Menu
RSS
A+ A A-

BP annonce une charge de 1 mrd USD pour se restructurer

prix-du-petrole LondresLondres: Le groupe pétrolier britannique BP a annoncé mercredi une charge d'environ 1 milliard de dollars sur cinq trimestres, dont celui en cours, pour mener à bien sa restructuration dans un contexte de chute des cours.
Celle-ci s'inscrit dans son programme en cours destiné à simplifier l'entreprise dans ses activités amont et aval ainsi que dans ses fonctions support, a indiqué BP à l'occasion d'une journée d'information pour les investisseurs, sans détailler à ce stade les conséquences éventuelles pour l'emploi.


Selon la presse britannique, le groupe doit supprimer des centaines d'emplois dans des fonctions support au Royaume-Uni et aux États-Unis. Ces suppressions étaient déjà programmées mais ont été accélérées avec la chute actuelle des cours du pétrole, indique la BBC.


"Avec notre programme de vente d'actifs ces quatre dernières années, nous avons moins d'activités et d'actifs mais la structure de l'entreprise n'a pas suivi pour refléter ce changement, donc un programme de simplification est en cours", a souligné un porte-parole de BP.


Le groupe estime avoir cédé pour plus de 43 milliards de dollars d'actifs dans le cadre de cette sévère cure d'amaigrissement, menée après l'explosion de sa plateforme pétrolière Deepwater Horizon dans le golfe du Mexique aux Etats-Unis en avril 2010. Cette catastrophe a tué 11 personnes, provoqué une gigantesque marée noire et forcé BP à débourser 36,3 milliards de dollars jusqu'à présent en amende, compensations et participation aux opérations de nettoyage des côtes.


Dans le cadre de son programme de simplification, BP a passé en revue pendant des mois certaines fonctions comme l'informatique, les ressources humaines ou l'audit.


"Bien que l'environnement actuel soit difficile, BP est bien placé pour répondre et gérer son activité amont sur le long terme", a par ailleurs assuré mercredi Lamar McKay, directeur général de l'amont (exploration-production).


Compte tenu de la chute actuelle des cours, BP indique aussi qu'il va de nouveau passer en revue ses prévisions de dépenses d'investissement pour l'année prochaine.







Commenter BP annonce une charge de 1 mrd USD pour se restructurer

La Compagnie pétrolière britannique BP

L'Irak propose à BP de procéder à une étude de tous les champs pétroliers…

dimanche 11 février 2018

Bagdad: L'Irak a proposé à la compagnie britannique BP d'étudier les réserves de tous les champs de pétrole de la province septentrionale de Kirkouk afin de permettre à l'Irak d'optimiser sa production, a affirmé dimanche à l'AFP le ministre du...

Les dernières actualités des prix du pétrole

jeudi 22 février 2018 à 12:47

Le pétrole recule légèrement avant les stocks américains

Londres: Les prix du pétrole reculaient un peu jeudi en cours d'échanges européens dans un marché prudent alors que les Etats-Unis publieront...

jeudi 22 février 2018 à 09:09

TechnipFMC voit son bénéfice plonger en 2017, pénalisé par d…

Paris: Le groupe de services pétroliers TechnipFMC a vu son bénéfice net plonger de 70% l'année dernière et a même accusé une...

jeudi 22 février 2018 à 06:02

Le pétrole orienté à la baisse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la baisse, jeudi en Asie, en dépit d'estimations faisant état d'une baisse des réserves...

mercredi 21 février 2018 à 21:54

Le pétrole finit en ordre dispersé, le dollar pèse

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole cotés à Londres et à New York ont terminé en ordre dispersé mercredi, la hausse...

mercredi 21 février 2018 à 21:18

CGG a achevé sa restructuration financière

Paris: Le groupe parapétrolier CGG a achevé son plan de restructuration financière, ramenant sa dette à 1,2 milliard de dollars, a-t-il annoncé...

mercredi 21 février 2018 à 16:14

Le pétrole baisse, lesté par le renforcement du dollar

Londres: Les cours du pétrole baissaient mercredi à l'approche de la fin des échanges européens, le renforcement du dollar effaçant les effets...

mercredi 21 février 2018 à 12:16

Le pétrole baisse en raison de la fermeté du dollar

Londres: Les prix du pétrole reculaient en cours d'échanges européens, plombés par la hausse du dollar et malgré des commentaires encourageants de...

mercredi 21 février 2018 à 09:30

Pétrole: la Norvège produit moins que prévu en janvier

Oslo: La production pétrolière de la Norvège, plus gros producteur d'Europe de l'ouest, a augmenté moins que prévu en janvier, selon des...

mercredi 21 février 2018 à 05:08

Le pétrole à la baisse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la baisse mercredi en Asie, plombés par le renforcement du dollar et la hausse...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

Prix journaliers du pétrole WTI et Brent en dollars - Année 2017

Le mercredi 21 février 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

Calendrier des prix spots du pétrole Brent & WTI en 2017.

Lire la suite

En janvier 2018, le prix du pétrole accélère

Le mercredi 21 février 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En janvier 2018, le prix du pétrole en euros accélère (+4,1 % après +1,8 % en décembre). Les prix en euros des autres matières premières importées se redressent légèrement (+0,2 %), après une baisse modérée en décembre (−0,7 %). Le prix du pétrole accélère En janvier 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros accélère (+4,1 % après +1,8 % en décembre), à 57 € en moyenne par baril. La hausse de janvier est plus marquée en dollars (+7,3 % après +2,7 %), l'euro s'étant de nouveau...

Lire la suite

En octobre 2017, le prix du pétrole poursuit sa hausse

Le vendredi 12 janvier 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,2 % après +5,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées diminuent (−1,1 % après −2,3 %). Le prix du pétrole augmente de nouveau En octobre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,2 % après +5,9 % en août), à 49 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu moins marquée (+3,8 % après +6,9 %), l'euro s'étant légèrement déprécié au cours du...

Lire la suite