Menu
A+ A A-

Les raffineries de pétrole européennes en crise de débouchés

prix-du-petrole genève (awp)Genève: Les raffineries européennes peinent à écouler leur production, dans un contexte de disponibilité croissante de pétrole brut, assorti d'une concurrence accrue, notamment des pays de la zone Asie-Pacifique et du Moyen-Orient.
Si l'Afrique demeure largement dépendante des importations de produits raffinés, les autres marchés s'acheminent vers une surabondance d'offre locale.

Les causes de ce déséquilibre croissant sont à chercher du côté de l'explosion des projets, décidés au cours des dix dernières années alors que la demande globale suivait encore une courbe ascendante, a expliqué jeudi un panel d'analystes au dernier jour du salon Global Energy qui se tient à Genève.

Les installations du Vieux continent sont depuis le tournant du siècle dernier déjà confrontées à une baisse de la demande locale. Si dans un premier temps, elles pouvaient facilement écouler leurs surplus outre-mer, elles font depuis 2008 face à la concurrence accrue des raffineries au Moyen-Orient et en Asie-Pacifique.

L'augmentation sensible de la production nord-américaine, dopée par l'essor du pétrole non-conventionnel, restreint d'autant le périmètre des débouchés potentiels. La demande migre désormais vers l'Orient et les pays émergents, où la demande suit l'évolution démographique ou du niveau de vie.


MIGRATION A L'EST

Les calculs de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) évoquent pour 2040 une demande 22,5 mb/j, une moitié de ces produits devrait être consommée, mais aussi raffinée en Asie-Pacifique.

A l'échelle mondiale, les capacités de raffinage devraient croître de 9 millions de barils par jour (mb/j) dans les cinq prochaines années, a détaillé Jan Ban, analyste auprès de l'OPEP. Les pays membre du cartel devraient participer à cette tendance à hauteur de près d'un tiers.


Les investissements consentis représentent quelque 70 mrd USD, selon les données de l'organisation. L'extension des capacités devrait déboucher à l'horizon 2019 sur un surplus d'offre de l'ordre de 3 mb/j. Pour rester viable, le secteur risque de devoir procéder à l'élimination de 5 mb/j de capacités d'ici 2020.

L'Afrique constitue une exception notable à l'extension des capacités de raffinage, en dépit d'une croissance marquée de la demande. Instabilité politique, volatilité des marges, concurrence étrangère exacerbée constituent autant de frein pour les investissements requis, a pour sa part énuméré David Bleasdale, du cabinet de conseil CITAC Africa.

L'explosion des capacités au Moyen-Orient notamment laisse cependant peu de chances aux raffineries européennes pour se faire une place sur ce marché en pleine croissance.





Commenter Les raffineries de pétrole européennes en crise de débouchés



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 01 mars 2024 à 21:55

    Poussée du pétrole, le WTI franchit 80 dollars, une première…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont jailli, vendredi, pour porter le prix du baril de West Texas Intermediate (WTI) américain...

    vendredi 01 mars 2024 à 17:45

    Le pétrole monte, poussé par la perspective de prolongation …

    Londres: Les prix du pétrole grimpaient vendredi, avant une possible décision de l'alliance OPEP+ sur une prolongation de coupes de production ou d'exportations...

    vendredi 01 mars 2024 à 11:40

    Le pétrole monte, poussé par les perspectives de baisses de …

    Londres: Les prix du pétrole grimpaient vendredi, après la publication la veille d'une inflation américaine en léger repli, qui soutient les attentes...

    vendredi 01 mars 2024 à 07:35

    Les émissions mondiales de CO2 liées à l'énergie à un nouvea…

    Paris: Les émissions mondiales de CO2 liées à l'énergie ont progressé de 1,1% en 2023 pour atteindre un niveau record, en raison...

    jeudi 29 février 2024 à 21:35

    Le pétrole se tasse, la demande préoccupe toujours le marché

    Cours de clôture: Les cours du pétrole se sont légèrement repliés, jeudi, le marché étant toujours préoccupé par le niveau de la...

    jeudi 29 février 2024 à 11:40

    Le pétrole en petite baisse après les stocks américains

    Londres: Les prix du pétrole baissaient légèrement jeudi, lestés par l'accumulation des stocks de brut aux Etats-Unis la semaine passée, rappelant que...

    jeudi 29 février 2024 à 08:55

    Technip Energies: résultats marqués par la sortie de Russie

    Paris: Le groupe d'ingénierie et services Technip Energies a annoncé jeudi des ventes et un bénéfice en légère baisse malgré des commandes...

    mercredi 28 février 2024 à 21:25

    Le pétrole en très léger repli après les stocks américains

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont très légèrement baissé mercredi après une augmentation des stocks de brut aux Etats-Unis plus...

    mercredi 28 février 2024 à 17:05

    🛢️ USA: les stocks hebdomadaires de pétrole brut augmentent …

    NYC / Stocks aux USA: Les réserves commerciales de pétrole brut ont augmenté plus que prévu la semaine dernière aux Etats-Unis, selon...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    La course aux 100 dollars le baril de pétrole Brent est lancée

    Le jeudi 28 septembre 2023

    Paris: Alors que la hausse des prix du pétrole se poursuivait jeudi après l'envol affiché la veille au soir, le baril de Brent de la mer du Nord a désormais lancé la course vers les 100 dollars. L'or noir se négocie actuellement à ses plus hauts niveaux depuis près d'un an.

    Lire la suite

    📊 Pourquoi le baril devrait rester cher pour des années

    Le jeudi 24 novembre 2022

    La semaine dernière, le prix du gaz pour livraison immédiate est descendu dans le négatif pendant quelques minutes… Le gaz arrive en quantité inédite par mer. En raison du manque de capacité des infrastructures, et les soucis dans l'industrie, le gaz ne trouve pas du tout d’acheteur en ce moment. Mais le pétrole offre un marché différent. Il a besoin de moins d’infrastructures que le gaz (plus dur à transporter et à décharger). Pour cette raison, le pétrole n’a pas connu les fluctuations du même niveau que celles du gaz cette...

    Lire la suite

    🇺🇸 Le pétrole, premier produit d'exportation des États-Unis en 2023 ?

    Le mardi 17 octobre 2023

    New York: Le pétrole est en train de marquer un tournant historique, devenant pour la première fois la principale exportation des États-Unis cette année, illustrant l'influence croissante de la production et des exportations pétrolières américaines sur le marché mondial du pétrole.

    Lire la suite