu du secteur pétrolier.

Nous ne déplaçons pas la bordure de la banquise, s'est défendue le Premier ministre, Mme Erna Solberg, à la chaîne TV2 Nyhetskanalen. C'est la nature qui déplace les limites de la banquise.

Confrontées à l'amenuisement de leurs ressources dans les eaux largement exploitées de la mer du Nord, les compagnies pétrolières demandent avec insistance l'ouverture de nouvelles zones à la prospection.

Les défenseurs de l'environnement s'y opposent, faisant valoir les risques écologiques et arguant que l'exploitation pétrolière, très coûteuse dans l'Arctique, ne serait de toute façon probablement pas viable à la lumière de la chute du cours du baril.







Commenter Arctique: la Norvège redessine la banquise, facilitant les activités pétrolières



    Communauté prix du baril


    Le pétrole en Norvège

    -Voir toutes les nouvelles du pétrole en Norvège

    mercredi 07 février 2024

    Equinor voit son bénéfice net chuter en 2023

    Oslo: Le géant norvégien de l'énergie Equinor a fait état mercredi d'une chute de 59% de son bénéfice net en 2023, plombé...

    vendredi 27 octobre 2023

    Equinor fait mieux que prévu malgré la chute des cours

    Oslo: Le géant norvégien de l'énergie Equinor a publié vendredi des résultats trimestriels en forte baisse reflétant la chute des cours, en...

    mardi 22 août 2023

    TotalEnergies acquiert 40% dans un permis d'exploration dans…

    Paris: La major pétro-gazière TotalEnergies a annoncé mardi l'acquisition d'une participation de 40% dans un permis d'exploration pour du stockage de CO2...

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 19 avril 2024 à 11:05

    Le pétrole se stabilise, espoirs de désescalade malgré les e…

    Londres: Les cours du pétrole montaient à peine vendredi en fin de matinée, après avoir pourtant bondi temporairment de plus de 4%...

    jeudi 18 avril 2024 à 22:00

    Quatrième séance de baisse d'affilée pour le pétrole Brent

    Cours de clôture: Le prix du baril de Brent de la mer du Nord a enchaîné jeudi une quatrième séance de baisse...

    jeudi 18 avril 2024 à 11:55

    Le pétrole en baisse, l'économie l'emporte sur la géopolitiq…

    Londres: Les prix du pétrole restaient dans le rouge jeudi, les investisseurs se concentrant sur les perspectives économiques américaines mitigées alors que...

    mercredi 17 avril 2024 à 21:05

    Le pétrole chute, plombé par la retenue israélienne et les s…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en nette baisse mercredi, entraînés par des signes de retenue d'Israël dans sa...

    mercredi 17 avril 2024 à 18:45

    USA: Nouvelle hausse des stocks de pétrole brut après ajuste…

    NYC / Stocks aux USA: Les stocks de pétrole ont de nouveau enregistré une hausse hebdomadaire plus importante que prévu aux Etats-Unis...

    mercredi 17 avril 2024 à 11:25

    Le pétrole baisse, entre risque géopolitique et économie amé…

    Londres: Les cours du pétrole baissaient encore mercredi, la réponse d'Israël à l'attaque iranienne se faisant toujours attendre, les investisseurs mettant en...

    mardi 16 avril 2024 à 21:30

    Le pétrole stagne en attendant une réponse d'Israël à l'atta…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole sont restés quasiment stables mardi, les traders restant dans l'expectative d'une réaction d'Israël à une...

    mardi 16 avril 2024 à 11:30

    Le pétrole patiente, le marché attend la réponse d'Israël à …

    Londres: Les prix du pétrole fléchissaient légèrement mardi, les investisseurs attendant la réaction d'Israël après une attaque de l'Iran sur son sol...

    lundi 15 avril 2024 à 22:00

    Le pétrole baisse après une attaque iranienne sur Israël lar…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont légèrement baissé lundi après une attaque de l'Iran contre Israël largement déjouée avec l'aide...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Jeudi 28 mars 2024 La banque internationale Standard Chartered estime que le resserrement des marchés pétroliers continuera à alimenter la hausse des prix du pétrole et prévoit que le Brent atteindra une moyenne de 94 dollars le baril au cours du deuxième trimestre 2024.

    📈 Prévisions des prix du pétrole Brent et WTI en 2023/2024 selon les experts du secteur

    Le vendredi 22 septembre 2023

    Paris: Morgan Stanley a revu à la hausse ses prévisions trimestrielles pour les prix du pétrole Brent en 2023 et 2024, attribuant cette révision à un déséquilibre de l'offre provoqué par la prolongation des réductions de production de l'Arabie saoudite et de la Russie.

    Lire la suite

    📅 Les dates qui ont vu le pétrole flamber à plus de 100 dollars

    Le jeudi 24 février 2022

    Le prix du baril de pétrole a dépassé les 100 dollars jeudi pour la première fois en plus de sept ans, après que le président russe Vladimir Poutine a annoncé une "opération militaire" en Ukraine. Retour sur les précédents épisodes lors desquels le baril a franchi le seuil symbolique des 100 dollars.

    Lire la suite

    📈 L'Opep+ garde son cap pour soutenir les prix du pétrole

    Le mercredi 04 octobre 2023

    Vienne: Un panel de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole et de leurs alliés (Opep+) a recommandé mercredi de maintenir la stratégie actuelle de baisse de production, renforcée par les coupes saoudiennes et russes, dans le but de soutenir les cours.

    Lire la suite