Menu
A+ A A-

Les raffineries de pétrole européennes en crise de débouchés

prix-du-petrole genève (awp)Genève: Les raffineries européennes peinent à écouler leur production, dans un contexte de disponibilité croissante de pétrole brut, assorti d'une concurrence accrue, notamment des pays de la zone Asie-Pacifique et du Moyen-Orient.
Si l'Afrique demeure largement dépendante des importations de produits raffinés, les autres marchés s'acheminent vers une surabondance d'offre locale.

Les causes de ce déséquilibre croissant sont à chercher du côté de l'explosion des projets, décidés au cours des dix dernières années alors que la demande globale suivait encore une courbe ascendante, a expliqué jeudi un panel d'analystes au dernier jour du salon Global Energy qui se tient à Genève.

Les installations du Vieux continent sont depuis le tournant du siècle dernier déjà confrontées à une baisse de la demande locale. Si dans un premier temps, elles pouvaient facilement écouler leurs surplus outre-mer, elles font depuis 2008 face à la concurrence accrue des raffineries au Moyen-Orient et en Asie-Pacifique.

L'augmentation sensible de la production nord-américaine, dopée par l'essor du pétrole non-conventionnel, restreint d'autant le périmètre des débouchés potentiels. La demande migre désormais vers l'Orient et les pays émergents, où la demande suit l'évolution démographique ou du niveau de vie.


MIGRATION A L'EST

Les calculs de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) évoquent pour 2040 une demande 22,5 mb/j, une moitié de ces produits devrait être consommée, mais aussi raffinée en Asie-Pacifique.

A l'échelle mondiale, les capacités de raffinage devraient croître de 9 millions de barils par jour (mb/j) dans les cinq prochaines années, a détaillé Jan Ban, analyste auprès de l'OPEP. Les pays membre du cartel devraient participer à cette tendance à hauteur de près d'un tiers.


Les investissements consentis représentent quelque 70 mrd USD, selon les données de l'organisation. L'extension des capacités devrait déboucher à l'horizon 2019 sur un surplus d'offre de l'ordre de 3 mb/j. Pour rester viable, le secteur risque de devoir procéder à l'élimination de 5 mb/j de capacités d'ici 2020.

L'Afrique constitue une exception notable à l'extension des capacités de raffinage, en dépit d'une croissance marquée de la demande. Instabilité politique, volatilité des marges, concurrence étrangère exacerbée constituent autant de frein pour les investissements requis, a pour sa part énuméré David Bleasdale, du cabinet de conseil CITAC Africa.

L'explosion des capacités au Moyen-Orient notamment laisse cependant peu de chances aux raffineries européennes pour se faire une place sur ce marché en pleine croissance.





Commenter Les raffineries de pétrole européennes en crise de débouchés



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 24 mai 2024 à 21:26

    Le pétrole s'offre un rebond technique avant un week-end pro…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont mis un terme, vendredi, à une série de quatre séances négatives de suite, à...

    vendredi 24 mai 2024 à 21:00

    Repsol obtient une licence de Washington pour opérer au Vene…

    Caracas: Le groupe pétrolier espagnol Repsol a obtenu une licence individuelle des États-Unis pour opérer au Venezuela, pays sous sanctions, a annoncé...

    vendredi 24 mai 2024 à 12:40

    🔎 Qu'est-ce que l'OPEP+ et son impact sur les prix du baril …

    Vienne: L'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) et ses alliés, dont la Russie, sont connus collectivement sous le nom d'OPEP+ et...

    vendredi 24 mai 2024 à 12:30

    Le pétrole s'affaisse en même temps que les espoirs de baiss…

    Londres: Les cours du pétrole reculaient vendredi, plombés par la perspective de taux d'intérêts élevés pendant plus longtemps aux États-Unis, et dans l'anticipation de la réunion...

    jeudi 23 mai 2024 à 21:05

    Le pétrole au plus bas depuis trois mois, craintes sur les t…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole se sont repliés jeudi pour la quatrième séance d'affilée, déprimés par les signes de résilience...

    jeudi 23 mai 2024 à 13:30

    Le pétrole grimpe, la Russie envisage de compenser sa surpro…

    Londres: Les cours du pétrole montaient jeudi, portés par l'annonce que la Russie présentera à l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep)...

    mercredi 22 mai 2024 à 21:00

    Le pétrole poursuit sa baisse, malgré le rebond de la demand…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont enchaîné une troisième séance consécutive de baisse, mercredi, sur un marché sans entrain, malgré...

    mercredi 22 mai 2024 à 17:00

    🛢️ USA: hausse des stocks de pétrole brut, mais la demande d…

    NYC / Stocks aux USA: Les stocks américains de pétrole brut ont enregistré une hausse surprise la semaine dernière, selon des chiffres...

    mercredi 22 mai 2024 à 12:20

    Le pétrole fond avec les premières données sur les stocks am…

    Londres: Les prix du pétrole baissaient mercredi après de premières données faisant état d'une augmentation des stocks de pétrole aux États-Unis, quand les...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Lundi 13 mai 2024 JPMorgan, l'une des plus grandes banques américaines, est le premier soutien financier mondial des énergies fossiles, avec un investissement d'environ 41 milliards de dollars l'année dernière, représentant une augmentation de 5,4 %.

    🔎 Qu'est-ce que l'OPEP+ et quel est son impact sur les prix du pétrole ?

    Le lundi 20 novembre 2023

    Paris: L'OPEP+, coalition entre les membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) et d'autres producteurs majeurs tels que la Russie, exerce une influence majeure sur les marchés pétroliers mondiaux. Explorons le rôle de l'OPEP+ et analysons son impact significatif sur les fluctuations des prix du pétrole.

    Lire la suite

    Comment investir dans le pétrole ?

    Le jeudi 01 décembre 2022

    Le pétrole est la matière première par excellence de ces 150 dernières années... Cet or noir qui a permis l'incroyable évolution moderne que nous connaissons dans nos vies de tous les jours autant dans l'industrie que dans le transport, pour ne citer qu’eux. Essentiel à notre niveau de vie, rare car limité, donc cher, le pétrole n’en demeure pas moins la ressource primordiale vers la transition énergétique nouvellement entamée.Ne vous y trompez pas : le baril n’a pas fini de surprendre dans les années à venir, tant dans ses niveaux de prix...

    Lire la suite

    🔥 Proche-Orient : choc pétrolier possible si la situation venait à se dégrader

    Le mardi 24 octobre 2023

    Paris: Un nouveau choc pétrolier pourrait se produire en cas de dégradation de la situation au Proche-Orient, d'où proviennent un tiers des exportations mondiales d'or noir, a souligné mardi le directeur de l'Agence internationale de l'énergie (AIE), Fatih Birol.

    Lire la suite