Menu
A+ A A-

Après l'épisode Technip, CGG veut rassurer dans un secteur pétrolier tendu

prix-du-petrole ParisParis: Le groupe de services pétroliers CGG, exposé à l'automne à une tentative avortée de rachat hostile, a multiplié les annonces rassurantes ces derniers jours, alors que le secteur pétrolier entame 2015 sous la pression de la chute continue des prix de l'or noir.
L'entreprise française a annoncé jeudi une génération de cash très significative au quatrième trimestre, lui permettant ainsi de disposer de 650 millions de dollars (550 millions d'euros) de liquidités à la fin décembre.

Ses résultats s'expliquent par la bonne performance sur la période de son activité multi-clients dans plusieurs régions du monde (Golfe du Mexique, Mer du Nord, Afrique de l'Ouest et Amérique Latine), avec des ventes records.

Mardi, le groupe a ainsi dévoilé anticiper un chiffre d'affaires d'environ 290 millions de dollars, sa meilleure performance jamais enregistrée sur un trimestre.

Grâce également à une restructuration de sa dette annoncée jeudi, CGG a pu ramener celle-ci à 2,4 milliards de dollars (2 milliards d'euros). Elle représentait ainsi 2,6 années d'excédent brut d'exploitation (Ebitda), contre 2,9 années fin septembre.

Le groupe a également obtenu plus de flexibilité dans ce domaine et a également pu repousser la première échéance significative de remboursement à 2019.

Pour son directeur général, Jean-Georges Malcor, CGG entre ainsi dans l'année 2015 avec un niveau de liquidité important et (...) dispose d'un endettement avec une maturité très favorablement élargie.

Les marchés ont salué ces annonces, le titre gagnait ainsi 3,33% à la Bourse de Paris à 12H02, dans un marché en hausse de 1,80%.

Ces annonces de CGG sur son niveau d'endettement notamment sont importantes dans la mesure où nombre d'investisseurs, après le retrait de l'offre de Technip, craignaient que CGG ne doive faire face à de nouvelles difficultés financières à court terme, a relevé un courtier parisien.

Le niveau de dette annoncé correspond à ce qu'on attendait depuis les annonces sur l'activité multi-clients, ce qui veut dire que sur les autres divisions il n'y aura pas de surprise sur la fin de l'année, a ajouté un autre analyste.

Le but c'est également de soutenir le cours de bourse car le groupe sait que sur des niveaux actuels il est quand même une proie, a-t-il ajouté.

Fin 2014 Technip, autre groupe français des services pétroliers, avait profité de la mauvaise passe en Bourse de CGG pour proposer de racheter la société.

Devant le refus de CGG, qui estimait que les conditions n'étaient pas réunies et avait réitéré sa confiance dans sa stratégie en tant que société indépendante, Technip avait finalement renonceé mi-décembre à donner suite.

Mais l'avenir reste incertain, comme pour tout le secteur pétrolier touché par l'effondrement des cours du brut qui ont perdu la moitié de leur valeur depuis le début de l'été.

Comme tous les sous-traitants de l'industrie des hydrocarbures, CGG est sous le coup de la baisse déjà annoncée des investissements des compagnies pétrolières, donneuses d'ordres du secteur.

CGG fait face depuis déjà un an à une réduction majeure des dépenses d'exloration des compagnies pétrolière (...) dont on ne sait pas encore combien de temps elle peut durer, a indiqué à l'AFP une source proche de CGG, rappelant que le groupe a déjà pris des mesures face à ce contexte plus difficile.

Le groupe avait annoncé cet été une accélération de sa restructuration afin de mieux résister à cet environnement dégradé, incluant la suppression de plus de 10% de ses effectifs, soit un millier de personnes.

mhc/fpo/jpr

TECHNIP

CGG

EURONEXT







Commenter Après l'épisode Technip, CGG veut rassurer dans un secteur pétrolier tendu


    La Compagnie d'ingénierie française Technip

    TechnipFMC signe un contrat de plus d'un milliard de dollars en Egypte

    mercredi 31 octobre 2018

    Paris: Le groupe d'ingénierie pétrolière TechnipFMC a annoncé mercredi avoir signé un "contrat majeur" auprès de Middle East Oil Refinery (Midor) pour la modernisation et l'extension de leur raffinerie en Egypte.

    TechnipFMC: le bénéfice progresse au 3T avec une amélioration de la renta…

    jeudi 25 octobre 2018

    Paris: Le groupe de services pétroliers TechnipFMC a vu son bénéfice progresser au troisième trimestre grâce à une amélioration de sa rentabilité et en dépit d'une activité en recul avec la fin de certains projets, a-t-il annoncé jeudi.

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    dimanche 18 novembre 2018 à 14:45

    Le gouvernement entend le "ras-le-bol fiscal", mai…

    Paris: Le gouvernement entend le "ras-le-bol fiscal" mais son "devoir" est de transformer l'économie pour la rendre moins dépendante du pétrole, a...

    samedi 17 novembre 2018 à 19:40

    Burkina: appel à une grève générale contre la hausse de l'es…

    Ouagadougou: Des syndicats et organisations de la société civile burkinabè ont appelé samedi à une grève générale et une journée de protestation...

    vendredi 16 novembre 2018 à 21:52

    Le pétrole chute pour la sixième semaine de suite

    NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en ordre dispersé vendredi, n'empêchant toutefois pas une sixième chute hebdomadaire de suite...

    vendredi 16 novembre 2018 à 16:14

    Le pétrole monte sans effacer ses pertes sur la semaine

    Londres: Les cours du pétrole montaient vendredi en cours d'échanges européens pour leur troisième séance d'affilée mais restaient en baisse sur la...

    vendredi 16 novembre 2018 à 14:45

    Bagdad et les Kurdes vont reprendre l'exportation en Turquie…

    Kirkouk (irak): Le gouvernement fédéral et le Kurdistan irakiens se sont mis d'accord pour reprendre l'exportation vers la Turquie du pétrole de...

    vendredi 16 novembre 2018 à 14:37

    Allemagne : les interdictions de diesel relèvent de l'"…

    Berlin: Les interdictions de circulation en Allemagne de véhicules diesel trop polluants, en particulier sur l'autoroute, relèvent de "l'autodestruction" de la prospérité...

    vendredi 16 novembre 2018 à 12:32

    Le pétrole monte encore mais reste en baisse sur la semaine

    Londres: Les prix du pétrole montaient vendredi en cours d'échanges européens pour leur troisième séance d'affilée mais restaient en baisse sur la...

    vendredi 16 novembre 2018 à 12:26

    Niger: nouvelle découverte de pétrole à la frontière avec l…

    Niamey: Le Niger a confirmé jeudi soir la découverte par la société algérienne Sonatrach d'un nouveau bassin pétrolier à Kafra, à la...

    vendredi 16 novembre 2018 à 10:26

    "Gilets jaunes": une "manifestation de solida…

    Paris: La députée Delphine Batho, nouvelle présidente de Génération écologie, a considéré vendredi que manifester avec les "gilets jaunes" contre les taxes...

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Carburants en France: des grognes récurrentes contre la hausse des prix

    Le jeudi 15 novembre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    Paris: La grogne contre la hausse des prix à la pompe n'est pas un phénomène nouveau: ces 20 dernières années la France a vécu plusieurs vagues de protestations contre le pétrole cher.

    Lire la suite

    En septembre 2018, le prix du pétrole rebondit vivement

    Le dimanche 28 octobre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    En septembre 2018, les prix du pétrole rebondissent nettement. Le prix du pétrole rebondit En septembre 2018, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros rebondit vivement (+7,8 % après -1,2 % en août), à 67,7 € en moyenne par baril de Brent. La hausse de septembre est un peu plus marquée en dollars (+8,8 % après -2,3 %). La moyenne des cours du pétrole brent en dollars est fixé à 78,9 $ par baril.  Cours du pétrole Brent - septembre 2018

    Lire la suite

    Pourquoi le prix du baril de pétrole à 100 dollars fait-il trembler ?

    Le mercredi 10 octobre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    Le prix du baril de pétrole a presque triplé depuis le début 2016 et s'approche dangereusement du seuil symbolique des 100 dollars. Résultat, le président américain s'attaque à l'Opep et les industriels se plaignent des tensions politiques. Tour d'horizon des enjeux de cette montée des cours de l'or noir...

    Lire la suite