Menu
RSS
A+ A A-

Le baril de pétrole WTI chute encore et ouvre sous les 55 dollars à New York

prix-du-petrole New YorkNew York: Les prix du brut chutaient encore à l'ouverture mardi à New York, s'enfonçant sous le seuil des 55 dollars pour la première fois depuis cinq ans et demi, plombés par de nouvelles craintes sur la demande mondiale pétrolière.
Vers 14H15 GMT, le baril de light sweet crude (WTI) pour livraison en janvier perdait 1,67 dollar à 54,24 dollars, à des niveaux plus vus depuis début mai 2009, sur le New York Mercantile Exchange (Nymex).

La chute infernale continue sur le marché du pétrole (...), les prix souffrant de perspectives de demande peu encourageantes après l'annonce d'une contraction de la production manufacturière chinoise, a relevé Matt Smith, de Schneider Electric.

L'indice PMI calculé par HSBC -encore provisoire, le mois de décembre n'étant pas achevé- s'établit à 49,5, contre 50,0 en novembre. Il faut remonter à mai pour trouver un niveau plus mauvais, à 49,4.

Un chiffre supérieur à 50 marque une expansion de l'activité manufacturière, tandis qu'un indice inférieur à ce seuil signale une contraction. L'activité de la deuxième économie mondiale est confrontée à une détérioration, a souligné la banque en commentant ce chiffre morose.

La Chine est le plus gros consommateur d'énergie au monde et le deuxième plus gros consommateur de pétrole derrière les États-Unis. L'agence américaine d'information sur l'énergie estime même que la Chine pourrait devenir sur 2014 le premier importateur mondial de pétrole, devant les États-Unis.

Les États-Unis ont réduit leurs importations de pétrole brut depuis l'émergence du pétrole de schiste et la forte hausse de leur production. Même si les États-Unis n'exportent pas leur brut, la production américaine s'ajoute à l'excédent d'offre qui plombe aujourd'hui les cours en forçant leurs anciens fournisseurs de brut à trouver d'autres débouchés.

Et, du côté de l'offre, ni les Etats-Unis, producteurs de pétrole issu du schiste, ni lOpep, l'Organisation des pays exportateurs de pétrole n'envoient de signes montrant qu'ils sont prêts à réagir pour remédier à la situation de surproduction de pétrole, a ajouté M. Smith.






Commenter Le baril de pétrole WTI chute encore et ouvre sous les 55 dollars à New York

Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 16 février 2018 à 21:04

Le pétrole termine en hausse avant un week-end prolongé aux …

NYC/Cours de clôture: Le prix du pétrole new-yorkais et londonien a avancé vendredi à la clôture, dans un marché sans entrain tout...

vendredi 16 février 2018 à 18:04

Le pétrole en légère hausse dans un marché hésitant

Londres: Les cours du pétrole remontaient un peu vendredi en fin d'échanges européens dans un marché sans élan avant le rapport de...

vendredi 16 février 2018 à 15:21

Le pétrole ouvre en légère baisse à New York dans un marché …

New York: Le prix du pétrole coté à New York reculait légèrement à l'ouverture vendredi, les investisseurs se plaçant en retrait à...

vendredi 16 février 2018 à 12:29

Le pétrole profite un peu de la faiblesse du dollar

Londres: Les prix du pétrole montaient légèrement vendredi en cours d'échanges européens alors que la faiblesse du dollar permettait aux investisseurs utilisant...

vendredi 16 février 2018 à 08:33

Eni renoue avec les bénéfices en 2017 grâce au rebond des co…

Milan: Le géant italien Eni a annoncé vendredi avoir enregistré en 2017 un bénéfice net de 3,43 milliards d'euros, contre une perte...

vendredi 16 février 2018 à 04:08

Le pétrole à la hausse en Asie

Singapour: Les cours du pétrolé étaient orientés à la hausse, vendredi en Asie, aidé par le repli du dollar qui favorise la...

jeudi 15 février 2018 à 21:09

Le pétrole aidé par le repli du dollar

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole coté à New York à et Londres se sont ressaisis en cours de séance jeudi...

jeudi 15 février 2018 à 20:23

L'Opep cible un accord avant 2018 sur une coopération de lon…

Dubaï: L'Opep cherche à parvenir avant la fin 2018 à un accord sur une coopération à long terme avec les pays non...

jeudi 15 février 2018 à 18:57

La consommation de carburant baisse de 0,1% en janvier, le f…

Paris: La consommation de carburants routiers a baissé de 0,1% en France en janvier 2018 par rapport au même mois en 2017...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En novembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le vendredi 12 janvier 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En novembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+9,0 % sur un mois, après +5,2 %). Les prix en euros des autres matières premières importées augmentent également (+1,0 % après −1,1 %). Le prix du pétrole augmente de nouveau En novembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros continue d'augmenter (+9,0 % après +5,2 % en août), à 53 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est comparable (+8,9 % après +3,8 %), le taux de change étant resté quasi...

Lire la suite

En octobre 2017, le prix du pétrole poursuit sa hausse

Le vendredi 12 janvier 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,2 % après +5,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées diminuent (−1,1 % après −2,3 %). Le prix du pétrole augmente de nouveau En octobre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,2 % après +5,9 % en août), à 49 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu moins marquée (+3,8 % après +6,9 %), l'euro s'étant légèrement déprécié au cours du...

Lire la suite

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite