Logo

Espagne: touristes et locaux contre les forages pétroliers

prix-du-petrole corralejo (espagne)corralejo (espagne): Environ 200 personnes, dont de nombreux touristes, ont formé un SOS géant sur une plage d'une île des Canaries, pour protester contre les forages pétroliers au large de l'archipel espagnol très touristique.
Sous la caméra d'un drone, les manifestants ont formé leur chaîne humaine en forme d'appel au secours sur une plage de la station balnéaire de Corralejo, dans le nord de l'île de Fuerteventura.

En raison du mauvais temps, les manifestants n'avaient pas pu envoyer une flottille de bateaux dans l'Atlantique où le géant pétrolier espagnol Repsol a commencé des forages le 18 novembre à 50 kilomètres (30 milles) au large des îles de Lanzarote et Fuertenventura. La flottille partira dès que le temps le permettra, selon les responsables des manifestations.

Nous voulions atteindre la zone des prospections pour déclarer notre profond rejet des forages pétroliers dans les Canaries, a déclaré Ezequiel Navio, le responsable du mouvement de protestation auprès du gouvernement régional.

Des ONG comme Greenpeace et le Fonds mondial pour la nature, de même que le gouvernement régional des Canaries, se mobilisent contre ces forages, affirmant qu'une marée noire mettrait en danger des espèces protégées, des récifs de coraux, le tourisme et la pêche.

Ils ont le soutien des trois quarts des habitants de l'archipel espagnol, qui sont contre les forages, selon un sondage publié la semaine dernière à la demande du gouvernement régional.

Ils ne nous respectent pas. Nous avons manifesté devant toutes les institutions des Canaries, les hôtels de ville, les universités. Nous ne voulons pas de prospection pétrolière et ils ne nous respectent pas, a déploré Claudia Morales, maire de La Oliva.

L'Espagne importe près de 80% de son énergie et le gouvernement central affirme qu'il ne peut pas se permettre de gaspiller des ressources naturelles.

Le ministère espagnol de l'Industrie avait autorisé en août le géant énergétique Repsol à prospecter du pétrole dans la région à trois endroits dont les profondeurs varient de trois à sept kilomètres.

Repsol estime que ses chances de trouver de l'or noir dans la région se montent de 17 à 19%. Le groupe envisage d'investir 350 millions d'euros dans ce projet.

Les Canaries ont quatre parcs naturels, 45% de leur territoire est soumis à un certain niveau de protection environnementale, une image qui a été construite en trois décennies, et maintenant on a l'impression que tout cela ne compte pas, a souligné M. Navio.

L'archipel des Canaries a accueilli 10,6 millions de visiteurs en 2013, soit 17,5% du nombre total de visiteurs en Espagne.

dm/st/gg/ggy

isin value=ES0173516115>REPSOL





center>Tweeter



Commenter Espagne: touristes et locaux contre les forages pétroliers