Menu
RSS
A+ A A-

Le pétrole monte à New York, dans des échanges très erratiques

prix-du-petrole New YorkNew York: Le pétrole a ouvert en hausse jeudi à New York, poursuivant sa remontée des plus bas de six ans atteints en début de semaine, mais les cours fluctuaient beaucoup dans un marché toujours fébrile quant à la surproduction.
Vers 14H15 GMT, le baril de light sweet crude (WTI) pour livraison en février gagnait 1,18 dollar à 50,14 dollars, sur le New York Mercantile Exchange (Nymex).

Le baril de brut se remet d'une chute à 45,89 dollars mardi, son plus bas niveau depuis mars 2009, mais le marché mondial semble peiner à trouver une direction, le baril de Brent chutant autour de 47,50 dollars dans la matinée pour remonter ensuite au-dessus des 50 dollars.

En ce qui concerne le WTI, nous avons pour le moment atteint un plancher, qui semble être de 45 dollars (le baril), et sa juste valeur est sûrement un peu plus élevée, a jugé Carl Larry, de Frost & Sullivan.

Cela reste très erratique, avec beaucoup d'incertitudes, a-t-il tempéré. La volatilité est accentuée par l'attention portée par le marché aux actualités macroéconomiques, dominées dans le monde par la décision inattendue de la Banque Nationale Suisse (BNS) d'abandonner son taux de change plancher pour le franc.

Aux Etats-Unis, les indicateurs étaient mitigés, avec une hausse inattendue des inscriptions hebdomadaires au chômage, mais un rebond de l'activité dans la région de New York en janvier.

Les investisseurs ont envie d'une hausse, mais ils attendent que le sentiment général sur l'économie s'améliore, a précisé Carl Larry.

Parmi les éléments qui maintiennent le marché sous pression, l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) a prévenu dans son rapport mensuel que l'offre de brut risquait de rester structurellement excédentaire en 2015, malgré un léger rebond de la demande.

Il n'y avait rien dans le rapport de l'Opep qui encourageait particulièrement à la hausse, a souligné Matt Smith, de Schneider Electric. Néanmoins, des investisseurs rapides à la détente ne veulent pas laisser passer ce rebond (des cours), dont ils avaient bien besoin.

A long terme, nous restons cependant convaincus que les prix vont se redresser au cours de la deuxième moitié de l'année, en partie grâce à une reprise de la demande, ont jugé les experts de Commerzbank.

Les premiers signes, modestes, sont déjà manifestes: aux Etats-Unis, l'Energy Information Administration (EIA, antenne du département de l'Energie) a légèrement relevé sa prévision de demande pour l'année en cours, ont-ils ajouté.

Pour l'heure, la pression se maintient sur l'industrie pétrolière, où se multiplient les annulation de projets, avec jeudi l'annonce par le géant BP d'une coupe de 300 emplois en mer du Nord, essentiellement des postes basés à Aberdeen, la capitale pétrolière britannique au nord de l'Écosse.

jdy/jld/pre

BP








Commenter Le pétrole monte à New York, dans des échanges très erratiques

Les dernières actualités des prix du pétrole

lundi 19 février 2018 à 14:34

La demande mondiale de pétrole pourrait augmenter de 10% d'i…

Paris: La demande mondiale de pétrole pourrait augmenter d'environ 10,8% d'ici à 2040, notamment du fait des transports, selon un scénario élaboré...

lundi 19 février 2018 à 13:33

Le pétrole monte un peu, le marché observe l'Iran et Israël

Londres: Les prix du pétrole montaient lundi en cours d'échanges européens alors que les tensions au Moyen-Orient, notamment entre l'Iran et Israël...

lundi 19 février 2018 à 05:22

Le pétrole à la hausse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole continuaient de monter lundi en Asie mais l'élan pourrait être limité par la peur de voir les...

dimanche 18 février 2018 à 14:13

Abou Dhabi attribue à une compagnie espagnole une concession…

Abou Dhabi (Emirats arabes unis): La compagnie pétrolière publique des Emirats arabes unis (ADNOC) a annoncé dimanche avoir attribué à la société...

vendredi 16 février 2018 à 21:04

Le pétrole termine en hausse avant un week-end prolongé aux …

NYC/Cours de clôture: Le prix du pétrole new-yorkais et londonien a avancé vendredi à la clôture, dans un marché sans entrain tout...

vendredi 16 février 2018 à 18:04

Le pétrole en légère hausse dans un marché hésitant

Londres: Les cours du pétrole remontaient un peu vendredi en fin d'échanges européens dans un marché sans élan avant le rapport de...

vendredi 16 février 2018 à 15:21

Le pétrole ouvre en légère baisse à New York dans un marché …

New York: Le prix du pétrole coté à New York reculait légèrement à l'ouverture vendredi, les investisseurs se plaçant en retrait à...

vendredi 16 février 2018 à 12:29

Le pétrole profite un peu de la faiblesse du dollar

Londres: Les prix du pétrole montaient légèrement vendredi en cours d'échanges européens alors que la faiblesse du dollar permettait aux investisseurs utilisant...

vendredi 16 février 2018 à 08:33

Eni renoue avec les bénéfices en 2017 grâce au rebond des co…

Milan: Le géant italien Eni a annoncé vendredi avoir enregistré en 2017 un bénéfice net de 3,43 milliards d'euros, contre une perte...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En novembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le vendredi 12 janvier 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En novembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+9,0 % sur un mois, après +5,2 %). Les prix en euros des autres matières premières importées augmentent également (+1,0 % après −1,1 %). Le prix du pétrole augmente de nouveau En novembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros continue d'augmenter (+9,0 % après +5,2 % en août), à 53 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est comparable (+8,9 % après +3,8 %), le taux de change étant resté quasi...

Lire la suite

En octobre 2017, le prix du pétrole poursuit sa hausse

Le vendredi 12 janvier 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,2 % après +5,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées diminuent (−1,1 % après −2,3 %). Le prix du pétrole augmente de nouveau En octobre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,2 % après +5,9 % en août), à 49 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu moins marquée (+3,8 % après +6,9 %), l'euro s'étant légèrement déprécié au cours du...

Lire la suite

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite